robot-tondeuse

L’image du ronronnement de la traditionnelle machine vit une véritable métamorphose car les tondeuses sur batterie et les robots programmables occupent désormais le terrain.

Si votre tondeuse thermique ou électrique à câble remplit toujours pleinement sa fonction, elle sera bientôt collector ! Les ventes de machines à moteur décroissent d’année en année et Husqvarna projette même d’arrêter la commercialisation de ses produits à moteurs. Le grand best of des ventes actuelles, c’est la tondeuse à batterie ; celui du futur (proche) le robot de tonte.

Tondeuse à batterie : les meilleures ventes

tondeuse batterie electriqueÀ l’ère du sans-fil, la batterie est la reine du jardin. Comparées aux classiques thermiques et électrique à câble, les tondeuses à batterie ont plusieurs avantages : elles démarrent sur simple pression d’un bouton, permettent une grande liberté de mouvement, elles sont légères, moins bruyantes et également moins polluantes (que les thermiques). Leur autonomie est aussi meilleure, tout comme la qualité de travail, pour une performance identique.   

La durée de vie des batteries s’allonge aussi : 1 200 cycles de charge en moyenne et sans perte d’énergie grâce au lithium. Comptez 36 volts pour tondre jusqu’à 350 m2, sachant que les nouveaux modèles sont évolutifs.   

Enfin, autre avantage et non des moindres, ces batteries sont compatibles avec de nombreux outils de jardin et de bricolage, et même rétro compatibles avec des produits commercialisés depuis plusieurs années.

  • Résultat : les ventes de ces machines affichent une croissance à 2 chiffres chaque année.

Tondeuse robot : la nouveauté

Depuis 2018, les robots tondeuses commencent enfin à se démocratiser dans nos jardins, soit bien plus tard que chez nos voisins européens qui les ont déjà totalement adoptés… Belgique, Allemagne, Suisse et Pays-Bas affichent 56 % du volume de tonte avec un robot tandis qu’en France, le score est de 3 % !   

Le robot permet de libérer du temps au jardinier, qui peut alors s’occuper des plantations, des semis, de l’entretien… Les modèles les plus à la pointe sont programmables via un smartphone ou une tablette, très pratiques pour planifier les tontes régulières dans un objectif « jardin toujours clean ».    L’assiduité d’un robot permet aussi de diminuer la pousse d’adventices (notons quand même que leur présence raisonnée est bénéfique pour la biodiversité) et de favoriser la qualité du sol grâce au mulching, ce qui occasionne par ailleurs des économies de transport de sacs d’herbes vers la déchetterie.    Les spécialistes du secteur estiment que les robots remplaceront très rapidement les tondeuses à batterie.

  • N’oubliez pas les manuelles !

La tondeuse manuelle pour l’écologie

En marge de ces innovations high-tech, n’oublions pas les tondeuses manuelles qui gardent la première place du podium écologique en étant parfaitement adaptées aux petits jardins urbains. Pas d’entretien, pas d’énergie (juste celle du jardinier), pas de bruit. Bref, une totale liberté…

Claire Lelong-Lehoang


Crédits des visuels :    Tondeuse à batterie : ©Einhell    Robot tondeuse Roboyagi : ©Ryobi