Sapin de Corée : un conifère aux cônes décoratifs

Sapin Coree Coreen - Abies koreana

Sapin de Corée en résumé :

Nom latin : Abies koreana
Nom commun : Sapin de Corée
Famille : Pinacées
Type : Conifère

Feuillage : Persistant

Port : Pyramidal
Hauteur : 10 m
Largeur : 3 à 5 m

Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, non‑calcaire, drainant
Rusticité : Très rustique

Croissance : Très lente

Le sapin de Corée est un conifère très intéressant pour ses fruits en cônes arborant une jolie teinte pourpre violacé au début de leur croissance. Particulièrement rustique, il sait également s’adapter à tous les climats.

Plantation du sapin de Corée

Comme de nombreux conifères, le sapin de Corée préfère les sols acides à neutres. Dès lors, évitez autant que possible les terres trop calcaires. De plus, même s’il peut s’accommoder d’un emplacement à l’ombre, il est préférable d’installer votre arbre dans un espace ensoleillé.

Quand planter le sapin de Corée ?

Les plantations donnent toujours de meilleurs résultats en automne. Les plantes ont ainsi le temps de s’installer avant la reprise de la végétation.

Une plantation printanière est possible, à condition toutefois de surveiller l’arrosage les mois suivants.

Comment planter le sapin de Corée ?

Même si la croissance du sapin de Corée est très lente, il atteint néanmoins 5 à 8 m au bout de 10 ans. La culture en pot n’est donc pas conseillée et il est préférable de planter votre arbre en pleine terre.

  1. Plantation Sapin Coree - Abies koreanaSi la motte est trop sèche, faites‑la tremper quelques minutes dans l’eau.
  2. Creusez un trou de 0,60 à 1 m de large et de 0,50 à 0,70 m de profondeur (adaptez la taille en fonction du pain racinaire de l’arbre).
  3. Intégrez un peu de terreau dans le trou. Résistez à l’envie d’ajouter du fumier ou de l’engrais, car ils brûleraient les racines.
  4. Pour les sujets en conteneur, retirez celui‑ci, émiettez la motte et placez‑la dans le trou (attention aux racines).
    Si votre sapin de Corée est vendu avec une tontine, c’est-à-dire avec un filet ou un tissu autour de la motte, vous devrez positionner l’arbre dans le trou, défaire les liens et tenter de retirer la tontine si c’est possible. Sinon, laissez‑la dans le trou, mais étalée.
  5. Complétez le trou avec la terre végétale. Vous pouvez y ajouter du terreau pour l’enrichir si vous le souhaitez.
    En enterrant la motte, prenez garde à ne pas enfouir le collet (la séparation entre la tige et les racines). Pour cela, une astuce consiste à déposer un manche sur le trou afin de visualiser la limite du sol. Le collet doit ainsi être légèrement au‑dessus.
  6. Tassez bien le pied et créez une cuvette d’arrosage.
  7. Arrosez copieusement pour parfaire le tassement.

Entretien du sapin de Corée

Si vous n’avez que peu de temps à consacrer à votre jardin, le sapin de Corée est idéal. En effet, il ne demande pas de soins particuliers après sa plantation et il n’est pas nécessaire de le tailler. L’arrosage est cependant inévitable en cas de fortes sécheresses lors des premières années ou bien si vous avez planté l’arbre au printemps.

Multiplication :

Pour multiplier un sapin de Corée, vous pouvez soit :

  • récupérer les graines contenues dans les cônes et les semer dans un mélange de sable et de terreau, pour ensuite repiquer les plants les plus vigoureux ;
  • réaliser un greffage.

Maladies et ravageurs :

Abies koreana résiste bien aux maladies. Côté ravageurs, les pucerons présents en trop grand nombre peuvent affaiblir les jeunes sujets.

Emploi

Cone Sapin de Coree - Abies koreana - Sapin CoreenPour profiter pleinement des jolies formes et des fruits du sapin de Corée, il est préférable de le planter seul. Il peut néanmoins être mis en valeur par une végétation peu élevée comme des plantes vivaces ou des arbustes.

Évitez malgré tout de placer ces derniers à proximité du conifère pour ne pas masquer sa silhouette.


©AHatMaker, ©Ruvo233, ©wjarek