Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Cancer chez le chien : types, symptômes, traitements et espérance de vie

Cancer chez le chien : types, symptômes, traitements et espérance de vie

cancer chez le chien
0

Le cancer chez le chien est une annonce très éprouvante pour tous les propriétaires, car cette maladie laisse présager une fin proche et peut-être douloureuse. Tout comme chez les humains, le patrimoine génétique, l’environnement, une  nourriture inappropriée et la pollution participent au développement de certaines formes de cancers chez nos compagnons. Il existe heureusement des options pour accompagner dignement et avec amour ce membre à part entière de la famille.

À lire aussi : faire euthanasier son animal

Les différents types de cancers chez le chien

Le cancer, c’est quoi ?

le cancer chez le chien se traduit par un dysfonctionnement d’une cellule de l’organisme.

En effet, celle-ci se transforme et se dérègle à la faveur de différents facteurs (génétiques, certains composants de la nourriture, etc.).  Devenue anormale, la cellule se multiplie et prolifère finissant par former une tumeur maligne.

Dans un premier temps locale, la tumeur se propage en se détachant de la masse initiale pour former d’autres masses ou migre par le biais des vaisseaux sanguins ou lymphatiques, développant des métastases dans les tissus ou organes avoisinants.

D’où l’importance d’un dépistage précoce pour offrir une chance de survie plus importante à l’animal.

Les organes touchés :

  • Les poumons.
  • Les glandes mammaires (seins).
  • Le pancréas (pancréatique).
  • La peau (mélanome ou lipome).
  • La vessie.
  • Le foie.
  • Les os (ostéosarcome).
  • La prostate.
  • Les cellules immunitaires (mastocytes).
  • L’estomac.
  • Les testicules (chez les chiens non castrés ou avec un seul testicule descendu).
  • Les vaisseaux sanguins (hémangiosarcome).
  • Le système lymphatique (lymphome).
  • Le cerveau.

Les signes précurseurs

Selon des études récentes, les cancers sont la première cause de mortalité chez nos compagnons et particulièrement après l’âge de 10 ans. Bien que les symptômes soient différents selon le type de cancer chez le chien, certaines manifestations doivent alerter, notamment si les signes observés persistent.

  • cancer chez le chien, les symptômesPerte de poids sans diminution de la ration journalière.
  • Diminution de l’appétit.
  • Présence de verrues ou de kystes qui se multiplient et se propagent.
  • Plaies qui ne guérissent pas.
  • Démangeaisons chroniques sans présence de parasites.
  • Toux (avec présence de sang) et difficultés pour respirer.
  • Diarrhées, vomissements et ballonnements persistants.
  • Une odeur nauséabonde et inhabituelle (bouche, peau).
  • Difficultés à déféquer, sang dans les urines ou les selles.
  • Fatigue générale.
  • Convulsions et désorientation.
  • Animal qui boîte ou qui se déplace difficilement.
  • Signe de douleur (changement de comportement, agressivité, gémissement).

Le saviez-vous ?

Certaines races de chiens sont prédisposées génétiquement à développer le cancer (liste non exhaustive) :

  • Le boxer (cancers cérébraux, mastocytome),
  • Golden retriever (lymphome, hémangiosarcome),
  • Bouviers bernois (lymphome, sarcome histiocytaire),
  • Dogues allemands (ostéosarcome).

Comment accompagner un chien qui a le cancer ?

Poser le diagnostic :

En cas de suspicion, le vétérinaire pratique différents examens pour confirmer la nature du cancer :

  • cancer chez le chien, traitements possibles

    palpation du kyste ou de la verrue,

  • radio,
  • échographie,
  • scanner, IRM,
  • biopsie (prélèvement de cellules sous anesthésie générale),
  • cytoponction (prélèvement de cellules tumorales avec une aiguille directement sur la masse ou sous échographie pour les organes internes).

Choisir la bonne option :

Le pronostic du cancer chez le chien est souvent sombre. Cependant, il dépend de la rapidité du diagnostic, du type de cancer, de son stade et de son agressivité. Détectée précocement, la maladie se traite dans 50 % des cas.

Plusieurs traitements sont possibles, mais ils restent lourds (effets secondaires), coûteux et demandent une grande implication du propriétaire (temps pour aller aux différents rendez-vous).

  • La chirurgie pour retirer la masse cancéreuse selon la localisation et l’organe touché.
  • La chimiothérapie ou la radiothérapie en fonction de la gravité de la maladie.
  • L’hormonothérapie (stoppe la stimulation de la tumeur par les hormones).
  • L’immunothérapie (stimule les défenses immunitaires contre les cellules cancéreuses).
  • Traitement pour diminuer les symptômes associés (diarrhée, vomissements, etc.).

💡 Un aliment thérapeutique est prescrit par le vétérinaire pour pallier la perte de poids et soutenir l’état général de l’animal.

Les petits plus qui font la différence :

  • Continuer de promener le chien tous les jours si son état le permet. En effet, l’exercice physique aide à maintenir la masse musculaire et à faire travailler les fonctions cognitives.
  • Lui proposer un couchage confortable éloigné des courants d’air ou des sources de chaleur.
  • Homéopathie et compléments alimentaires au cas par cas (voir avec le vétérinaire) complémentent efficacement certains traitements médicamenteux.
  • Lui apporter toute l’affection possible.

Conseil malin

Ne prendre aucune décision sous le coup de l’émotion à l’annonce du cancer chez le chien. Étudier soigneusement toutes les options dont on dispose pour aider l’animal à traverser cette épreuve. Se poser les bonnes questions en fonction de l’âge du chien et de sa situation personnelle. L’acharnement médical est-il souhaitable ? (effets secondaires, espérance de vie à plus ou moins long terme, coût, etc.). Aimer c’est aussi savoir laisser partir.


©Chalabala, ©laureettawilliams, ©Annabel-P

L.D.


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *