plante pour mur et facade

Pour habiller une façade inesthétique, décorer une pergola ou une balustrade, les plantes grimpantes sont idéales.

En voici quatre pour magnifier vos extérieurs.

Le houblon grimpant

houblonParfait sur les murs, colonnes, descentes de gouttières et balcons qui lui offrent un support de grimpe, le houblon grimpant monte jusqu’à 8 mètres et aime une exposition ensoleillée ou mi-ombre, ainsi qu’un sol riche en matières nutritives et une irrigation suffisante.   

« Le houblon est une plante dioïque, à pieds mâles et femelles distincts, explique Till Hägele, auteur de Plantes Turbo. Les pieds femelles sont très décoratifs et les fleurs mâles disposées en épis. Caduc, il repousse chaque printemps et se développe aussi en largeur. La variété vivace Aureus, dont le feuillage jaune rayonnant attire les regards, éclaircit même les coins sombres ».   C’est une plante très vigoureuse, à maîtriser.

Les aristoloches

aristolocheAutre volubile, l’aristoloche est une plante particulièrement facile à cultiver, surtout l’Aristolochia macrophylla. « Il produit des fleurs de forme tubulaire à l’apparence exotique tandis que ses grandes feuilles en forme de cœur dissimulent les éléments disgracieux.

Dans les régions tempérées, les aristoloches ont un feuillage persistant. Les aristoloches ont besoin de beaucoup d’eau (surtout celles plantées au sud) et d’un support pour fleurir les balustrades, conduits d’évacuation, murs et façades.

Après la plantation, elles ont besoin d’une protection hivernale. Car même les plantes âgées peuvent geler lors d’hivers rigoureux mais elles repoussent si vigoureusement que c’est sans conséquence ».

La renouée d’Aubert

renouee aubertLa Fallopia aubertii peut grimper jusqu’à 20 mètres et pousser de 8 mètres par an ! Elle part à l’assaut de toute surface verticale à végétaliser. « Elle se couvre en été d’épis floraux blancs à l’odeur agréable, qui fleurissent en permanence de juillet à octobre, et que les abeilles butinent…

Et en automne, les feuilles se colorent en jaune. Elle s’adapte parfaitement aux pergolas, tonnelles, ainsi qu’aux murs, parois et façades. Elle nécessite des coupes franches de rabattement pour ne pas envahir ses voisines ni disjoindre les gouttières par exemple ! ».

L’actinidia

arbre a kiwi actinidiaC’est l’arbre à kiwis. On y pense peu en tant que grimpante et, pourtant, il fait des merveilles tout en apportant des fruits ultra-locaux ! « Ses feuilles forment des cœurs et leur coloration automnale est jaune, attirant les abeilles. Les délicieux fruits apparaissent à partir d’octobre sur les pieds femelles (les kiwis sont dioïques). Pour être certains de récolter des fruits, plantez des pieds mâles et femelles ».

 

Le saviez-vous ?

« Cette végétation décorative apporte aussi une protection naturelle contre le froid, ainsi qu’un microclimat régulé. Les surfaces verticales fleuries offrent aussi un gîte aux animaux utiles et aux insectes jusqu’à former un véritable biotope », insiste Till Hägele.

À lire : Plantes Turbo, de Till Hägele, aux éditions Delachaux et Niestlé.

Claire Lelong-Lehoang


Crédits des visuels :    Houblon grimpant : ©Angor75 – stock.adobe.com   Aristoloche : ©Vmonet – stock.adobe.com   Fallopia aubertii : ©Agatchen – stock.adobe.com   Actinidia : ©Foto Grismir – stock.adobe.com   + couverture du livre Plantes Turbo

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Alan a écrit le 14 février 2019 à 12 h 29 min

    Très sympa. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *