stevia

Le stévia est une jolie plante aromatique et une excellente alternative au sucre.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Stevia rebaudiana
Famille : Asteracées
Type : Vivace

Floraison : Été
Feuillage : Persistant
Hauteur : 5 à 10 cm

Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire

Aujourd’hui on peut la retrouver dans la composition de certains cosmétiques et même de certains médicaments pour leur apporter du goût.

A cultiver en intérieur ou en extérieure, on l’associe mieux aux plantes aromatiques.

Culture du stevia

steviaLe stévia rebaudiana est une plante d’origine tropicale qui a besoin, en pleine terre comme en pot, d’un environnement proche de son environnement naturelle, humidité et chaleur.

De culture et d’entretien faciles, on utilise donc ses feuilles pour leur grand pouvoir sucrant et faible apport en calories.

Culture du stévia en pleine terre :

Avant tout, sachez que le stevia ne résiste pas aux températures inférieures à 5° et n’est donc vivace que dans les pays relativement chauds.

En région océanique ou méditerranéenne on peut tenter de cultiver le stevia au risque de voir quelques températures négatives faire dépérir la plante.

> On cultive donc cette plante de stevia en terre sous nos latitudes comme une annuelle.

> Choisissez un endroit plutôt ensoleillé.

> Arrosez régulièrement en cas de sécheresse et de fortes chaleurs.

Culture du stévia en pot :

Il est conseillé sous nos climats de cultiver le stévia en pot afin de pouvoir la protéger du froid et du gel en hiver.

  • Choisissez un contenant de taille suffisante
  • Posez au fond un lit de gravier ou billes d’argiles pour faciliter le drainage
  • Plantez votre stévia dans un bon terreau
  • Arrosez dès que le sol est sec

L’avantage de la culture de stévia en pot est de pouvoir le rentrer dès les premiers froids

  • Maintenez votre plante de stevia dans un lieu lumineux
  • Réduisez l’arrosage l’hiver si la pièce est plus fraiche

Entretenir le stévia en hiver

Si vous avez choisi de cultiver votre stévia en extérieur, le feuillage risque de faner dès les premiers froids.

  • Coupez alors intégralement tout le feuillage de la stévia
  • Protégez le pied avec un bon paillis de feuilles séchées en espérant qu’il ne gèle pas

Multiplication du stévia

Il est très facile de multiplier la stévia, que ce soit par bouturage, marcottage ou par semis.

  • Le semis s’effectue juste après la récolte des graines à une température avoisinant les 20°
  • Le bouturage, prélevez des boutures de 10 cm environ sur quelques belles tiges et plantez les dans des godets remplis de terreau
  • Pour le marcottage, enterrez une tige assez longue dans un godet rempli de terreau et attendez qu’elle fasse de nouvelles racines

Récolter le sucre de stévia  

La récolte des feuilles de stévia s’effectue au fur et à mesure de vos besoins dès qu’elles ont atteint leur taille adulte.

  • Cela est possible lorsqu’elle est cultivée en pot en intérieur ou dans son milieu naturel.

Si vous cultivez votre stévia comme une annuelle, préférez une seule récolte en fin d’été.

  • Faites alors sécher votre récolte de stévia au soleil
  • Broyez les ensuite pour en faire de la poudre
  • Conservez les à l’abri de l’humidité aussi longtemps que vous le souhaitez

Stévia : bienfaits et vertus pour la santé

Le stévia, excellente dans les régimes  pour remplacer le sucre :

Nulle en calories, elle n’entraîne pas de prise de poids (Tout dépend bien sûr avec quoi on la déguste).

On la recommande dans les régimes diabétiques. En effet, chez ce type de patient elle n’entraîne pas de hausse de la glycémie. Le stévia a des propriétés hypoglycémiantes.

> Le stévia, pour la santé des dents :

Le stévia prend soin de votre dentition. Elle limite la croissance bactérienne sur les dents et donc les caries.

Le stévia participe à la régulation de la tension artérielle, grâce à son apport en potassium. Ainsi elle pourrait réduire le risque d’apparition de maladies cardio-vasculaires.

Le stévia apporte des sels minéraux : du calcium pour la croissance et le maintien des os et des dents , du zinc pour renforcer le système immunitaire, du sodium pour équilibrer les échanges hydriques et de la chlorophylle.

En infusion ses feuilles sont diurétiques.

Le stévia est une source d’anti-oxydants, qui neutralisent les radicaux libres néfastes à l’organisme et aux cellules. Les radicaux libres contribuent au développement de cancers et de maladies.

Le stévia pourrait même avoir une action anti- diarrhéique et anti-inflammatoire.

Autrefois on utilisait les feuilles de stévia comme pansement, pour accélérer le processus de cicatrisation des plaies.

Contre-indication du stevia :

On déconseille la consommation de stévia chez la femme enceinte et allaitant.

Les propriétés hypoglycémiantes et hypotensives du stévia doivent être prises en compte avec un traitement diabétique et hypotenseur.

Le stévia en cuisine :

On retrouve le stévia sous forme de poudre (verte ou blanche), de feuilles séchées ou encore en sirop et même dans certains sodas.

Impossible de négliger le fort pouvoir édulcorant de le stévia. Les extraits de cette plante sucrent jusqu’à 300 fois plus que le saccharose !

Les feuilles de stévia quant à elles, sucrent 30 fois plus que le sucre de betterave.

Posologie : 1 cuillère à café de poudre verte de stévia correspond à 100 g de sucre.

Cette plante aromatique a tout a fait sa place dans votre cuisine, pour sucrer vos infusions, vos thés, vos plats, vos yaourts natures, vos smoothies,  vos gâteaux, cakes et autres desserts.

Les feuilles de stévia apportent un léger goût de réglisse.

> Essayez des meringues à le stévia.

Cependant, certains reprochent à le stévia de difficilement se combiner à d’autres aliments.

Il est par exemple impossible de faire du caramel avec l’édulcorant stévia.

> Le stévia, astuce beauté :

On retrouve aussi le Stévia en cosmétologie.

Ses feuilles sont connues pour assouplir, adoucir la peau et réduire les rides. Les feuilles de stévia ont aussi des propriétés anti-bactérienne bénéfiques pour la peau.

Les extraits de stévia sont souvent combinés à de l’argile.
Masque naturel, stévia et argile : mélanger  1 jaune d’œuf avec une cuillerée à café de fromage blanc et d’argile blanche puis ajouter 2 pincée de stévia en poudre. Appliquer la préparation sur le visage. Laisser agir pendant 20 minutes et rincer.

A savoir à propos du stévia :

Cette plante aromatique est originaire d’Amérique du Sud, du Paraguay et du Brésil principalement. Elle est utilisée par les Indiens depuis de nombreuses années. Ces derniers l’appelaient « herbe sucrée ». Ils s’en servaient pour aromatiser leurs infusions ou comme traitement.

Au début du XX ème siècle, le Stévia se cultive et intègre petit à petit le marché international. Au milieu du XXè siècle les Japonnais s’approprient sa culture.

Aujourd’hui le stévia est cultivée par le Brésil, le Japon mais aussi la Chine. C’est un incontournable pour sucrer nos assiettes, sans calorie.

Conseil malin à propos du stévia :

> Comment obtenir le sucre ? :

Une fois récoltées, les feuilles de Stévia doivent sécher au soleil. Il faut ensuite les broyer pour obtenir une poudre. Conservez la poudre dans un endroit sec.

> Le saviez vous ? :

Dans l’alimentation, uniquement les extraits de stévia sont autorisés dans l’édulcorant. Les feuilles et la plante, quant à eux, non.

Cette autorisation est très récente, puisqu’elle date de 2009 seulement.

  • Les feuilles sucrent 30 fois plus que le sucre de betterave
  • L’extrait de stevia peut lui sucrer jusqu’à 300 fois plus que le saccharose

Édulcorant 100% naturel, le stévia a l’autre avantage de n’apporter aucun calories lorsque vous l’utilisez !