Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / L’avoine, une céréale cultivée comme engrais vert

L’avoine, une céréale cultivée comme engrais vert

Avoine engrais vert
0

L’avoine (Avena sativa) est une céréale aux multiples propriétés, idéale comme engrais vert. Elle se sème au printemps ou en fin d’été, en général en compagnie d’autres engrais verts, et en particulier les Fabacées, comme la vesce ou la fèverole, deux légumineuses qui restituent au sol l’azote atmosphérique.

Découvrez cette céréale très résistante au froid.

Pour en savoir plus :

Les avantages à cultiver l’avoine dans son potager

L’avoine est considérée comme un excellent engrais vert car elle est dotée d’un système racinaire très profond et très ramifié. Ainsi, en tant que plante de la famille des Poacées, elle permet d’aérer le sol de façon durable. Les racines occupent un volume important du sol et, à la mort de la plante, ses racines deviennent de petits canaux d’aération, l’intérieur se décomposant avant l’enveloppe. Dans le même temps, les racines fasciculées de l’avoine améliorent la structure du sol et en réduisent l’érosion.

  • L’avoine est également intéressante pour sa résistance au froid donc elle se sème plus tardivement que d’autres engrais verts, jusqu’en novembre. En revanche, elle craint la chaleur et la sécheresse.
  • L’avoine se sème en compagnie d’une Fabacée car elle est dotée d’un pouvoir couvrant assez faible. Elle bénéficie d’une croissance rapide.
  • Elle n’est en outre pas apparentée à aucun légume habituellement cultivé au potager, ce qui limite le risque de transmission de maladies et de parasitage.

Le semis de l’avoine

L’avoine est intéressante à semer pour démarrer un potager, en association avec une Fabacée (ex-légumineuse) comme les féveroles ou la vesce d’hiver en automne, les pois ou la vesce de printemps au printemps.

Quand semer ?

L’avoine se sème en deux périodes distinctes :

  • Au printemps, en avril ou mai, pour un fauchage en été
  • En automne, entre septembre et novembre. Dans le courant de l’hiver, elle meurt et elle sera incorporée au sol le printemps suivant.

La levée des graines intervient entre une à deux semaines après le semis. Et la récolte se fait dès 30 jours après le semis, et jusqu’à 65 jours, suivant la période.

Où semer ?

L’avoine est guère exigeante, elle s’adapte donc à tous les types de sol, y compris pauvres et secs, voire même acides. L’essentiel étant qu’il soit drainé.

Elle se sème autant au soleil qu’à mi-ombre. Comme elle craint la chaleur et la sécheresse, le semis de printemps se fera plutôt à mi-ombre.

Comment semer ?

Avoine semisLe semis se fait à la volée dans un sol préalablement travaillé et désherbé, puis ratissé au râteau. Il faut compter 1 kg de semences pour une surface de 100 m2. Si vous mélangez l’avoine avec une légumineuse, il suffit de semer 500 g de chacune des semences.

Une fois les graines semées, donnez un coup de râteau et tassez le sol avec un rouleau à gazon.

L’avoine ne demande aucuns soins particuliers jusqu’au fauchage.

Le fauchage de l’avoine

Si vous ne fauchez pas l’avoine, elle parvient à maturité et produit des graines qui pourront être données aux poules. C’est pourquoi, cultivée comme engrais vert, l’avoine doit être fauchée avant la floraison.

  • couper avoine engrais vertEn juin pour les semis de printemps lorsque les parties aériennes sont encore tendres
  • En février-mars pour les semis d’automne si les tiges sont encore hautes. Parfois le froid a fait son œuvre et a réduit l’avoine à l’état de tapis jaune.

Quoi qu’il en soit, une fois fauchée, l’avoine doit être broyée avec la tondeuse en position haute. Ensuite, les brins restent à sécher sur le sol pendant quelques jours avant d’être intégrés au sol avec le croc.

Les semis et les plantations peuvent se faire un mois après.

Tout savoir sur l’avoine

AvoineL’avoine est une graminée de la famille des Poacées qui se reconnaît à ses panicules formées d’épillets très légers. Ses tiges atteignent environ 50 à 60 cm de hauteur.

L’avoine est essentiellement cultivée pour l’alimentation des chevaux et de la volaille. Dans l’alimentation humaine, elle est cultivée pour la fabrication des flocons d’avoine et le muesli. L’avoine est riche en protéines, glucides et lipides.


©Madlen, ©Lipso_Kozerga, ©Kathas_Fotos, ©Sergei_spas


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *