cordyline

La cordyline est une très jolie plante à l’allure exotique digne des plus belles cartes postales.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cordyline australis
Famille : Agavacées
Type : Plante exotique

Hauteur
 : 3 à 5 m
Exposition : Très lumineuse
Sol : Léger, bien drainé

Feuillage : Persistant

Retrouvez tous nos conseils d’entretien pour avoir une belle cordyline :

Plantation de la cordyline

Tout d’abord, la cordyline ne convient pas à tous les climats. Elle redoute essentiellement le froid lorsque les températures descendent sous les -10° mais aussi l’humidité lorsqu’elle est conjuguée à de fortes gelées.

Bien planter la cordyline :

De manière générale, la cordyline se plante à l’automne ou au printemps, surtout dans les régions dont l’hiver peut être assez froid.

Choisissez un endroit bien ensoleillé et plutôt abrité des vents forts.

La préparation de la plantation est importante car c’est elle qui va conditionner la bonne croissance de votre cordyline.

  • Faites un trou d’au moins 1,5 à 2 fois plus grand que le conteneur dans lequel vous l’avez acheté
  • Apportez du sable de rivière au fond du trou pour assurer un bon drainage
  • Comblez avec un mélange de terre de jardin et de terreau
  • Posez votre cordyline de manière à ce que le point le plus bas soit légèrement surélevé par rapport au terrain (cela évite à l’eau de stagner au pied de la cordyline)

Un arrosage régulier mais mesuré dès les premières chaleurs est indispensable la première année suivant la plantation.

Entretien de la cordyline

Arrosage printemps et en été :

Il s’agit en général de la période de croissance de la cordyline.

En cas de sécheresse ou de très fortes chaleurs, arrosez régulièrement sans jamais inonder le pied car la cordyline n’aime pas l’excès d’eau.

L’arrosage doit donc être régulier mais mesuré afin de ne pas asphyxier les racines de la plante.
On peut dire qu’un arrosage tous les 2 à 3 jours est souvent suffisant.

Au printemps, vous pourrez lui apporter de l’engrais en granulés que vous mettrez au pied de la cordyline et renouveler éventuellement l’opération en cours d’été.

Taille de la cordyline :

Vous pouvez choisir de la laisser sans rien faire, elle devrait perdre naturellement ses feuilles du bas et former de nouvelles pousses à la base.

En revanche, si vous ne souhaitez pas garder les feuilles qui sèchent, supprimez les au fur et à mesure.

Vous pouvez aussi ne garder que 2, 3 voire 4 troncs et supprimer les nouvelles pousses à la base au fur et à mesure.

Bon à savoir : Evitez à tout prix de tailler la tête de la cordyline.

Feuilles de cordyline qui jaunissent

Que faire si les feuilles de la cordyline jaunissent :

Si la cordyline continue à faire de nouvelles feuilles, il s’agit de l’évolution naturel. Ces plantes, même lorsqu’elles sont persistantes, perdent leur feuilles pour les renouveler.

  • Vous pouvez les laisser sécher sur votre Cordyline, elles tomberont toutes seules, ou alors les couper au fur et à mesure.
  • Si aucune nouvelle pousse apparaît et que votre cordyline fait grise mine, faites attention à l’arrosage et au drainage et apportez éventuellement à la plante un engrais liquide pour palmiers tous les 15 jours.

Que faire lorsque les feuilles brunissent et deviennent marron :

Ce phénomène se produit en général l’été lorsque la plante manque d’eau.

C’est en général le bout des feuilles qui commence par sécher et c’est le premier indicateur que la cordyline a besoin d’être arrosée.

A savoir sur la cordyline

cordylineLa Cordylines est une très belle plante qui donnera une touche d’exotisme à votre jardin. Au bord d’une terrasse, d’une piscine ou même une cordyline en pot donnent un côté carte postale au jardin.

A la fois esthétique, relativement résistant et assez facile à cultiver, la cordyline fait partie des plantes exotiques les plus appréciées et les plus vendues actuellement

Si son feuillage est décoratif, on apprécie aussi beaucoup son superbe tronc qui se dégarni au fur et à mesure de sa croissance. (Photo ©miles5)

A lire aussi : Saviez vous que les plantes dépolluaient l’air de nos intérieurs