howea

Curieuse plante que l’howea, présente dans de nombreux intérieurs mais ne poussant à l’état sauvage que sur une seule île…

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Type : Plante d’intérieur
Hauteur : 1 à 2 m en intérieur
Exposition : lumière sans soleil direct en intérieur

Feuillage : Persistant
Entretien : Facile
Maladies : Araignée rouge

Avec ses larges feuilles vertes toute l’année, l’howea (ou kentia) séduit par son aspect exotique et par sa robustesse.

Manque d’eau ou de lumière, chauffage excessif : ce palmier survit aux oublis de ses propriétaires, habitué par son habitat naturel à pousser dans des conditions extrêmes, entre tempêtes, averses tropicales et sécheresse.

Howea : une origine lointaine

L’howea provient d’une minuscule île, Lord Howe Island, située à 500 km à l’est de l’Australie. Celle-ci constitue son unique habitat naturel. Comme toutes les îles de la région, elle est menacée par la montée des eaux. L’howea y est présent depuis deux millions d’années, et y prend la forme d’un palmier de haute taille.

Chaque howea d’intérieur descend donc d’un arbre de l’île. Il s’agit généralement de plusieurs jeunes plants réunis dans un même pot pour constituer une plante plus volumineuse. L’howea, qui pousse en hauteur, prend peu de place en largeur. Dans de bonnes conditions, il peut atteindre deux – voire trois – mètres de haut.

Entretien de l’howea

Pour garder votre palmier bien vert, installez-le dans un endroit lumineux sans soleil direct. Il supporte une ombre légère, ce qui le rend adapté aux pièces relativement sombres.

Chaque semaine, immergez son pot dans de l’eau tiède, puis égouttez bien. En période de repos, arrosez tous les 10 jours.

Si les pointes des feuilles sont sèches et jaunissent, c’est que votre howea a besoin d’eau. Si elles brunissent, c’est qu’il est mal placé : il manque de place ou est trop souvent frôlé.

Dépoussiérez-le de temps en temps avec un chiffon humide ou en le sortant sous la pluie.

Rempotez tous les deux ans. Si le pot est suffisamment large, vous pouvez vous contenter d’un apport de terreau en surface.

N’hésitez pas en placer plusieurs côte à côte, dans le salon près du canapé par exemple, pour créer une mini jungle dont la vue sera propice à l’évasion.

Conseil malin à propos de l’Howea

En hiver, réduisez les arrosages de manière à bien laisser sécher la terre entre 2 arrosages.

Laure Hamann

Crédit du visuel : OHF