Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Reseda : de jolies fleurs en épis

Reseda : de jolies fleurs en épis

Reseda
0

Le Reseda est une plante facile à cultiver. Sa floraison en épi est esthétique, et certaines espèces exhalent un agréable parfum.

En résumé :

Nom latin : Reseda sp.
Nom commun : Réséda
Famille : Résédacées
Types
 : Annuelle, bisannuelle, vivace

Hauteur : 10 cm à 1,5 m selon l’espèce
Exposition : ensoleillée
Sol : léger, bien drainé, pH neutre à alcalin

Floraison : été, début d’automne

Plantation du Reseda

Conditions de culture

Les Reseda ne sont pas difficiles : du soleil, un sol bien drainé, et vous ferez leur bonheur. Vous obtiendrez néanmoins de meilleurs résultats avec un sol léger et peu acide.

La plante possède également le triple avantage de supporter le calcaire, la sécheresse et le climat maritime.

Comment planter les Reseda ?

La plantation se déroule au printemps, de deux façons différentes :

  • En semant sous abri en mars-avril, suivi d’un repiquage en mai en respectant un espace de 30 cm entre chaque plant.
  • Par un semis en place d’avril à juin, en éclaircissant tous les 30 cm lorsque les plantules sont sorties.

À noter que les Reseda se comportent bien en pots ou en jardinières. Vous pouvez les y semer directement, en ayant préalablement pris soin de travailler le drainage.

Les espèces vivaces peuvent être plantées au printemps ou en début d’automne, mais toujours séparées de 30 cm.

Conseils malins : échelonnez vos semis et plantations pour profiter le plus longtemps possible de la floraison.

Entretien du réséda

Reseda lutea

Reseda lutea

L’avantage de cette plante est qu’elle ne demande pas d’entretien. L’arrosage sera nécessaire uniquement en cas de flétrissure du feuillage.

Éliminez également les fleurs fanées au fur et à mesure, afin de prolonger la floraison. Pensez malgré tout à laisser monter en graines un ou deux pieds si vous souhaitez en ressemer.

Multiplication du Reseda

Pour les plantes annuelles et bisannuelles, le réséda se propage par semis, de la même façon que pour la plantation.

Concernant les vivaces, elles peuvent être multipliées par division du pied.

Maladies et ravageurs

Les Reseda sont des plantes robustes qui ne connaissent pas de maladies ou de parasites majeurs.

Emplois et associations

Vous aurez l’embarras du choix pour installer le réséda au jardin :

  • rocaille ;
  • massif et bordure ;
  • pot et jardinière.

Pour l’accompagner, là aussi, les possibilités sont nombreuses :

Quelques espèces et variétés de Reseda

Reseda odorata : le réséda odorant

Reseda odorata

Reseda odorata

Probablement l’espèce la plus connue et commercialisée, on la trouve également sous le nom de mignonette. Haute de 30 à 60 cm, elle est appréciée pour ses fleurs en épis au parfum enivrant de l’été à l’automne. La variété ‘Machet’ possède un port pyramidal, tout aussi parfumé.

Reseda luteola : le réséda des teinturiers

Plante bisannuelle aux fleurs jaunes, Reseda lutoela peut atteindre 1,5 m de hauteur, pour une floraison allant du printemps à l’automne. Auparavant, ses pigments étaient utilisés par les teinturiers, d’où son nom.

Reseda alba : le réséda blanc

Ce Reseda vivace n’excède pas 70 cm en floraison. Cette dernière s’étale du printemps à la fin de l’été. Comme son nom l’indique, les fleurs sont blanches et disposées en épis.

Reseda lutea : le réséda jaune

Espèce vivace assez similaire à Reseda alba, en dehors de la couleur jaune-vert des fleurs qui s’épanouissent un peu plus tardivement.


©Anna/AdobeStock


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *