En intérieur, le palmier est un véritable élément de décoration en raison de ses palmes très graphiques. Il apporte également de la verdure. Nos conseils pour le conserver très longtemps.

Choisissez un grand contenant percé en son fond pour y installer votre palmier. Ménagez un épais lit de billes d’argile ou de graviers représentant environ 20% du volume total du pot.

Les palmiers détestent avoir les racines constamment détrempées et ce lit drainant permettra d’éviter le phénomène d’asphyxie des racines. Composez un mélange riche de terreau, de terre de jardin, de compost et de sable de rivière de granulométrie moyenne et installez-y votre palmier.

Arrosage du palmier d’appartement

Pour que votre palmier d’intérieur reste en pleine santé il faut veiller à lui apporter un arrosage mesuré. 

Les arrosages devront être réguliers, en laissant toutefois sécher le mélange en surface entre deux d’entre eux et en ne laissant jamais d’eau stagner dans la soucoupe. Arrosez toujours avec de l’eau à température ambiante, dès que le dessus de la terre est sec. Pas d’eau glacée, le palmier ne l’apprécie pas.

Ensuite, il faut maintenir une hygrométrie de 50% d’humidité dans l’air.  Pour compenser le faible hygrométrie de nos intérieurs (20% environs), vous pouvez brumiser les palmes avec une eau non calcaire et placer sous la plante une coupelle remplie de billes d’argile et d’eau.

Conseils d’entretien d’un palmier d’intérieur

Pour un feuillage luxuriant, pensez à enlever régulièrement la poussière qui se dépose sur les palmes avec une éponge légèrement humide.

Mais sans pour autant les asperger, ce qui pourrait contribuer à la prolifération des bactéries. Les feuilles rempliront ainsi mieux leur fonction de photosynthèse. 

Que faire de mon palmier l’été ?

palmier_interieurLa plupart des palmiers n’apprécient pas la lumière directe, mais ils s’épanouiront parfaitement derrière une fenêtre voilée. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux le placer près d’une fenêtre orientée à l’ouest. Votre palmier intérieur peut voyager d’une pièce à l’autre, du moment que la température ambiante reste comprise entre 18° et 22°.

En été, vous pourrez aérer votre plante en la déplaçant au jardin dans un endroit mi-ombragé à l’abri du vent. Il habillera votre extérieur d’une touche décorative méridionale, et prendra ainsi un petit bol d’air qui lui redonnera des forces avant l’hiver.

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *