Erica carnea, un tapis coloré au cœur de l’hiver

Erica carnea - bruyere neige hiver

Formant de délicieux tapis multicolores au cœur de l’hiver, la bruyère Erica carnea est capable de braver le mauvais temps jusqu’à percer le tapis de neige. Un ballet de clochettes blanches, roses, pourpres rompt la monotonie de l’hiver en recouvrant cet arbrisseau trapu amené à pousser dans les pires conditions.

Cette plante originaire des montagnes alpines, est en effet capable de pousser dans les terres les plus pauvres soumises aussi bien au froid, au vent qu’à la canicule. Sa croissance relativement lente permet en outre de l’utiliser avec bonheur en bac ou en pot. Un choix judicieux de variétés vous offrira une floraison ininterrompue de novembre à mai.

Les atouts d’Erica carnea

Erica carnea est une des plus jolies bruyères rustiques. Haute de 15 à 30 cm, on la rencontre dans les Alpes où elle fleurit en grappes rouge pâle de janvier à avril. 

  • Erica carnea cultureUne plante idéale pour former un jardin facile d’entretien, associée à des rochers et à quelques graminées afin de  donner de la légèreté à l’ensemble. 
  • La gamme des cultivars existants permet de varier les tons à l’infini tant au niveau de la floraison que du feuillage, vert intense, parfois bronze ou doré, tout en offrant une longue période de fleurissement.
  • Robuste, rustique, elle forme un très bon couvre-sol au pied d’arbustes ou de grandes vivaces.
  • Votre seule intervention consistera à rabattre les tiges feuillées de moitié, après la floraison de manière à conserver un port dense et éviter la dégénérescence de la plante. Attention à ne pas tailler trop court car la bruyère émet assez difficilement de nouvelles tiges à partir du vieux bois.
  • En pleine terre, une fois la reprise assurée, inutile d’arroser ou d’enrichir le sol. La bruyère d’hiver s’adapte parfaitement à la culture en pot à condition d’assurer un minimum d’arrosage associé à un bon drainage.

Comment planter la bruyère d’hiver ?

Dans le jardin, les Erica carnea gagnent à être plantées en nombre assez important afin d’obtenir un effet de masse. Vous pouvez aussi la laisser filer entre les arbustes d’un massif planté de petits conifères, la laisser jouer les couvre-sols ou bien la placer en bordure, le long d’une allée. 

Ces bruyères sont d’excellentes compagnies avec les plantes vivaces assez hautes comme les Rudbeckias, les Asters ou les graminées qu’elles mettent bien en valeur.

  • Plantez-les dans un sol léger qui draine bien, acide voire même un peu calcaire, au soleil ou sous une ombre légère.
  • La bruyère ne doit pas être trop enterrée : ne dépassez pas ½ cm de terre.

La bruyère au balcon

Erica carnea en pot jardiniereEn jardinière, les Erica carnea sont les parfaites complices des cinéraires maritimes, cyclamens, arbustes à fruits (Gaultheria, Skimmia).

  • Rempotez la bruyère au printemps, après sa floraison. Ne brisez pas la motte sauf si elle est pourvue d’un chignon compact de racines. Démêlez alors cet écheveau ou coupez-en une petite partie, cela stimulera la reprise de la plante. Même conseil pour les jeunes plants nouvellement achetés, qui présentent souvent un système racinaire très développé.
  • Au printemps, apportez un engrais pour rhododendrons ou hortensias et divisez les touffes âgées.

Créez un décor original avec des choux décoratifs au feuillage rose, bleuté ou argenté ou des choux palmiers ‘Noir de Toscane’ dont vous pouvez déguster les feuilles.

Les faiblesses d’Erica carnea

Le seul reproche que l’on puisse faire à la bruyère d’hiver est sa constance en dehors de la floraison. Son fin feuillage aux aiguilles fines peut cependant varier de tons avec le changement de températures.

  • Son seul ennemi est  l’humidité stagnante. Erica carnea accepte toute bonne terre de jardin, même un peu calcaire, à condition qu’elle ne retienne par l’eau en permanence. Une terre sablonneuse additionnée de 15 % de bon terreau ou de tourbe dans le trou de plantation lui suffisent.
  • Evitez le plein soleil, notamment pour les feuillages dorés sensibles aux brûlures.
  • Erica carnea apprécie une ambiance humide comme en bord de mer et une exposition mi-ombragée.
  • Lors des étés très chauds et secs, n’hésitez pas à doucher les plantes en pot chaque soir afin de les rafraîchir.

Conseil malin

La présence de bruyères a un effet répulsif sur les mauvaises herbes car les racines émettent des substances toxiques. Elles survivent dans des sols très pauvres grâce à un champignon présent dans la plante et jusque dans la graine.


À lire aussi :

©seven75, ©Birderswiss_Photography