Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fruitiers / Grenadier : plantation et entretien, récolte des grenades

Grenadier : plantation et entretien, récolte des grenades

Grenadier a fruit - punica granatum
0

Le grenadier est un arbuste à la floraison éclatante et généreuse. Son fruit, la célèbre grenade, ne reste accessible que dans certaines régions au climat spécifique.

Le grenadier en résumé :

Nom latin : Punica granatum
Famille : Punicacées, Lythracées
Type : Arbuste
Feuillage : Caduc

Hauteur : Environ 4 m
Exposition : Ensoleillée, abritée du vent
Sol : Plutôt calcaire, bien drainé, frais en profondeur

Rusticité : Peu rustique (jusqu’à 0 °C) – Floraison : Été – Récolte : Automne

Plantation du Punica granatum

La culture du grenadier est plutôt simple. En effet, l’arbuste se contente de tous les types de terre, pourvu que celle-ci soit bien drainée, mais suffisamment fraîche en profondeur. Si votre sol est plutôt calcaire, vous ferez le bonheur de votre grenadier !

Côté exposition, privilégiez un emplacement chaud, au soleil et protégé du vent ; l’idéal étant une zone à proximité d’un mur orienté vers le sud.

Quand le planter ?

Le printemps est la meilleure saison pour la plantation du grenadier, particulièrement si vous résidez dans une région aux hivers rigoureux.

Comment planter un grenadier ?

Une fois que vous avez trouvé l’emplacement parfait pour votre arbuste :

  • Grenadier plantationCreusez une fosse de plantation suffisamment large et profonde.
  • Pour améliorer le sol, vous pouvez rajouter du terreau et du sable, afin de faciliter la reprise et le drainage.
  • Dépotez ensuite la motte et désagrégez-la délicatement pour libérer une partie du système racinaire.
  • Déposez le grenadier dans le trou et, s’il est sur tige, placez un tuteur à proximité du tronc (attention aux racines).
  • Rebouchez la fosse de plantation en tassant bien la terre et reliez l’arbre à son support à l’aide d’une ceinture de tuteurage.
  • Arrosez abondamment.

Grenadier en pot :

Grenadier en potSachez qu’il est possible de planter le grenadier en pot. Pour cela,

  • choisissez un conteneur volumineux et pourvu de trous de drainage.
  • déposez une couche de billes d’argile et remplissez le pot d’un mélange de terreau, de sable et de vermiculite (aussi appelée perlite).
  • il ne reste plus qu’à planter votre arbuste et à l’arroser copieusement.

Conseil malin :

Maintenez la fraîcheur du sol en déposant une bonne couche de paillis naturel au pied du grenadier. Évitez cependant les écorces de pin qui rendraient la terre plus acide.

Le grenadier : un entretien simple

Grenadier entretien cultureLorsqu’il est installé, le Punica granatum ne demande pas beaucoup d’entretien. Seul l’arrosage doit être surveillé au moment des sécheresses, et plus particulièrement pour les sujets en pots. Pour ces derniers, prévoyez également un rempotage tous les 4 à 5 ans. Entre temps, pratiquez un surfaçage en rajoutant un peu de terreau au pied du grenadier.

Taille du grenadier :

Durant ses premières années de croissance, la taille du grenadier consiste surtout à lui donner une structure équilibrée, en sélectionnant progressivement 4 à 5 branches maîtresses.

Les fruits apparaissent environ 5 ans après la plantation. Ils se forment sur les branches de 2 à 3 ans, situées en périphérie de la ramure. À partir de ce moment, la taille doit être prudente et se pratiquer après la chute des feuilles. D’une manière générale, la coupe consiste surtout à :

  • éliminer les drageons et les rejets ;
  • supprimer les branches mortes ou qui s’entrecroisent ;
  • rabattre quelques rameaux qui ont déjà fructifié, afin de conserver un port compact.

Multiplication :

Si vous souhaitez obtenir de nouveaux pieds de grenadier, procédez par bouturage de tiges semi-ligneuses en fin d’été. Placez vos boutures à l’abri du froid en hiver et repiquez-les au printemps suivant.

Maladies et ravageurs :

Même s’il est peu rustique, le grenadier est un arbuste vigoureux. Il se montre résistant aux maladies et aux attaques des ravageurs ou des parasites.

Récolte et conservation des grenades

Grenade recolte conservationSuivant les conditions météo, la récolte des fruits du grenadier peut débuter en septembre et se poursuivre jusqu’en automne. Les grenades devront être cueillies à la limite de la maturité, lorsqu’elles arborent un rouge orangé prononcé. En effet, à complète maturité, elles finissent par se fendre et éclater.

La conservation des fruits peut aller de 2 semaines à température ambiante, jusqu’à plusieurs mois au frigo.

En savoir plus à propos du grenadier

Avec ses 4 mètres d’envergure, le Punica granatum peut être considéré soit comme un petit arbre, soit comme un grand arbuste.

Grenadier plantationSes feuilles caduques sont brillantes et oblongues. Au printemps, elles arborent une jolie couleur bronze qui passe progressivement à un vert tendre.

Les fleurs sont le principal atout du grenadier. Elles apparaissent en été et dévoilent un rouge vif éclatant. Elles mesurent de 3 à 4 cm de diamètre et se présentent sous la forme d’un entonnoir à pétales froissés.

En automne, la floraison peut être suivie par l’arrivée de fruits sphériques à la teinte rouge-brun, pouvant atteindre une dizaine de centimètres de diamètre. Néanmoins, l’apparition des grenades et leur maturation ne se produisent que sous certaines conditions, sous un climat de type méditerranéen. Ailleurs, les fruits arriveront difficilement à maturité.

Nom commun : Grenadier


©grafnata/AdobeStock, ©Olgallinich, ©ernaa1958, ©Ulrike Leone, ©CoffeeMate,


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *