Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Bouturage du laurier rose, la technique

Bouturage du laurier rose, la technique

bouture laurier rose - nerium
2

Le bouturage du laurier rose est très facile à réaliser et permet de multiplier vos lauriers rose de manière simple et économique. En prélevant une tige sur votre arbuste, en la mettant dans un vase puis dans un pot rempli de terreau, vous lui garantissez l’apparition de nouvelles racines et donc la naissance d’un nouveau laurier rose.

Suivez donc nos conseils pour bien réussir une bouture de laurier rose..

Quand bouturer le laurier rose ?

Traditionnellement, on bouture les lauriers roses en août. C’est en effet à ce moment que vous aurez le plus de chance de réussir car l’arbuste vient de terminer sa période de croissance printanière.
C’est également la période propice pour permettre une bonne reprise en terre dès l’automne.

Mais le bouturage dès le mois de juin est tout à fait possible et même jusqu’au mois de septembre si les conditions le permettent.

Bien bouturer le laurier rose

Prélever une bouture :

bouture laurier roseVotre arbuste comporte une multitude de tige que l’on appelle des rameaux. Toutes ne sont pas parfaitement adaptées au bouturage.

  • Les meilleures sont les tiges non fleuries, pas trop jeune mais dont le bois ne doit pas être dur non plus.
  • Elles doivent mesurer entre 15 et 20 cm

.

Supprimer les feuilles de base :

bouture laurier rose techniquebouture laurier rose periodeToutes la partie qui sera immergée ou enterrée ne doit comporter aucune feuille.

Avec un sécateur ou un couteau bien aiguisé, vous allez supprimez l’ensemble des feuilles du bas pour ne garder que les feuilles du haut.

Il est toujours préférable de chauffer ou nettoyer vos outils à l’alcool pour les stériliser.

.

Sur la photo de droite on voit les 3 feuilles du haut qui ne devrait tarder à s’ouvrir.

Inciser la base de la tige :

bouture-laurier-rose incisionEn effectuant une légère incision, vous facilitez l’apparition de racines.

  • Sur quelques millimètres, vous allez entailler le bas de la tige.
  • Utilisez pour cela un cutter ou un couteau bien aiguisé et stérilisé de préférence pour ne pas contaminer la bouture.
  • Cette étape facilite et accélère la création de racines car la surface de contact avec les éléments minéraux et nutritifs devient plus grande.

Tremper la ou les boutures dans l’eau :

bouturage-laurier-rose-eauDurant plusieurs jours, vous allez laisser la ou les boutures dans un verre d’eau afin de lui laisser le temps de développer des racines.

  • Vous pourrez changer l’eau 1 à 2 fois par semaine afin de redonner de la matière organique à la plante.
  • Cette étape n’est pas indispensable car vous pouvez planter directement la bouture dans un pot rempli de terreau.

Mais en passant par cette phase en eau, vous augmentez vos chances de succès.

Planter la bouture dans du terreau :

Une fois que le rameau a fait une multitude de racines, il va falloir le mettre en pot.

Cette étape doit être minutieuse car le système racinaire est encore très fragile et il ne faut pas les casser.
Prenez donc beaucoup de soin à planter cette bouture dans du terreau, de préférence spécial bouturage.

Si vous choisissez de planter directement la bouture dans du terreau sans passer par l’étape en vase, trempez-la dans de l’hormone de bouturage.
Vous faciliterez ainsi la reprise.

Maintenez le terreau humide pendant plusieurs semaines :

C’est important de garder un bon niveau d’humidité pendant la phase de croissance.
Mais attention de ne pas inonder la bouture qui pourrait finir par pourrir.

L’arrosage doit donc être régulier mais limité.

Bouture en hiver

Si vous bouturez au début de l’été, que votre bouture a déjà atteint une taille importante à l’automne et que l’hiver reste doux chez vous, vous pourrez l’installer en pleine terre dès l’automne.

Mais de manière général, il est préférable de garder votre nouvelle plante dans un pot et à l’abri durant l’hiver.
A l’automne, effectuez un rempotage dans un pot un peu plus grand et installez le dans un lieu lumineux, frais mais où il ne gèle pas.

Vous pouvez réduire les arrosages et attendre que le sol soit bien sec en surface entre 2 arrosages.

Mise en terre au printemps :

Après tout risque de gelée, vous pourrez installer votre plante dans un grand pot à l’extérieur ou directement dans votre jardin.

Encore une fois, prenez soin de mélanger la terre de jardin avec du terreau plantation ou plantes fleuries car c’est au début qu’il auront le plus besoin d’éléments nutritifs pour se développer.

Arrosez régulièrement en prenant soin de ne pas inonder les racines car le laurier rose est sensible à l’excès d’humidité.


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Paul Guérin a écrit le 29 mai 2024 à 17 h 53 min

    merci pour tous vos conseils, c’est vrai que c’est facile à bouturer un laurier-fleur, j’en offre tous les ans à mes amis

  • Sophie a écrit le 1 septembre 2021 à 14 h 39 min

    Bonjour,

    Je tente l’aventure du bouturage 🙂
    J’ai une petite question, une fois que les racines apparaîtront est ce que je peux le planter directement en terre ou dois je le garder d’abord dans un pot ?

    Par avance merci.

  • JEF 42 a écrit le 27 décembre 2020 à 12 h 30 min

    Moi je les ai coupées . Elles ne servent qu’a faire des graines. et ne peuvent que épuiser la plante si l’on a pas besoin de graines. Enfin c’est mon avis.

  • FARDOUET Françoise a écrit le 24 octobre 2020 à 23 h 09 min

    Et bien moi je tiens à vous remercier pour vos précieux renseignements.
    J’ai pris une bouture de laurier rose ( enfin rouge) 😊 j’ai fait exactement ce que vous avez dit c’est le top 👍
    Les racines sont bien prises , la semaine prochaine ce sera mise en pot dans le terreau de rempotage avec un peut de sable en espérant avoir un beau Laurier rose ensuite . Je vais en prendre bien soin !! …
    Encore un grand merci 🙏 pour vos bons conseils et explications bien claires .

  • 'Carteado a écrit le 22 octobre 2020 à 17 h 13 min

    Oui, moi je les coupe tous les ans en octobre ils sont magnifiques.

  • Spring92 a écrit le 7 septembre 2020 à 14 h 56 min

    Je ne comprends pas la virulence des réactions à votre post pourtant bien inoffensif sur cette petite faute de frappe… Comme chacun devrait le savoir, et le comprendre : « La forme sert le fond » ! Donc de mon côté, je vous remercie de votre vigilance ! C’est comme cela qu’on pourra garder un niveau de français correct et lisible, y compris et surtout sur Internet où souvent les textes sont rédigés dans un vrai charabia 😉 !

  • Delplace Régine a écrit le 26 août 2020 à 17 h 23 min

    Bonjour et un grand merci du conseil sur le bouturage. J’ai des lauriers roses depuis très longtemps mais cette année ils se trouvent envahis par les cochenilles. J’aimerais trouver un produit naturel pour les en débarrasser. De plus, cette année beaucoup de feuilles jaunissent et tombent. Que faire ? A l’avance je vous remercie des conseils que vous pourriez me donner.