Sur un balcon ou dans un jardin où la terre est pauvre, la culture en sac est une option facile et rapide à mettre en place.

Ils sont légers, se transportent facilement et résistent aussi bien aux chocs qu’aux températures extrêmes. En toile géotextile ou batyline, les sacs de l’entreprise française Bacsac, conçus par un designer et deux paysagistes, sont une alternative intéressante aux pots de fleurs et carrés potagers à installer sur le balcon ou la terrasse. Ils s’utilisent comme de pots classiques : remplissez-les de terre, plantez et arrosez !

Planter les légumes dans un sac de terreau

Bac sac potagerPour improviser un potager de poche sur un balcon ou dans un terrain où la terre n’est pas cultivable (pauvre ou non préparée), il est possible de planter directement dans un sac de terreau enrichi en substance organique (fumier ou algues).

C’est très simple, piquez un des côtés avec une fourchette afin de laissez l’eau s’écouler et recouvrez l’ensemble avec une toile de jute ou un tissu de récupération que vous agraferez, c’est plus joli. Faites des incisions en croix dans le sac et plantez vos plantes dans chaque trou, en plaçant les plus hautes au milieu et les plus petites autour, et en respectant les distances de plantation.

Arrosez généreusement après la plantation, une fois par semaine lors de la croissance, puis tous les quatre jours lors de la production de fruits.

Le bon substrat

Bac sac PotagerEn plus d’une bonne exposition (au soleil pour la majorité des plantes potagères et aromatiques), il est indispensable d’adapter le substrat de votre jardin en sac aux plantes cultivées. Il sera riche pour les légumes, composé de moitié de terreau, un quart de terre et un quart de compost. Pour les plantes gourmandes comme les tomates ou les aubergines, augmentez la part de compost. Pour les plantes de sol sec – succulentes, lavande, thym, etc – il devra être drainant : mélangez moitié de terreau avec un quart de terre et un quart de sable.

L’année suivante, récupérez le substrat de vos potées ou de votre jardin en sac, ajoutez du compost et réutilisez-le pour de nouvelles plantations.

Laure Hamann

Crédit des visuels : Bacsac

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *