Cultiver le concombre en pot : les 5 clés du succès

Concombre en pot

La culture du concombre en pot est chose délicate, surtout si vous désirez faire pousser une variété grimpante qui réclame beaucoup d’espace vertical. Les variétés en buisson, en revanche, se prêtent facilement à ce type de culture, pourvu qu’elles profitent d’un pot avec suffisamment de place, d’un bon ensoleillement et d’un sol riche, drainant et frais.

Voici les 5 clés du succès de vos cultures de concombre en pot.

>> Pour aller plus loin : Tous les conseils de culture du concombre

Choisir les bonnes variétés

Pour une culture en pot, optez de préférence pour une variété de concombres en buisson. En effet, ces variétés sont généralement plus faciles à faire pousser dans un container que les variétés grimpantes. Ces dernières peuvent toutefois s’adapter à la culture en pot, à condition d’être pourvue d’une treille leur permettant de s’accrocher et de s’étaler.

On pense notamment ici au concombre ‘Bushy’ à port très compact, au concombre « Dar« , une variété naine polonaise, ou encore au concombre ‘Gynial F1’.

>> Pour aller plus loin : 6 variétés de concombres à ne pas manquer

Sélectionner le pot et le substrat

Choisissez un pot de minimum 25 cm de hauteur et de largeur. Si possible, optez de préférence pour un contenant de 50 cm de diamètre avec une capacité de 10 litres minimum. Si vous cultivez une variété de concombre grimpant, orientez-vous vers un pot rectangulaire qui pourra plus facilement accueillir une treille. Bien que les concombres demandent beaucoup d’eau, leurs racines peuvent pourrir si elles restent constamment immergées. Veillez donc à ce que votre pot soit bien pourvu d’un trou de drainage.

Du côté du substrat, optez pour un terreau aéré, mélangé éventuellement avec une mesure de sable, une de compost, et une de tourbe. Remplissez-en le pot en tassant légèrement autour du tuteur (en cas de variété grimpante) sans trop exagérer, car le concombre aime les sols meubles.

Semis de concombre en pot

Le semis du concombre intervient au printemps, dans un sol profitant d’une température d’au moins 21℃.

La période de semis a lieu en général d’avril en mai sous abri et de mai à juin en extérieur.

  • Concombre en pot PlantationRéalisez un trou de plantation de 12 mm de largeur et de profondeur, en enfonçant simplement votre doigt dans le substrat.
  • Placez-y entre 5 et 8 graines de concombre.
  • Recouvrez-les avec du terreau et tassez doucement.
  • À l’apparition des jeunes pousses, éclaircissez-les en les coupant au niveau du sol à l’aide d’un ciseau.
  • Ne tirez pas sur les jeunes pousses indésirables, au risque de déranger les autres.
  • Éclaircissez une seconde fois lorsque les plants atteignent entre 20 et 25 cm, de manière à ne conserver qu’un pied par trou.

Plantation de jeunes plants déjà formés :

Cette technique permet de gagner du temps si vous les achetez prêts à planter. On peut alors les mettre en terre de mai à juillet.

Si vous achetez vos plants de concombre en godets, creusez un trou d’un volume équivalant à celui de la motte.

  • Posez le jeune plant délicatement dans le trou de plantation.
  • Les jeunes concombres n’apprécient pas d’être manipulés.
  • Dans l’idéal, optez pour des godets organiques (qui se dégrade dans le sol) qui pourront être plantés directement dans le substrat du pot.

>> Pour aller plus loin : bien planter le concombre

Choisir l’emplacement du pot

Les concombres apprécient particulièrement la chaleur et la lumière du soleil. Placez donc vos cultures en pot à emplacement ensoleillé. Le concombre doit profiter au minimum de 6 heures d’ensoleillement par jour. Installez le pot le long d’un mur, ou à proximité d’une clôture, afin de limiter l’impact du vent. Si le concombre est capable de résister à de petites brises, il ne supporte pas les vents violents.

cultiver concombre en potSi vous cultivez vos concombres en pot en intérieur, optez pour une pièce qui reçoit suffisamment de soleil. Sans cela, il vous faudra sans doute installer une lampe de culture pour pallier le manque de lumière.

Bien entretenir le concombre en pot

À la suite de vos semis, pensez à arroser régulièrement les graines, puis les jeunes pousses de concombre. Le sol doit être maintenu humide, sans être détrempé. Préférez ici utiliser un vaporisateur qui évitera de déranger les graines. Une fois vos concombres bien implantés, continuez à les arroser quotidiennement. Si vous résidez dans une région très chaude, arrosez la terre deux fois par jour. La surface du substrat ne doit jamais être sèche, car le manque d’eau a un impact sur l’amertume des concombres.

Dès le semis ou la plantation, étalez une fine couche de paillis à la surface du pot, afin de garder le sol frais plus facilement.

>> Pour aller plus loin : Tous les conseils de culture du concombre


©Ali Burçin Titizel – Flickr, ©poppet with a camera, ©I am R. – Flickr