Connexion
Accueil / Jardinage / Arbres et arbustes / Hypericum : la grande famille des millepertuis

Hypericum : la grande famille des millepertuis

Hypericum
0

Avec leur rusticité et le peu d’exigences de culture qu’ils réclament, les Hypericum sont des végétaux parfaits pour les jardiniers débutants, ou pour fleurir des jardins difficiles.

Les Hypericum en résumé :

Nom latin : Hypericum sp.
Nom commun : Millepertuis
Famille : Hypericacées, Clusiacées
Type : Vivace herbacée, Sous-arbrisseau, Arbuste

Hauteur : 30 cm à 1,50 m selon l’espèce
Largeur : 30 à 80 cm selon l’espèce
Exposition : Soleil à mi-ombre
Rusticité : Rustique à semi-rustique

Feuillage :
Caduc à persistant – Floraison : Estivale

Présentation des Hypericum

Le genre botanique du millepertuis est si large, qu’il ne peut être classé dans un seul type de végétal : plantes vivaces herbacées pour les uns, sous-arbrisseaux pour les autres, ou encore petits arbustes.

Cette pluralité offre un ensemble de sujets de toute taille et aux ports variés.

Description du genre Hypericum

Les Hypericum ont tous en commun une floraison estivale caractéristique qui permet de les reconnaître au premier coup d’œil. Impossible, en effet, de passer à côté de ces fleurs jaune d’or aux étamines proéminentes et qui font le bonheur des abeilles et des bourdons.

Les feuilles peuvent présenter des silhouettes différentes. Néanmoins, elles auront toujours une forme lancéolée plus ou moins large. En fonction des espèces, le feuillage peut être persistant, semi-persistant ou caduc.

Conditions de culture

Tous les Hypericum n’ont pas la même résistance au froid. Ainsi, si la grande majorité est rustique et supporte jusqu’à -15 °C, quelques-uns sont plus frileux et supporteront difficilement de passer sous les 0 °C.

En ce qui concerne le terrain, les grandes espèces apprécient les sols fertiles pour répondre à leurs besoins. Elles réclament également un minimum d’humidité dans la terre, ce qui peut être facilement fourni par un paillage adapté. En revanche, les petits sujets de millepertuis redoutent moins le manque d’eau et font d’excellentes plantes de rocailles.

Enfin, outre leur diversité, un très grand avantage des Hypericum réside dans leur tolérance aux sols calcaires, souvent réputés difficiles à fleurir.

Quelques espèces et variétés d’Hypericum

Parmi les espèces et variétés les plus répandues de millepertuis, on peut citer :

Hypericum ‘Hidcote’

Hypericum hidcoteProbablement l’un des plus connus, ce millepertuis arbustif possède un feuillage persistant. Il est rustique et peut se planter à peu près n’importe où dans un jardin (quels que soient le sol et l’exposition).

Avec des dimensions de 1,25 m de hauteur pour 1 m de largeur, il est l’un des Hypericum les plus grands.

Hypericum calycinum

Hypericum calycinumPlus petite que sa cousine ‘Hidcote’, cette espèce n’excède pas 40 cm de haut et de large. C’est une excellente plante couvre-sol à grosses fleurs.

Rustique et sans exigence sur l’exposition et le sol, elle peut embellir tous les jardins, même les plus difficiles.

Hypericum androsaemum

Hypericum androsaemumCe millepertuis possède un feuillage caduc à semi-persistant en fonction de la rudesse du froid. Ses feuilles poussent sur des tiges arborant un joli pourpre plus ou moins prononcé en fonction du stade de leur croissance. Autre particularité, ses petites fleurs donnent ensuite naissance à des fruits rouge vif qui virent progressivement au noir.

Hypericum inodorum

Hypericum inodorumTrès proche de l’espèce androsaemum, cet Hypericum est cependant un peu plus grand.

S’il possède les mêmes caractéristiques de culture de nombreux millepertuis, à savoir une bonne rusticité et peu d’exigence sur l’exposition, il réclame néanmoins un sol frais.

Dans quelles situations planter un Hypericum ?

La grande diversité du genre botanique Hypericum permet tout type d’utilisation : bordures, rocailles, massifs arbustifs ou fleuris. Il est même possible de les cultiver en pots.

Certains, comme l’Hypericum calycinum, font d’excellentes plantes de garniture de talus ou de sous-bois.


Pour aller plus loin : Bienfaits et vertus du Millepertuis

©PixelAnarchy, ©Angelstar, ©Hans Braxmeier , ©oliwizdar, ©Rukimedia


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *