le topinambour

Le topinambour est un vieux légume qui revient au goût du jour et, pour cause, il est délicieux.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Helianthus tuberosus
Famille : Asteracées
Type : Légume, vivace rhizomateuse

Hauteur : 2 à 2,5m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Récolte : Novembre à mars

Santé : bienfaits et vertus du topinambour sur la santé

De la plantation à la récolte, sa culture est facile et peu exigeante, et le topinambour vous comblera sans aucun doute.

Plantation, culture du topinambour

Le topinambour ne peut être cultivé que par plantation de tubercules moyens et entiers. Il offre le grand avantage de se cultiver dans tous les types de sols.

La culture du topinambour peut parfois être envahissante, n’hésitez pas à délimiter l’espace pour ne qu’il déborde sur les autres cultures.

Période de plantation du topinambour :

Planter les tubercules de préférence au mois de février-mars. Vous pouvez également planter jusqu’au milieu du printemps.

On utilise généralement des tubercules dédiés pour la culture mais on peut aussi planter des tubercules achetés pour la consommation.

Bien planter le topinambour :

  • Le topinambour pousse en terrain ordinaire mais donne de meilleurs résultats lorsque l’on apporte de la fumure.
  • Plantez-les en ligne (pourquoi pas le long d’un mur) en respectant un espacement d’environ 80 cm à 1 m entre chaque plant, car cette plante peut très vite devenir envahissante.
  • Enterrez les tubercules à 10 cm de profondeur, couché, à raison de 150 g de  tubercule /m2
  • Recouvrez de terre sans tasser

Récolte du topinambour

topinambourBien entretenu, la culture de topinambour peut donner une récolte d’environ 3 kg/ m2.

Elle s’effectue à partir de la floraison et durant tout l’hiver selon vos besoins.

Arrachez les tubercules en les soulevant avec une fourche par exemple.

Laissez les tubercules de topinambours dont vous n’avez pas besoin en terre car c’est là qu’ils se conservent le mieux.

Une fois sortis de terre il est préférable de nettoyer vos topinambours avec une brosse afin de retirer toute la terre.

Cela améliore les conditions des conservation en enlevant toute trace d’humidité car il y a un risque de développement de maladies.

  • Le meilleur endroit pour conserver les topinambours est une pièce fraîche, peu lumineuse et au sec.

Topinambour en hiver

Pour les régions aux hivers rigoureux et propices aux fortes gelées, placez avant les premières gelées une couche de feuilles mortes afin de les protéger du froid.

  • Si la terre venait à geler, la récolte serait beaucoup plus difficile pour ne pas dire impossible
  • Il faudrait alors attendre la fin du gel pour pouvoir planter une fourche et soulever les topinambours

Topinambour en cuisine

topinambour en cuisineDe culture facile, le topinambour est une plante très rustique qui passe tout l’hiver en terre sans aucun souci.

Originaire d’Amérique du Nord, il est davantage connu des grands chefs que du grand public pour son goût prononcé d’artichaut. On l’appelle d’ailleurs Artichaut de Jérusalem.

Riche en vitamines et pauvre en calories, il est 4 fois moins calorique que la pomme de terre. Voici un légume parfait pour votre régime.

Riche en minéraux et en fibres, il a des vertus tonifiantes et diurétiques pour notre organisme.

Après avoir épluché le topinambour, il est utile de bien le citronner pour éviter qu’il ne s’oxyde et noircisse. Car même si la peau du topinambour est comestible, il est préférable de le peler avant.

Parmi les recettes à essayer on a :

Conseil malin à propos du topinambour

Une fois déterré, consommez rapidement le topinambour car il ne se conserve plus très longtemps !