Moringa oleifera, un arbre utile à croissance rapide

Moringa

L’espèce la plus couramment cultivée, Moringa oleifera, est un petit arbre à croissance rapide. Dans les régions tempérées, sa culture se fait en intérieur.

Résumé technique :

Nom : Moringa oleifera
Famille : Moringacées
Type : Arbre à feuilles caduques

Hauteur : 15 cm
Exposition : Lumineuse
Sol : Léger, très drainé

Feuillage : Persistant
Floraison : printemps, été

Moringa oleifera est un arbre vivace que l’on pense être originaire des forêts tropicales humides de l’Inde mais qui est maintenant largement introduit et naturalisé à travers les tropiques et les régions subtropicales. Il est donc destiné aux régions tempérées chaudes et ne convient pas aux régions aux gelées persistantes.

Plantation du Moringa (sol, exposition)

L’arbre demande une plantation en zone humide, qui ne s’assèche pas. Craignant fondamentalement le gel, sa culture en France (et Europe) ne doit s’envisager qu’en intérieur de l’automne a l’été. De plus, il craint les gros écarts de température jour-nuit. Réservez sa sortie en extérieur à la période la plus chaude de l’année.

Moringa en pot ou en bac :

Moringa en pot interieurLa culture se fait en bac de bon volume (1 mètre cube) pour accueillir les profondes racines.

En raison des dimensions de l’arbre, il ne convient que pour des environnements de type vérandas chauffées (ou assimilés, jardin de type serre chaude par exemple). Pour le déplacer facilement, un conteneur sur roulette est idéal.

  • Le bac doit être de bonne taille et percé car il aime les sols bien drainés et redoute l’eau stagnante
  • Utilisez du terreau car il supporte l’humidité, et la conserve, tout en étant drainant.
  • Il a besoin d’espace pour se développer.
  • Une bonne lumière lui est indispensable.

Culture et Entretien du moringa (arrosage, taille)

Les plants de Moringa oleifera ont une racine pivotante très agressive qui peut être facilement endommagée, ce qui signifie qu’ils doivent être conservés dans un pot suffisamment grand pour que la racine pivotante ne s’enroule pas autour du fond. Si tel était le cas, l’opération de rempotage deviendrait… une opération de Titan.

Dans son milieu naturel d’origine, les arbres Moringa peuvent atteindre jusqu’à 5 mètres de haut en moins de six mois, ce qui rend difficile la récolte des feuilles et des gousses de graines.

Taille du moringa :

Le moringa ne craint pas la taille. En pot, il doit même être taillé régulièrement car il a tendance à pousser en hauteur.

  • La technique consiste à « couvrir » l’arbre à une hauteur convenable.
  • Après la récolte des feuilles, on peut rabattre les pousses verticales à hauteur souhaitée.
  • Au pire, étêtez la cime ! Ainsi, l’arbre développera un luxuriant panache de branches latérales, semblable à un buisson.

Multiplication du Moringa oleifera

Moringa oleifera se propage par semis ou bouture de branches. Les graines et les jeunes plants demande une température constamment au-dessus de 15 °C, sans quasiment aucun écart jour/nuit. 

Bouture de moringa :

une fois que les arbres ont cessé de produire des fruits, les branches doivent être coupées pour permettre une nouvelle croissance. Ces branches sont excellentes pour faire pousser de nouveaux arbres :

  • Faites une coupe d’au moins 2,5 cm de diamètre et d’au moins 1,8 mètre de long.
  • Utilisez une conteneur de 1 x 1 mètre de côté et aussi de 1 m de profondeur.
  • Placez la bouture dans le conteneur et remplissez-la d’un mélange de terre, de sable et de fumier composté. Emballez fermement autour de la base de la découpe. Former un léger dôme ou en forme de cône, en pente vers le bas loin de la coupe.
  • Arrosez généreusement, mais ne noyez pas la bouture dans l’eau. Il est préférable que l’eau ne touche pas la tige du nouvel arbre.

Les graines de M. oleifera n’ont pas de période de dormance et peuvent être plantées dès qu’elles sont mûres, mais démarrez un semis en milieu de printemps pour bénéficier d’un climat déjà clément sur la plupart des parties du territoire ouest-européen.

Plantez les graines directement dans un conteneur de volume non négligeable où vous souhaitez que l’arbre pousse à moyen terme; les plants immatures sont fragiles et peuvent souvent ne pas survivre au repiquage à moins de 3-4 mois.

Semis de graines de moringa

Le semis ne peut avoir lieu que dans son milieu naturel ou sous abri chauffé.

  • Choisissez un sol léger et sableux ou du terreau spécial semis si le semis a lieu en godet.
  • Creusez des trous de 30 x 30 centimètres, et idem en profondeur. Remplissez les trous avec de la terre meuble. Le compost ou le fumier aideront l’arbre à mieux pousser, même si les arbres de Moringa peuvent pousser dans des sols pauvres.
  • Semis moringaPlantez trois à cinq graines dans chaque trou (ou chaque godet), espacées de cinq centimètres. Plantez les graines pas plus profondément que trois fois la largeur de la graine (soit environ 5 cm).
  • Gardez le sol suffisamment humide pour que la terre végétale ne sèche pas et n’étouffe pas les jeunes arbres émergents, mais assurez-vous également qu’il ne soit pas trop humide, sinon les graines peuvent pourrir.
  • Lorsque les jeunes arbres mesurent 10 à 15 cm de hauteur, gardez le jeune arbre le plus sain dans le sol et retirez le reste. Les nématodes peuvent tuer un jeune arbre, alors prenez des mesures pour le protéger de ce danger.

Info : les fruits de section transversale longs, pointus et triangulaires sont très distinctifs, jusqu’à 1-2 cm de large, souvent 30-50 cm de long, jusqu’à 120 cm de long dans certaines variétés cultivées, contenant des graines noires huileuses jusqu’à 1 cm de diamètre.  Les gousses vertes non mûres sont un peu charnues, devenant fibreuses et grisâtres à maturité, persistantes sur l’arbre.

Maladies et soucis :

Il faut primordialement faire attention à la sécheresse et aux risques d’écarts de température jour/nuit (choc thermique).

À savoir à propos du Moringa

M. oleifera est un petit arbre ou arbuste à feuilles caduques et à croissance rapide.  

  • Souvent de 8 à 10 m de haut, parfois un peu plus, il a une couronne largement ouverte en forme de parapluie
  • Ses branches tombent et  son écorce est lisse, de couleur claire ou vert grisâtre.
  • Il a tendance à être profondément enraciné.

Feuilles de moringa :

Les feuilles mesurent environ 12-25 cm de long. Le feuillage est léger et se déplace dans la moindre brise donnant un sonorité et une lumière intéressantes. Les fleurs parfumées, blanc crème, sont disposées en panicules, à cinq pétales inégaux légèrement plus grands que les sépales.

Feuilles de moringaOutre ses propriétés médicinales, l’espèce M. oleifera est également largement cultivée à diverses fins, notamment pour la consommation humaine, comme aliment du bétail et pour une utilisation dans les cosmétiques.

Sa commercialisation croissante et son commerce international entraîneront probablement une dissémination supplémentaire de cette espèce, bien que sa sensibilité aux basses températures puisse restreindre sa distribution.

Info : Si en Inde, les arbres perdent leurs feuilles en décembre-janvier, puis repoussent en février-mars, les dates diffèrent selon la région de culture. Dans certaines conditions (uniquement tropicales), humides et irriguées, la floraison peut exister toute l’année.


©Iskandar Ab. Rashid,  ©Sorsillo ©trongnguyen