Morsure de vipère, serpent, chez le chien : que faut-il faire ?

chien mordu piqué morsure serpent vipere

Une morsure de vipère chez le chien est particulièrement grave chez les sujets de petite taille, âgés ou malades. Bien qu’elle ne soit pas systématiquement suivie d’une envenimation, il s’agit d’une urgence vétérinaire à traiter dans les meilleurs délais.

Voici les symptômes à connaître et les gestes de bon sens à adopter pour réagir rapidement et de la bonne manière.

À lire aussi :

Morsure de vipère chez le chien, ce qu’il faut savoir

morsure de vipère chez le chienParmi les serpents, seule la vipère est venimeuse en France métropolitaine et cela dès la naissance. Plus elle vieillit et plus la quantité de venin qu’elle a en stock est importante.

Les rencontres possibles entre chien et vipère ont lieu essentiellement de mars à novembre, période d’activité du reptile (reproduction et chasse).

Généralement, le chien commence à avoir des symptômes 30 minutes après la morsure. Cependant, selon son état de santé et sa taille, les signes peuvent apparaître quelques heures, voire quelques jours plus tard.

Le saviez-vous ?

4 races principales sont présentes sur le territoire français : la vipère péliade (au nord de la Loire et en montagne), la vipère aspic (sud du pays), la vipère d’Orsini (Alpes-Maritimes, Lubéron et Mont Ventoux) et la vipère de Séoane (Pays basque et les Pyrénées).

La morsure de vipère chez le chien a plusieurs conséquences possibles :

  • des troubles respiratoires importants,
  • des complications de CIVD (trop grande coagulation du sang qui entraîne la formation de caillots sanguins. Ces derniers peuvent bloquer de petits vaisseaux sanguins dans les organes ou les membres),
  • insuffisance rénale très grave,
  • la mort de l’animal.

Morsure de vipères, quels signes cliniques ?

Morsure de vipère chez le chien, symptômesTrès souvent, le propriétaire ne sait pas que son chien a été mordu par une vipère. Certains symptômes évocateurs doivent alarmer celui-ci.

  • Abattement, anémie et fièvre.
  • Hémorragie (saignement nasal ou autre).
  • Tâches rouges, brune ou violette sur la peau (museau, coussinet, pattes).
  • Œdème et nécrose localisés
  • Coloration jaune de la peau ou du fond de l’œil.
  • Diarrhée et vomissements.
  • Troubles du rythme cardiaque.
  • Convulsions
  • Paralysie.
  • Urines foncées.

💡 En cas de forte suspicion, il faut essayer de repérer une trace de la morsure. Elle se présente souvent avec un ou deux petits points distants (trace des crocs) de 0,5 à 1 cm.

Que faire si votre chien se fait mordre par une vipère ?

Les bons gestes :

Conduire le chien chez le vétérinaire est bien sûr la première chose à faire, car il s’agit d’une urgence vitale. En attentant, pour éviter la propagation du venin, le chien ne doit fournir aucun effort.

  • morsure de vipère chez le chienRassurer l’animal en lui parlant et en le caressant.
  • Appliquer une poche de glace sur la morsure pour diminuer la douleur et freiner la diffusion du venin.
  • Désinfecter la zone mordue avec un produit sans alcool.
  • Si l’une des pattes est atteinte, la maintenir avec une attèle et un bandage (pas trop serré).
  • Le porter et l’envelopper dans une couverture.
  • Le placer dans une cage de transport ou l’attacher dans la voiture, le temps du trajet.

Les gestes inutiles et dangereux :

  • Inciser la plaie (aggrave l’envenimation).
  • Aspirer le venin (inutile)
  • Utiliser un désinfectant qui contient de l’alcool (augmente la diffusion du venin).
  • Injecter un sérum anti-venin (risque d’allergie).
  • Faire un garrot.
  • Exposer la morsure à une source de chaleur.

Morsure de vipère chez le chien, traitements et prévention

chien et morsure de vipère, traitementLes traitements :

Après avoir tondu la zone atteinte, le vétérinaire désinfecte la plaie avec des produits appropriés.

Selon la gravité  des signes cliniques, il met en place un traitement, procède à des examens plus poussés ou choisit d’hospitaliser le chien pour le placer sous perfusion.

💡 Une morsure de vipère chez le chien ne provoque pas toujours d’envenimation. En effet, si elle a déjà mordu, ses glandes à venin peuvent être vides.

La prévention :

  • Dans les zones et les périodes de l’année à risque, garder le chien près de soi et le surveiller.
  • Le tenir en laisse s’il n’a pas de rappel.
  • Faire du bruit en marchant.
  • Rester sur les chemins entretenus tout en surveillant attentivement le sol.

Pour aller plus loin :

Conseil malin

On peut différencier la vipère de la couleuvre à sa tête triangulaire et à ses yeux barrés d’une fente verticale. De plus, elle mesure moins de 80 cm et elle a plusieurs rangées de petites écailles sur la tête.


©adogslifephoto, ©5500589, ©pexel-la-miko, ©StockSnap

L.D.