Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes grimpantes / Fallopia aubertii : la renouée d’Aubert

Fallopia aubertii : la renouée d’Aubert

Renouée grimpante - Fallopia aubertii
0

Découvrez Fallopia aubertii, une plante grimpante aussi vigoureuse qu’esthétique.

En résumé :

Nom latin : Fallopia aubertii
Famille : Polygonacées
Type
 : Plante grimpante

Hauteur : 12 m et plus
Densité de plantation : 1 pied par m2
Exposition : Soleil à mi-ombre
Sol : Tout type, humide mais bien drainé
Croissance : Rapide
Rusticité : Très rustique,  – 20 °C

Floraison : Été – Feuillage : Caduc

Présentation de Fallopia aubertii

Noms communs : Renouée d’Aubert, Renouée de Chine – Synonyme : Polygonum aubertii

La renouée d’Aubert est une plante grimpante très vigoureuse qui peut s’avérer envahissante lorsque les conditions le lui permettent et si elle n’est pas contrôlée.

Ses larges feuilles caduques sont vert foncé et présentent une silhouette en forme de cœur.

En été, et parfois jusqu’en automne, Fallopia aubertii se pare de nombreuses grappes appelées panicules. Chacune d’entre elles est composée de petites fleurs blanc-rose.
En automne, elles sont suivies de petits fruits blanc rosâtre.

À noter que, bien que très proches, Fallopia aubertii est souvent confondue avec Fallopia baldschuanica.

Plantation de la renouée d’Aubert

Peu exigeante quant à ses conditions de culture, la renouée de Chine s’adapte à tous les types de terrains, même les sols calcaires. Pour l’exposition, si elle tolère la mi-ombre, un emplacement bien ensoleillé lui permettra de développer une floraison abondante.

À l’instar des glycines, prévoyez également des appuis solides, capables de supporter la végétation généreuse de Fallopia aubertii.

Plantation Renouée grimpante - Fallopia aubertiiLa plantation doit idéalement se dérouler en automne, afin de faciliter la reprise de la plante.

Lorsque l’emplacement est choisi, il suffit ensuite de :

  • Creuser un trou 2 à 3 fois plus large et profond que le conteneur de la plante.
  • Dépoter la motte et la désagréger légèrement pour en libérer quelques racines.
  • Installer Fallopia aubertii dans le trou et reboucher celui-ci en tassant bien la terre.
  • Arroser abondamment.

Conseil malin : la renouée d’Aubert apprécie les sols bien drainés, mais elle aime aussi l’humidité. Afin de maintenir cette dernière dans la terre, appliquez une épaisse couche de paillage naturel autour de son pied.

Entretien de Fallopia aubertii

Culture entretien taille Renouée grimpante - Fallopia aubertiiSi l’arrosage et le maintien de l’épaisseur du paillage devront être surveillés lors des premières années de croissance, c’est sans conteste la taille qui vous donnera le plus de travail. Pour cela, opérez en toute fin d’hiver ou au début du printemps.

La renouée d’Aubert étant dépourvue de système d’accroche, vous devrez également l’aider à se maintenir sur son support en y attachant les plus grosses tiges.

Multiplication

Pour propager un pied de Fallopia aubertii, vous avez le choix entre :

  • le semis de graines en automne et sous abri ;
  • un bouturage en fin d’été sur tige semi-lignifiée ;
  • ou une bouture de bois dur en automne-hiver.

Maladies et ravageurs de Fallopia aubertii

Aussi résistante que vigoureuse, la renouée d’Aubert est peu sensible aux maladies. En ce qui concerne les insectes, seules les larves de mouches ou de papillons appelées mineuses pourront s’attaquer aux feuilles de la plante, sans pour autant la mettre en danger.

Emplois

Grâce à sa croissance rapide et robuste, Fallopia aubertii est idéale pour habiller un mur disgracieux, recouvrir une pergola ou même créer un espace isolé dans un grand jardin.
Il s’agit également d’une bonne solution pour changer des habituelles Wisteria utilisées dans ce genre de situations.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


©Burning Bright, ©Nathan, ©S.Schuppich


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *