La culture du salsifis se pratique dès le mois de mai alors que la récolte peut intervenir à l’automne et en hiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Tragopogon porrifolius
Famille : Asteracées
Type : Légume

Hauteur
: 30 à 90 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, riche et bien drainé

Récolte : d’octobre à mars

Que ce soit en semis ou par la plantation, vous verrez qu’il vous sera assez facile d’obtenir de superbes salsifis.

Semis et plantation du salsifis :

La culture du salsifis se fait soit par semis, soit par plantation de jeunes plants. Dans tous les cas, assurez vous d’avoir un sol profond, riche et bien drainé avec apport de fertilisant ou de compost.

Si votre terre est lourde vous devez l’alléger avec du sable et évitez la présence de cailloux.

Le semis de salsifis :

Cette méthode du semis de salsifis peut être pratiquée par tous, même par les débutants.

  • Vous commencerez à la fin de l’hiver, vers mars-avril, directement en terre
  • Creuser des sillons de 2 cm de profondeur et espacer chaque rang de 20 à 30 cm environ
  • Couvrez les graines d’une couche de terreau d’environ 1 à 2 cm pour faciliter la levée
  • Dès que les premières feuilles apparaissent, il faut éclaircir à 10 cm environ

Plantation des salsifis :

Si vous achetez directement de jeunes plants de salsifis, prévoyez une plantation au courant du printemps.

  • Creuser sur 20 cm de profondeur en apportant un fertilisant car le salsifis est gourmand.
  • Bien ameublir la terre
  • Respectez une distance de 20 à 30 cm environ entre chaque plant et de 15 cm entre chaque ligne afin qu’ils aient la place de se développer.
  • La situation doit être ensoleillée

Culture et entretien du salsifis :

Le salsifis est une bisanuelle qui nécessite peu d’entretien, si ce n’est d’être arrosé régulièrement en cas de fortes chaleurs.

  • A l’arrivée de l’hiver, recouvrez les plants d’un paillage de feuilles séchées afin de faciliter l’arrachage et protéger du gel
  • Au printemps, retourner la terre, désherber puis apporter du compost au pied

Pour avoir de plus gros salsifis, n’hésitez pas à supprimer les tiges florales dès leur apparition car, en les laissant se développer, vous limiterez le développement de la racine.

> Maladies et parasites qui touchent le salsifis :

Le salsifis est un légume assez facile de culture qui craint finalement assez peu les maladies.

Vous pourrez néanmoins subir des invasions de limaces ou de chenilles

Récolte et conservation des salsifis :

Les tiges de salsifis sont résistantes au gel et peuvent être récoltées dès l’automne, en hiver et même jusqu’au printemps.

Attention, lors de la récolte, utilisez des gants car le salsifis peut tacher énormément.

Le salsifis est une plante bisanuelle qui fleurit normalement au printemps mais se récolte normalement dès la 2ème année de culture.

On récolte les salsifis d’octobre à avril en arrachant simplement les racines au fur et à mesure des besoins.

  • Avant que la plante ne monte en fleur, coupez la hampe florale

Bien conserver le salsifis :

Une fois récolté, coupez les feuilles du salsifis et conservez les racines à l’abri de la lumière.

  • Le salsifis se plaira particulièrement dans un endroit frais comme une cave.
  • Protégez-les éventuellement avec du sable dans des cagettes.
  • Les salsifis se conservent quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

A savoir sur le salsifis :

salsifisQue ce soit la variété « Blanc amélioré », « Mammouth à grosse racine » ou encore « Blanc géant de Russie », le salsifis est un légume au goût fin et subtil qui rappelle celle de l’artichaut.

D’origine méditerranéenne, il est souvent confondu avec le scorsonère ou salsifis noir, ce sont néanmoins 2 plantes différentes. Si leur goût est très proche, le salsifis présente des racines blanches avec des fleurs violettes alors qu’elles sont noires avec des fleurs jaunes pour le scorsonère.

On apprécie le salsifis pour son léger goût d’amande alors que ses fleurs, offre un subtile parfum de chocolat.

Le salsifis présente de bonnes qualités nutritionnelles avec, notamment, un apport calorique modéré, un bon apport en protéine, en calcium, en fer, en phosphore et en vitamine E.

Le salsifis est également riche en protides avec 1,5 g pour 100g, mais surtout en glucides avec 5 g pour 100G et relativement faible en calories avec 30 kCal

Conseil malin à propos du salsifis :

Il est souhaitable d’enrichir le sol avec du compost avant la mise en culture et de bien ameublir le sol.

  • Gérard a écrit le 23 avril 2018 à 23 h 22 min

    La photo du haut de la page est celle d’une scorsonère, pas d’un salsifis. À mon goût, la scorsonère est plus fine, et on risque moins d’avoir un cœur ligneux.

    Votre commentaire est en attente de modération.

  • colette a écrit le 6 août 2017 à 14 h 58 min

    comment sais-t-on quand les salsifis sont bons à etre récoltés ?

  • le menn a écrit le 9 janvier 2016 à 0 h 00 min

    bonsoir j aimerai savoir si le salsifi est une racine ou autre chose?

  • aurélie a écrit le 14 août 2014 à 17 h 45 min

    je raffole de salsifis et j’en cultive avec mes enfants qui ont du coup appris à aimer
    amitiés

  • Maila a écrit le 12 janvier 2014 à 19 h 43 min

    on adore les salsifis chez nous et les recettes ne manquent pas mais dommage on en trouve plus des bons comme avant faut croire que les gens arretes

  • laurent G. a écrit le 30 octobre 2012 à 11 h 57 min

    on dit que le salsifis est long à préparer, éplucher et nettoyer mais il existe aussi (désolé pour la contre pub) des salsifs surgelées qui sont aussi bon et déjà préparé
    c’est excellent avec toutes les viandes roties comme le rôti de boeuf ou de porc mais aussi avec un bon poulet roti
    régalez vous

  • guilloteau a écrit le 31 juillet 2012 à 15 h 06 min

    pour mieux peler le salsifis je le fais bouillir commme la pomme de terre et je l’epluche cela evite de se noircir les mains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Salsifis : feuilles blanchissent
Posté par Floris le 29 juillet 2016

Recolte salsifis et panais
Posté par titouan le 27 octobre 2010