Le topinambour ou Helianthus tuberosus appartient à la même famille que les endives, la laitue et les tournesols: les Astéracées.

Plusieurs variétés de topinambour existent. Selon les variétés, la couleur change. Elle peut être blanche ou jaune voire même violet ou rosé comme le « Rouge du Limousin » ou le « Violet de Rennes ».

On peut profiter de ce tubercule de novembre à avril. La production de topinambour est essentiellement assurée par la France, l’Allemagne et les Pays-Bas.

On le surnomme aussi « Artichaud d’hiver », « poire de terre » ou encore « Truffe de Canada ».

Découvrez ce délicieux légume racine, bénéfique à la santé de notre organisme.

A lire aussi : bien cultiver le topinambour

Le topinambour, pour la petite histoire :

Le terme de Topinambour, provient d’un peuple au Brésil, les « Tupinambas ».

Le topinambour est originaire d’Amérique du nord.

Il est arrivé en France par l’explorateur, Samuel de Champlain au cours du XVIIè siècle, lors d’un voyage au Canada.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, le topinambour était un aliment de base, qui substituait à la pomme de terre, elle, réquisitionnée par les troupes allemandes.

Dans la période de l’Après Guerre, le topinambour fut boudé et oublié des français car assimilé à une période de pénurie et de restrictions.

Aujourd’hui ce légume fait son grand retour dans nos assiettes pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Le topinambour, ses bienfaits et vertus pour la santé :

Le topinambour est excellent pour le transit. Très efficace, il facilite la digestion et régule le transit en cas de constipation.

De plus, la très grande présence de l’inuline, un polysaccharide présent dans les végétaux, élimine les bactéries nuisibles, présentes dans le côlon. Et au contraire conserve les bactéries de notre flore intestinale, bénéfiques à la défense de l’organisme.

Le topinambour contribue à la perte de poids, grâce à l’inuline. Le topinambour est un excellent coupe-faim. Il entraîne un effet de satiété rapidement, évitant ainsi tout grignotage.

Le topinambour préserve notre santé.

Il réduit le taux de mauvais cholestérol au profit du bon cholestérol. Ainsi il préserve nos artères et limite les risques d’apparition des maladies cardio-vasculaires.

Le topinambour est un excellent désinfectant.

Le topinambour apporte des nombreux éléments : du magnésium (17 mg/100 g) et du calcium (14 mg/100 g) pour la santé et la préservation des os. Ainsi le topinambour est un excellent préventif contre l’ostéoporose.

Il offre aussi du fer, excellent pour assurer le transport de l’oxygène dans le sang et les cellules. Et pour lutter contre l’anémie.

Ainsi que du potassium (429 mg / 100g), pour la régulation de la pression artérielle, la contraction musculaire et la transmission de l’influx nerveux.
Mais aussi du phosphore (78 mg/ 100g), ainsi que du sodium (4mg /100g).

La vitamine C présente dans le topinambour est un très bon anti-oxydant qui protège notre organisme des radicaux libres, du vieillissement cellulaire en stimulant le système immunitaire.

Le topinambour apporte d’autres vitamines en plus petites quantités: des vitamines du groupe B et de la vitamine A.

On le recommande aux femmes allaitants, car il favorise la lactation.

Précautions : Le topinambour peut causer quelques flatulences et maux de ventre. Certains ne le digèrent pas très bien.

Le topinambour en cuisine :

Il est 4 fois moins calorique que la pomme de terre. Voici un légume parfait pour votre régime.

Son indice glycémique étant faible (15), le topinambour peut sans problème faire partie de l’alimentation des régimes diabétiques. En effet il n’entraîne pas de pic de la glycémie (taux de glucose dans le sang).

Son goût se rapproche de celui de l’artichaut, d’où son surnom « artichaut du Canada ».

On peut le manger aussi bien cru que cuit. 
On apprécie le topinambour, cuit à la vapeur, en purée, en gratin avec du chou- fleur, dans la ratatouille ou une omelette.

Il est aussi très bon en soupe et en velouté.

En entrée, on peut le râper et l’assaisonner à votre guise.

Il se cuit également au four, sur un filet d’huile d’olive, sur lequel on y ajoute quelques épices.

Le topinambour se marie très bien avec les champignons.
> Essayez l’excellent velouté de topinambour à la truffe de jardiner malin

> Essayez également le parmentier de canard aux topinambours.

Les fleurs des topinambours se mangent en salade.

Idées gourmandes :

En salade le topinambour est excellent avec de la mâche et une bonne vinaigrette au citron.

Sauté à la poêle, le topinambour accompagne vos viandes.

Essayez les nombreuses recettes de topinambour de jardiner malin

Conseil main à propos du topinambour :

La conservation du topinambour : ce légume fragile ne se conserve que quelques jours

dans le bac à légume de votre réfrigérateur.

Conseil épluchage de jardiner malin: la forme très « biscornue » du topinambour ne facilite pas son épluchage. Pour moins difficultés, faites cuir le topinambour avec la peau. Cette dernière s’enlèvera avec rapidité.

A lire aussi : bien cultiver le topinambour

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que faire avec des topinambours?
Posté par caramel34 le 15 février 2016

Topinambour : n'a pas fleuri
Posté par Floris le 28 octobre 2015

Topinambours déracinés par pluies d'orage : les remettre en terre ?
Posté par Floris le 21 septembre 2015

Cyprès de couleur marron . Reverdiront-ils ?
Posté par Tupayo le 17 octobre 2018

Boutures de rosiers.Quand les installer en pleine terre ?
Posté par ge le 17 octobre 2018