Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / Oignon rocambole : un légume perpétuel à découvrir

Oignon rocambole : un légume perpétuel à découvrir

Oignon rocambole - Allium cepa proliferum
0

L’oignon rocambole en résumé :

Nom latin : Allium cepa proliferum
Famille : Alliacées
Type : Bulbe potager, plante vivace

Hauteur : 0,90 à 1 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, plutôt sableux et humide

Plantation : Automne ou printemps – Récolte : Été

Dans la famille rocambole, je demande l’oignon. Bonne pioche ! Après l’ail, nous vous présentons son petit cousin l’oignon rocambole. Ce bulbe potager est très intéressant, car une fois planté, il peut repousser plusieurs années de suite. Cette caractéristique lui vaut d’ailleurs le nom d’oignon perpétuel.

Plantation de l’oignon rocambole

Elle peut avoir lieu en octobre‑novembre ou en février‑mars.

  • Distance de plantation : 10 à 15 cm

Pour réussir votre culture de l’oignon rocambole, il y a quelques règles à respecter :

  • Choisissez un emplacement ensoleillé.
  • Le sol doit être léger et travaillé. Pour cela, n’hésitez pas à incorporer du sable à la terre si vous jugez celle‑ci trop lourde.
  • Si l’oignon rocambole apprécie de pousser dans un substrat riche, vous ne devez surtout pas faire d’apport de fumure organique (terreau, compost ou fumier) juste avant la plantation. L’opération doit être réalisée un an à l’avance sous peine de faire pourrir vos bulbes.

Tout est prêt, il est temps de planter ! Pour cela, vous devez :

  • Travailler la terre sur une dizaine de centimètres avec une grelinette ou une fourche‑bêche.
  • Niveler si nécessaire.
  • Planter les bulbilles une par une, tous les 10 à 15 cm et en les enfonçant de 2 à 3 cm. La pointe doit être orientée vers le haut.
  • Recouvrir les bulbilles avec 1 cm de terre.
  • En cas de plantation sur plusieurs lignes, espacez ces dernières de 20 cm pour éviter la concurrence entre les plants.

Culture et entretien

Oignon rocambole culture plantationAucun entretien n’est à prévoir lorsque les plants sont installés. De plus, l’arrosage n’est pas nécessaire. En effet, même en cas d’étés trop secs, l’oignon rocambole est capable de se mettre en repos végétatif. Ne vous inquiétez donc pas de voir ses tiges jaunir et sécher : de nouvelles feront leur apparition dès les premières pluies automnales.

Maladies et ravageurs

S’il se montre peu sensible aux maladies, l’oignon rocambole peut être attaqué par la mouche de l’oignon.

Récolte et conservation

Les bulbilles de l’oignon rocambole se récoltent en juillet‑août ; période où elles se détachent facilement. Néanmoins, pour ne pas abîmer les pieds lors des prélèvements, il est préférable de couper les tiges portant les bulbilles.

Lorsque vous avez récolté les petits tubercules, étalez ces derniers sur du papier journal pour les faire sécher quelques jours à l’abri du soleil, dans un lieu sec et aéré.

L’oignon rocambole en cuisine

Noms communs : Oignon rocambole, oignon d’Égypte, oignon grelot

Les longues tiges vertes de l’oignon rocambole peuvent être consommées comme la ciboule. Ensuite, lorsque les bulbilles ont fait leur apparition, vous pouvez soit les accommoder comme des échalotes, soit les confire dans du vinaigre comme les petits oignons blancs. Il suffit pour cela de les laver, les faire sécher, puis les mette dans un bocal rempli de vinaigre blanc. Stockez le récipient à l’abri de la lumière et ressortez‑le un mois après. Les bulbilles sont confites et vous avez un délicieux condiment « 100 % maison » à disposition !

Ça peut aussi vous intéresser :


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *