Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Iris unguicularis, l’iris d’Alger qui fleurit en hiver

Iris unguicularis, l’iris d’Alger qui fleurit en hiver

Iris unguicularis - iris d'alger
0

L’Iris unguicularis, appelé iris d’Alger, est un iris d’origine méditerranéenne qui a la particularité de fleurir entre décembre et mars-avril.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom latin : Iris unguicularis
Famille : Iridacées
Type : Plante vivace bulbeuse

Hauteur : 30 cm
Exposition : Soleil, mi-ombre

Feuillage : Persistant – Floraison : De décembre à mars-avril

La plantation de l’Iris unguicularis

Cet iris est très résistant à la sécheresse et rustique jusqu’à – 15 °C.

Ce petit iris est idéal pour les sols calcaires, plutôt secs, pourvu qu’ils soient parfaitement drainés. L’humidité stagnante risque en effet de faire pourrir son rhizome. Il se contente très facilement d’un sol pauvre ou caillouteux. Comme il ne craint pas la sécheresse, il supporte les sols les plus arides.

En termes d’exposition, le plein soleil lui réussit assez bien. Sauf peut-être dans le sud de la France aux étés brûlants, où il préfère la mi-ombre. L’essentiel étant qu’il soit abrité des vents froids pour lui permettre de supporter le froid. De plus, ses fleurs sont particulièrement fragiles en cas de gel. Dans les régions aux hivers plus rudes, il est préférable de planter cet iris d’Alger au sud, par exemple au pied d’un mur afin qu’il profite de la réverbération des rayons du soleil.

Toujours est-il qu’il est essentiel de réfléchir en amont à son emplacement. Il n’aime guère être déménagé et se montre assez long à s’installer.

La plantation des rhizomes intervient en septembre ou en octobre.

Comment le planter ? 

  • Travailler et ameublir le sol sur la hauteur du tranchant de la bêche
  • Ajouter un peu de sable si la terre est trop lourde. En revanche, l’apport de compost ou de terreau est inutile
  • Installer le rhizome à seulement 2 cm de profondeur
  • Recouvrir de terre et arroser légèrement
  • Marquer l’emplacement de vos rhizomes.

L’entretien de l’iris d’Alger

Quelques précautions et petits soins permettent d’obtenir une belle floraison pendant au moins un mois :

  • Iris unguicularis - iris d'alger entretienDésherber très régulièrement l’emplacement des Iris unguicularis car ils n’aiment pas du tout la concurrence des mauvaises herbes
  • Supprimer les feuilles mortes et sèches en octobre pour permettre aux fleurs de se faire une place
  • Surveiller les limaces et les escargots qui grignotent les jeunes pousses et les boutons floraux
  • Il est inutile d’arroser, ce petit d’Alger supportant parfaitement la sécheresse.

Comment multiplier l’iris d’Alger ?

L’iris d’Alger reste plusieurs années en place mais il peut s’épuiser. Sa floraison perd dès lors son éclat et sa vigueur. C’est pourquoi une multiplication par division de rhizome s’impose, en début d’automne, en septembre ou en octobre :

  • Déterrer la touffe d’iris avec la fourche à bec
  • Secouer la touffe pour enlever la terre accrochée au rhizome
  • Casser les rhizomes en plusieurs morceaux en vous assurant qu’ils soient pourvus de radicelles et de pousses
  • Replanter immédiatement les fragments de rhizomes
  • Arroser pour faciliter la reprise.

En savoir plus à propos de l’Iris unguicularis

Autre dénomination : Iris d’Alger, Iris stylosa

Cet iris d’Alger est une plante vivace rhizomateuse qui forme une touffe de feuilles persistantes, longues et rubanées, coriaces et dressées, d’environ 30 cm de hauteur sur 50 cm d’envergure. De ce feuillage dense émergent, à partir de décembre (en climat doux) à mars-avril, des fleurs de bleu mauve violacé à lilas, ou blanches, marquées d’un onglet jaune et blanc. C’est d’ailleurs cet onglet qui lui vaut son nom d’Iris unguicularis. Cet iris fleurit en continu pendant tout l’hiver.

Il est intéressant à adopter partout de par sa rusticité jusqu’à – 15 °C et sa grande résistance à la sécheresse. Il s’implante facilement dans une rocaille ou un talus, ou encore un massif d’un jardin d’inspiration méditerranéenne, par exemple en compagnie de lavande, de sedum ou de romarin.

Il existe plusieurs cultivars d’Iris unguicularis, distincts par les nuances mauves ou blanches de leurs fleurs :

  • Iris unguicularis variétés‘Alba’ : fleurs blanc crème à bande jaune
  • ‘Mary Barnard’ : fleurs violet foncé à bande jaune et violette
  • ‘Cambridge White’ : fleurs blanc immaculé à bande jaune
  • ‘Walter Butt’ : fleurs mauves griffées de blanc, de jaune et d’ocre
  • ‘Suffolk Grey’ : fleurs mauves tachetées de blanc à bande jaune et mauve

Ceci devrait aussi vous plaire :


©Andy Waugh/AdobeStock, ©Mimohe


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *