proprete chiot chien

Votre nouveau compagnon s’oublie constamment sur le sol de votre maison, vous ne le supportez plus !

Ne vous découragez pas, restez patient et suivez ces quelques conseils.

À lire aussi :

Premiers pas vers la propreté du chien

Pour avoir une belle relation avec votre chiot, il faut instaurer des rituels, apprendre à l’observer, penser chien et avoir du chien. Dès son arrivée dans votre foyer, vous devez lui donner des ordres précis et lui fixer un cadre pour qu’il trouve sa place.

Vous êtes le dominant, il doit être soumis. C’est essentiel pour toute son éducation à venir.

  • Sa mère lui fait comprendre rapidement en le poussant hors du nid qu’il ne doit pas faire ses besoins à l’endroit où il dort. Tous les autres lieux lui semblent donc appropriés. C’est à vous de lui apprendre que ce n’est pas le cas.
  • Lorsque vous l’accueillez à l’âge de deux mois, il ne peut pas contrôler ses sphincters. Jusqu’à ses six mois (selon les races), il devra se soulager toutes les deux à cinq heures.

Apprendre la propreté à un  chiot

Donnez-lui sa nourriture à heures fixes pour réguler son transit. Retirez l’eau après la dernière sortie du soir.

  • Propreté du chiot avec un jardin 

Si vous avez un jardin et si vous êtes disponible, vous devez le sortir toutes les deux heures (dans les premières semaines une demi-heure après chaque repas). C’est contraignant, mais la constance est la seule solution valable. Emmenez-le toujours au même endroit, il reconnaîtra son odeur et sera stimulé. Ne jouez pas avec lui, il ne faut pas le distraire. Attendez patiemment et dès qu’il commence à tourner en rond, à flairer et à s’accroupir, il faut le féliciter avec excès. Vous pouvez lui offrir une friandise pour qu’il associe ces « sorties hygiéniques » à une chose agréable.

  • Propreté du chiot en appartement

Si vous vivez en appartement et si vous êtes disponible, vous devez trouver un lieu calme et sécurisé (là encore toujours le même) pour appliquer cette méthode. Le bruit des voitures (ou autre) pourrait lui faire peur et nuire à son apprentissage. Préférez la longe à la laisse pour cet exercice. Il aura davantage de liberté et vous pourrez le rattraper facilement. Attention, il ne doit ni courir dans les hautes herbes, ni manger de choses suspectes, ni boire dans les flaques d’eau, car à son jeune âge il est vulnérable particulièrement avant son rappel de vaccin (à trois mois).

  • Propreté du chiot quand on travaille

Si vous travaillez, sortez-le le matin au levé, à l’heure du déjeuner, le soir en rentrant et avant le coucher. Disposez à l’endroit que vous lui avez choisi pour dormir (véranda, cuisine, garage, salon, lingerie…) un journal un peu éloigné de sa panière. À plusieurs reprises, conduisez-le dessus en lui faisant adopter la position accroupie et attendez. Dès qu’il a fait ses besoins, félicitez-le. Laissez toujours un morceau de papier souillé pour qu’il retrouve son odeur. De cette façon, il saura où se soulager lors de vos absences. Et n’oubliez pas que c’est en étant régulier et persévérant que l’on conditionne son animal. Lorsque vous êtes présent (jour de repos…), déplacez petit à petit le journal vers la porte de sortie. Avec un peu de pratique, il comprendra qu’il doit éliminer à l’extérieur. Quand vous le sentez prêt, supprimez le journal.

  • Erreurs à ne pas faire

Crier et être brutal si vous découvrez un pipi ou un caca. Inutile de lui mettre le museau dedans ou de le secouer par la peau du cou. Votre chiot risquerait de cacher ou de manger ses excréments et de devenir anxieux. Votre relation de confiance avec lui commencerait bien mal. De plus, il vit dans le présent, le punir ne sert à rien. Sortez-le simplement de la pièce et nettoyez sans donner d’importance à ces accidents. Ne pas utiliser d’eau de Javel, car les toutous sont attirés par cette odeur. Préférez le vinaigre blanc. Si vous le prenez sur le coup, dites-lui « non ! » fermement. Soulevez-le et conduisez-le à l’extérieur. Ne pas oublier les encouragements.

Si votre chiot ne progresse pas, utilisez une cage d’intérieur pour qu’il apprenne à se retenir. Mais attention, pour son bien-être et sa santé le confinement ne doit pas être trop long. C’est une bonne solution pour la nuit.

Astuces pour la propreté du chiot

Si vous ne rentrez pas déjeuner, faites passer un Pet-Sitter. Une promenade détendra votre chiot et limitera les accidents.

Si vous possédez un mâle, faites attention  lorsqu’il commencera à lever la patte. C’est à partir de ce moment qu’il peut affirmer son caractère et devenir dominant. Pour éviter les bagarres avec ses congénères, il faudra le faire castrer le plus rapidement possible.

À méditer : « Tous les animaux sont nés avec l’innocence, la curiosité et l’amour. »

Anthony Douglas Williams auteur canadien

L.D.


©Dogs

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *