Oranger du Mexique : superbe arbuste à fleurs

L'oranger du Mexique émerveille au printemps et en été avec ses magnifiques petites fleurs blanches. Plantation, entretien, et taille, voici les conseils pour un bel oranger du Mexique

L’oranger du Mexique émerveille dès le début du printemps avec ses magnifiques petites fleurs blanches qui inondent l’arbuste.

La plantation, l’entretien et la taille permettent d’améliorer la floraison et la croissance de cet arbuste d’exception.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Choisya ternata
Famille : Rutacées

Type : Arbuste
Utilisation : Haie, isolé, bac et massif
Hauteur : 2 à 3 m

Exposition : Ensoleillée
Feuillage : Persistant

Floraison : Avril à juin



Plantation de l’oranger du Mexique :

Il est préférable de planter l’oranger du Mexique au printemps ou à l’automne.

Acheté en pot ou en conteneur, il peut également être planté tout au long de l’année en évitant les périodes de gel et de fortes chaleurs.

Dès le début, arrosez généreusement et régulièrement sans inonder les racines de l’arbuste

  • L’apport d’un engrais à la plantation au fond du trou permet d’améliorer l’enracinement, la reprise et la croissance de l’oranger du Mexique.
  • Suivez nos conseils de plantation des arbustes

Multiplication de l’oranger du Mexique :

La meilleure technique pour multiplier l’oranger du Mexique est le bouturage. Cette méthode est à la fois simple et facile à réaliser.

Le bouturage de l’oranger du Mexique a lieu en été, sur bois non fleuri.

  • Prélever des boutures de 15 cm de juillet à septembre, sur bois semis-aoûté (par encore dur)
  • Supprimer les feuilles du bas pour ne garder qu’une ou 2 paire(s) de feuilles en tête.
  • Tremper éventuellement la base dans de la poudre d’hormone de bouturage.
  • Planter les boutures dans un terreau spécial bouturage et placer les boutures à la lumière mais sans soleil direct.
  • Maintenir le substrat légèrement humide puis réduire l’arrosage en hiver.
  • Protéger les boutures en hiver en les mettant au frais mais à l’abri de gel (idéalement autour de 5-10°)

> A lire aussi : bien bouturer les arbustes

Entretien d’un oranger du Mexique :

Voici un arbre qui réclame peu d’entretien mais dont vous pouvez améliorer la floraison et la croissance avec quelques soins.

Si votre oranger du Mexique fleurit peu ou pas du tout ou que les feuilles restent anormalement petites, c’est qu’il y a une carence dans le sol.

  • Apporter de l’engrais pour arbustes à fleurs ou pour tomates au printemps .
  • En cas de sécheresse prolongée, arroser lorsque la terre est sèche, surtout la 1ère année après la plantation
  • Amender le sol à l’automne avec un fertilisant du type « Fumier et algues »
  • Pailler le sol en été afin de garder l’humidité dans le sol

Taille de l’oranger du Mexique :

L’oranger du Mexique, qu’il soit en isolé, en haie ou en massif ne requière aucune taille particulière.

Mais il est souvent agréable de lui donner une belle silhouette, surtout lorsqu’il fait partie d’une haie.

  • Si vous souhaitez réduire ou équilibrer la silhouette, évitez de tailler à la fin de l’hiver car vous risqueriez d’en altérer la floraison.
  • Attendez toujours la fin de la floraison pour tailler, de préférence en juin.

A savoir sur l’oranger du Mexique :

Très bel arbuste au port compact et à la floraison magnifique, l’oranger du Mexique est comme son nom l’indique, est originaire de ce pays d’Amérique Centrale.

Qu’il soit « Aztec pearl » ou encore « Sundance« , il est de culture très facile et à l’avantage de ne pas dépasser les 2 à 3 mètres de hauteur, ce qui évite de le tailler trop régulièrement.

Il est même possible de laisser pousser l’arbuste sans jamais le tailler, il n’atteindra jamais plus de 3 m de haut.

Les fleurs, ressemblantes à celles de l’oranger, sont très parfumées et ce dernier s’adapte aussi bien à la pleine terre dans le jardin qu’à la culture en pot sur une terrasse ou un balcon.

Conseil à propos de l’oranger du Mexique :

oranger du mexiqueMis à part à la plantation et durant la 1ère année qui suit, il est inutile d’arroser excessivement car l’oranger du Mexique n’en a pas besoin.

> A lire aussi : nos articles consacrés à l’oranger du Mexique

A lire aussi sur les arbustes :

Créer une haie fleurie
Créer une haie persistante
Calendrier de floraison des arbustes
Tout savoir sur la création d’une haie libre

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • Merci pour la réponse.
    Pour le moment, je le laisse dans son pot parce que… J’ai encore une question ou deux.
    Le revendeur a insisté sur le fait que, pour le replanter ou le changer de pot, je devais mettre de la terre de bruyère, l’oranger du Mexique aimant les sols acides. Or je ne lis cette information nulle part. Alors? terre de bruyère ou pas?
    Quand je lis qu’il a besoin de peu d’arrosage cela signifie-t-il que je dois l’arroser quand la terre du pot est sèche ou y a-t-il un rythme. Je crains de l’avoir trop arrosé car les feuilles les plus basses ont jauni….

    Merci de vos conseils.

    • andre labarrere a écrit 4 juin 2010 à 23 h 35 min

      J’ai tout essayé. Tant qu’il a été en pot ce « povre » oranger est resté souffreuteux. Mis en terre dans un sol pourtant très lourd et compact, il est parti en flèche et depuis fleurit abondamenet tous les ans. Attention il fa.ut le traiter contre ube certaine bestiole qui bouffe les feuilles.

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :