Le pommier du Japon : une profusion de fleurs

Pommier du Japon - malus floribunda

On ne le cultive pas pour ses pommes mais pour ses rameaux recouverts de fleurs roses ou blanches. Avec son petit look féérique, le pommier du Japon est un véritable élément de décoration au jardin. Découvrez comment cultiver ce petit arbre facile à vivre.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Malus Floribunda
Famille : Rosacées
Type : Arbre d’ornement

Hauteur
 : 2 à 10 m
Climat : Tempéré
Sol : Ordinaire

Exposition : Soleil – Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps

Où planter un Malus floribunda ?

Ce petit arbre se glisse dans tout type d’espace, du plus petit jadin au plus vaste. N’hésitez pas à le placer à proximité de la maison pour profiter de sa généreuse floraison dans des teintes de roses et de blancs. Vous pouvez associer plusieurs sujets en bosquet pour créer une belle scène fleurie au printemps.

Plantation Pommier du Japon - Pommier japonaisIl trouvera aussi sa place au cœur d’un verger si vous choisissez des variétés compatibles pour la production de fruits.

Enfin, les pommiers japonais seront du plus bel effet en alignement le long d’une allée carrossable.

Comment planter un pommier du Japon ?

La plantation s’effectue à l’automne, afin de favoriser un bon enracinement avant l’hiver. Il est toutefois possible de le planter au début du printemps, cela vous permettra de choisir son coloris. Placez votre pommier du Japon au soleil, au sein d’un substrat drainé, riche et profond. On évite les expositions ventées pour ne pas abîmer les boutons floraux.

  • Creusez un trou d’au moins 60-70cm de diamètre
  • Mélangez deux pelletées de compost à votre terre de jardin
  • Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le point de greffe arrive au-dessus du niveau du sol
  • Rebouchez tout en tassant progressivement la terre
  • Formez une cuvette autour du pied et arrosez copieusement l’équivalent d’un arrosoir de jardin plein.

Comment entretenir et tailler le pommier du Japon ?

Pommier du Japon - Pommier japonais - EntretienLe pommier du Japon ne demande pas grand entretien. Juste après la plantation, n’hésitez pas à couvrir le pied d’un paillage de feuille. Il va permettre de conserver la fraîcheur du sol.

Taille du pommier japonais :

Si on taille les pommiers à fruits, c’est pour assurer une bonne production de pommes.

Le pommier ornemental est parfois taillé pour accompagner une belle croissance, mais ce n’est pas obligatoire. Il suffit de retirer le bois mort et les branches qui se croisent, afin de permettre au soleil de pénétrer au cœur du houppier.

Cette petite taille est réalisée en fin d’hiver (février-mars).

Pommier du Japon : les pommes sont-elles comestibles ?

Pommier du Japon - Pommier japonais - fruit comestibleOn l’appelle aussi pommier d’ornement car ses fruits ont une saveur acide et âpre. Certaines sont plus sucrées que d’autres. N’hésitez pas à les tester pour en faire de la gelée si leur goût vous plaît. Associées à de la vanille et de la cannelle, elles gagnent en gourmandise. Certains gourmets en font un cidre à la teinte claire. Toutefois, si vous ne les mangez pas, les oiseaux se feront un plaisir de s’acquitter de cette tâche. Les petites pommes font leur apparition à la fin du mois d’août et restent en place jusqu’en février de l’année suivante. Elles constituent une réserve de nourriture intéressante pour les oiseaux en hiver.

Conseil malin

Attention, si vous souhaitez que votre arbre produise des fruits, il faut planter deux variétés compatibles à moins de 80m. Le pommier du Japon n’est pas autofertile. La fécondation a lieu grâce aux fleurs mâles situées sur une variété et aux fleurs femelles sur une autre. Renseignez-vous auprès de votre pépiniériste pour savoir quelles variétés choisir. Si vous ne plantez qu’un sujet, vous profiterez uniquement de la floraison, ce qui est l’intérêt principal de ce pommier très florifère !