Connexion
Accueil / Les Animaux / L’esturgeon, un poisson de bassin à l’allure préhistorique

L’esturgeon, un poisson de bassin à l’allure préhistorique

Esturgeon
0

Membre de la famille des Acipenseridae, l’esturgeon est un poisson primitif originaire de l’hémisphère nord qui fait partie des plus anciens poissons osseux encore existant.

D’allure presque préhistorique, l’esturgeon est un poisson mythique de nos bassins. Très menacé, sa vente est extrêmement encadrée, et il est essentiel de lui offrir un environnement et une alimentation parfaitement adaptée.

L’esturgeon en résumé

  • Poids : de 11 kg à 200 kg
  • Longueur : de 100 cm à 200 cm
  • Couleur : gris-brun
  • Espérance de vie : 25 à 100 ans
  • Caractère : pacifique, peu actif, nageur lent

Caractéristiques de l’esturgeon

L’esturgeon du Danube

Acipenser ruthenusL’esturgeon du Danube, Acipenser ruthenus, est une espèce qui vit en moyenne 25 ans. Également appelé sterlet, ce poisson mesure 1 m de long pour un poids compris entre 9 de 15 kg. De couleur gris-brun, cette espèce existe aussi sous une forme albinos.

À noter : cet esturgeon est carnivore. Il est friand de petits mollusques, de crustacés et de vers de vase.

L’esturgeon de Sibérie

L’esturgeon de Sibérie, Acipenser baeri, est un poisson qui vit en moyenne 50 ans. Il peut atteindre 2 m de long à l’âge adulte et peser jusqu’à 200 kg. Il se caractérise par un nez court et une couleur gris-brun assez sombre.

À noter : cet esturgeon est omnivore à tendance herbivore.

L’esturgeon diamant

L’esturgeon diamant, Acipenser gueldenstaedtii, est un poisson osseux d’une durée de vie d’environ 40 ans. Long de 1,5 à 2 m à maturité, et pesant moins de 100 kg, on le reconnaît aux pointes blanches bien distinctes qui ornent son dos.

À noter : cet esturgeon est carnivore. Il apprécie les mollusques, les crustacés et les petits poissons.

L’esturgeon étoilé

L’esturgeon étoilé, Acipenser stellatus, mesure en moyenne 1 m de long pour 11 à 12 kg, et il vit environ 25 ans. De couleur vert-gris, il se caractérise par un nez très long et fin, ainsi que par un ventre très pâle.

À noter : cet esturgeon est carnivore. Il apprécie les invertébrés de fond et les petits poissons.

Le caractère de l’esturgeon

Toutes les espèces d’esturgeons ont un tempérament pacifique et sans agressivité. Ce poisson, venu de l’aube des temps, évolue lentement et calmement.

Il est capable de vivre seul ou en groupe et il cohabite bien avec les autres poissons, notamment la carpe koï.

L’entretien de l’esturgeon

L’alimentation

Les esturgeons sont des poissons de fond qui se nourrissent des aliments déposés au sol. Les granulés et les tablettes alimentaires utilisés doivent être dédiés à ces espèces, afin de leur apporter suffisamment de protéines et de matières grasses. Par ailleurs, les esturgeons ont besoin d’une alimentation comprenant des crustacés, mollusques et vers de vase.

Contrairement à d’autres espèces de poissons de bassin, l’esturgeon n’hiberne pas et doit être nourri toute l’année.

Attention aux autres poissons du bassin qui peuvent être attirés par les repas très appétant de vos esturgeons. Veillez à ce que ces derniers reçoivent suffisamment de nourriture.

Le bassin

L’Acipenser a besoin de beaucoup d’espace. Le bassin doit lui offrir une surface de nage d’environ 25 m², pour 1,20 m de profondeur.

Attention à ce que le fond du bassin ne soit pas encombré d’obstacles (pierres, algues filamenteuses, paniers immergés…), car ce poisson de fond nage en permanence et toujours vers l’avant.

L’eau

L’esturgeon apprécie les eaux propres et riches en oxygène. Prévoyez l’installation d’une pompe à air afin de pourvoir à ses besoins en la matière.

Par ailleurs, la température de l’eau du bassin doit être comprise entre 10°C et 20°C, et jamais au-dessus de 25°C. Prévoyez un emplacement ombragé l’après-midi.

L’hygiène

Le fond du bassin doit rester propre. L’esturgeon a besoin d’un environnement sans déchets, car en se décomposant ces derniers produisent des gaz qui peuvent être toxiques pour votre Acipenser. Prévoyez donc un système de filtration pour le bassin.

Pour aller plus loin :


Photos : ©Hans, ©Photoman


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *