Connexion
Accueil / Plantes et Bien-Être / Diabète : solutions naturelles à base de plantes

Diabète : solutions naturelles à base de plantes

alimentation diabete
0

Affection chronique que l’on peut contrôler et soigner mais qui ne se guérit pas, le diabète est une maladie qui chamboule le quotidien du patient : habitudes alimentaires, activité physique, vie sociale… tout est à réguler.

Aujourd’hui, on dénombre plus de 100 millions de diabétiques dans le monde et, 2,8 % de la population adulte est concernée.
Avec un taux d’environ 20% de diabétiques, les américains figurent parmi les populations les plus touchées. Par contre, en Asie, on note un très faible taux de sujets atteints.

Quatrième cause de décès dans les pays industrialisés, le diabète touche de plus en plus de personnes qui l’ignorent.

En France, bien que le taux de personnes atteintes de diabète soit peu élevé, en une décennie, elle est passée de 1,6 à 2,9 millions : parmi ces patients, 600 000 d’entre eux ignorent en être atteints.

Mais, quelles sont les symptômes et les causes du diabète ? Peut-on soigner cette affection grâce aux vertus des plantes ?

Diabète : définition

Le diabète est défini comme étant un « trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation ».

En effet, ce trouble dans l’organisme s’explique par une hyperglycémie. Il s’agit de l’augmentation anormale de glycémie (ou taux de glucose) dans le sang.

Différents types de diabètes et Symptômes

Il existe trois différents types de diabète, dont l’hyperglycémie dans le sang en est le socle :

le diabète de type 1

Il touche généralement les jeunes. Quel que soit l’âge, ce type de diabète survient brusquement chez le sujet, en en quelques jours et, se manifeste par la fatigue et la faiblesse excessives, une soif intense, des maux de ventre, des envies régulières d’uriner (jour et nuit), un amaigrissement malgré un appétit qui augmente, des vomissements et des fois, une haleine qui sent l’acétone. Si le sujet n’est pas rapidement pris en charge, il risque un coma acidocétosique.

– le diabète de type 2

Très « silencieux », ce type de diabète touche généralement les personnes en surpoids après 40 ans.

En effet, il peut se déclarer très tardivement bien qu’une hyperglycémie soit décelée.

Ce sont souvent des troubles ou complications tels que ceux de l’érection, des douleurs dans les jambes, une baisse d’acuité visuelle ou encore un infarctus qui, en augmentant les besoins du patient en insuline, sont une alerte.

A cela, s’ajoutent des fourmillements dans les mains, des douleurs ou crampes des jambes, une mauvaise cicatrisation, l’engourdissement, une pathologie vasculaire ou cardiaque, des troubles visuels, des infections récurrentes touchant le prépuce, les gencives, la vulve, la peau ou encore la vessie.

le diabète gestationnel

Au même titre que le diabète de type 2 qui peut se déclencher suite à un événement brutal ou, à la prise de certains médicaments, le diabète gestationnel survient essentiellement – comme son nom l’indique – pendant la grossesse.

La patiente se plaint de mictions abondantes, fatigue inhabituelle, soif intense et constate une perte ou prise de poids très rapide.

Origines et causes du diabète

Les aliments sont composés de glucides (sucres, féculents), protides (viande) et lipides (graisses).

Lorsque nous les consommons, le taux de sucre dans le sang accroît et, les glucides sont transformés en glucose.

C’est donc le pancréas qui décèle le taux de glycémie et secrète de l’insuline qui à son tour, favorise la pénétration du glucose dans l’organisme. De ce fait, le taux de glycémie est régulé et le glucose est transformé en réserves et en énergie. Chez les diabétiques, ce processus est déficient.

Chez le diabétique de type 1, les cellules du pancréas qui produisent l’insuline sont détruites par son système immunitaire.

Ce qui pourrait être dû à des facteurs externes dont ceux génétiques, alimentaires, climatiques (fabrication de vitamine D sous l’effet des rayons ultraviolets) ou sanitaires (mucoviscidose, kyste, inflammation ou cancer du pancréas).

Chez le diabétique de type 2, son organisme résiste à l’insuline.

Les causes ne seraient pas toutes identifiées mais, on retiendra les facteurs génétiques, ceux environnementaux (sédentarité) et alimentaires (consommation importante de sucres rapide et graisses saturées), couplés au manque d’activités physiques.

Pour ce qui est du diabète gestationnel, les antécédents familiaux de diabète, une atteinte d’un syndrome des ovaires polykystiques, les infections urinaires à répétition, l’obésité, l’hypertension, le prédiabète (ou intolérance au glucose), des régimes alimentaires restrictifs, et même le fait d’avoir déjà eu un bébé de 4 kg à la naissance… : les causes sont multiples.
 

Traitement naturel contre le diabète :

Certaines plantes médicinales sont précieuses pour les personnes atteintes de diabète gestationnel.
Si les vertus de certaines sont connues pour stimuler le pancréas, d’autres réduisent la capacité des cellules à résister à l’insuline.

Par ailleurs, certaines plantes médicinales réduisent les risques d’un diabète de type 2 ou gestationnel mal contrôlé ou alors, contiennent de l’insuline.

Parmi elles, on retiendra entre autres :

– L’oignon : grâce à ses propriétés antioxydantes, antihyperglycémiantes et hypoglycémiantes, il réduit le taux des lipides dans le sang.

  • L’oignon peut être consommé cru (30 à 40 g par jour), en teinture-mère (40 à 50 gouttes 3 fois par jour) en soupe ou en infusion.

– Le Bleuet : comprenant plusieurs antioxydants, le bleuetfaciliterait la réceptivité des cellules à l’insuline, tout en réduisant le taux de sucre dans le sang.

  • Consommé cru, à volonté et sans sucre ajouté, cette petite fleur serait très efficace contre le diabète.

– L’Ail : grâce à ses composés, l’ail a un effet positif sur la glycémie mais également, les complications du diabète (triglycérides, cholestérol).

  • Il peut être consommé en teinture alcoolique (20 à 30 gouttes par jour), cru, écrasé ou finement haché (1 à 2 gousses par jour)
  • ou en poudre 0,5 à 1g par jour (sous forme de gélules gastrorésistantes).

– Le Chia : composé de divers nutriments, cette plante stabiliserait le taux de sucre chez les personnes atteintes de diabète.

  • Pour cela, il est conseillé de tremper quelques cuillères à soupe dans dix fois leur volume d’eau.
  • Ensuite, ajoutez de la cannelle puis, laissez macérer pendant ¼ d’heure, 20 minutes maximum avant de le consommer.
  • Vous pouvez également le préparer avec du lait végétal en remplacement de l’eau.

– l’Eucalyptus : légèrement hypoglycémiante, la feuille d’eucalyptus augmenterait la sécrétion d’insuline. Les phytothérapeutes recommandent une infusion pour soutenir le régime hypocalorique prescrit à une diabétique.

  • Comme posologie, une cuillerée à café de feuilles sèches brisées est suffisante pour une tasse d’eau très chaude.
  • Laissez reposer pendant 10 minutes environ. Buvez-en 2 ou 3 fois par jour.
  • Par contre, 2 à 3 gouttes 3 fois par jour d’huile essentielle d’eucalyptus ont tout aussi leur effet sur le diabète.
  • Quant à sa teinture mère, 50 gouttes 3 fois par jour suffisent.

– Le Fenugrec : dans le cadre du traitement des diabètes de types 1 et 2, sa graine (poudre ou germée) serait très efficace.
Hypoglycémiante, elle est consommée sous forme de décoction (quotidiennement) ou pour accompagner les repas.

– Le Ginseng : plante médicinale hypoglycémiante, le ginseng peut être prise en teinture-mère ou décoction.

– Le Noyer noir : connue pour ses vertus hypoglycémiantes, cette plante peut être prise en décoction ou teinture-mère.


– L’ Ortie
 : plante diurétique, l’ortieréduit le taux de glycémie dans le sang.

– Le Psyllium : la poudre de psyllium, additionnée aux céréales et gruaux, réduit le taux de glucose dans le sang.

– L’Olivier : ses feuilles sont connues pour leur vertus hypoglycémiantes, antioxydantes et hypotensives.
Sont recommandés par les phytothérapeutes, la macération glycérinée de bourgeons en 1D (50 à 100 gouttes par jour), la teinture mère (60 gouttes par jour) ou encore, la poudre de feuilles cryobroyées(0,5 à 1g par jour).

Quant à l’infusion de feuilles d’olivier, elle serait moins efficace.

Bon à savoir à propos du diabète

Dans le cadre d’un traitement du diabète type2, les plantes médicinales ou leurs extraits seraient efficaces. Cependant, un suivi médical régulier (en plus) est toujours recommandé.

Mais attention : pour traiter la même affection toutes les plantes ne doivent pas être associées. 2 ou 3 seraient suffisantes.

Demandez toujours conseil aux spécialistes et/ou à votre médecin.


©Marilyna


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Toby a écrit le 19 septembre 2022 à 11 h 18 min

    Même si j’étais réticent à acheter ce produit immédiatement à cause de la peur et des doutes, je l’ai finalement fait et cela a fonctionné pour moi. Mon herpès a été définitivement guéri et j’ai été testé négatif. J’ai effectué le test séparément après avoir terminé le traitement et tous les résultats des tests se sont révélés négatifs. C’est l’une des meilleures décisions que j’aie jamais prises, essayez-la.

  • BULOW a écrit le 8 juin 2022 à 17 h 33 min

    merci pour ces article très intéressant sur le diabète je voudrais me soigner avec des plantes et perdre du poids

  • Rousseaux a écrit le 6 avril 2022 à 19 h 12 min

    Bonjour,
    Un diabète de type 2 me fatigue énormément, les traitements me donnent de l’uticaire, je suis découragée, vous seriez sympa de me renseigner sur votre méthode.

  • DJELOUD Ameur a écrit le 12 mars 2022 à 8 h 42 min

    Merci pour ce témoignage mais je ne trouve pas le lien Ameur

  • Le Bras a écrit le 25 février 2022 à 13 h 36 min

    La glycémie est le taux de glucose dans un litre de sang. Dire le taux de glycémie signifie que vous dite le taux du taux, ça ne veut rien dire !

  • Le Bras a écrit le 25 février 2022 à 13 h 34 min

    Préciser que les solutions que vous proposez peuvent aider un peu dans le cadre du DT2 ou gestationnel. Le DT1 est une maladie incurable, seule une greffe peut permettre de se passer d’insuline !

  • Nibigira Elysé a écrit le 9 décembre 2021 à 15 h 16 min

    J’ai été interessé de ce qui est en rapport avec les plantes medecinales. J’ai besoin d’un guide de lutter contre le diabète àpartir de ces plantes medecinales.

  • Theodore a écrit le 10 janvier 2021 à 0 h 06 min

    Grand merci pour cet article. Je suis loin de mon foyer et mon épouse vient de m’informer il y a quelques jours qu’elle ne va pas bien et que son taux de sucre a sensiblement augmenté. Mon grand frère qui est sur place l’a orienté dans un centre de santé pour le soin. A ma grande surprise, juste pour un calmant contre le diabète, on lui exige 70 USD et on lui dit que ce médicament n’existe presque pas dans notre milieu. Quoi d’effrayant ? Voila que je suis entré sur ce site et je découvre qu’avec les plantes il est possible de traiter et maîtriser le diabète à moindre cout.

    • martine saeyvoet a écrit le 26 octobre 2021 à 10 h 01 min

      bj comment a vous fait pour faittttre disparaitre votre diabete moi je suis diabetique je suis a insuline je me pique matin midi soir c est l enfer

  • Cécile a écrit le 25 octobre 2020 à 18 h 47 min

    Bonjour, Merci pour cet article très intéressant Si je peux aider un grand nombre de personnes, j’ai vécu avec le diabète pendant 30 grandes années, avec l incertitude concernant ma santé. J’ai coutume de dire que j’ai contribué à alimenté comme une vache à lait « l’industrie pharmaceutique » parmi un très grand nombre de personne. Une industrie qui se nourrie de votre peur, j’ai toujours pensé cette maladie était un fardeau irréversible. J’ai découverts que l’on nous trompe uniquement par profit, le diabète rapporte des millions juste en France et guéris très bien sans débourser d’argent!!! c’est un site internet qui m’a mis la puce à l’oreille sur la régulation de mon pancréas. Voici le lien de la page internet qui m’a ouvert les yeux, il n’y a pas de fatalité, vous pouvez changer votre vie il suffit juste d’y croire.
    Encore bravo pour cette page
    Cordialement🙂

    • Christian a écrit le 6 mars 2023 à 19 h 24 min

      Bonjour,pouvez vous m indiquer le lien que vous citer dans votre commentaire
      Cordialement

    • DJELOUD Ameur a écrit le 12 mars 2022 à 8 h 41 min

      Merci pour ce témoignage mais je ne trouve pas le lien Ameur

    • Brigitte a écrit le 27 octobre 2020 à 22 h 31 min

      Merci pour ce témoignage mais je ne trouve pas le lien… A bientôt. Brigitte

  • BONOU Gérard a écrit le 30 août 2020 à 18 h 24 min

    Bonjour et merci pour le super partage! J’apprécie la qualité de votre contenu. On resent la qualité du travail et la passion que vous y mettez.

    J’ai déjà une idée sur cette méthode et je la trouve bien
    Est-ce que vous pensez que votre méthode pourrait m’aider encore plus?

  • Constance Lenoir a écrit le 27 août 2020 à 12 h 47 min

    J’étais sur 2 médicaments qui étaient constamment augmentés et les effets secondaires étaient terribles. Ce plan nutritionnel a permis à mon pancréas de fonctionner à nouveau normalement et a inversé mon diabète

  • Margo a écrit le 19 juin 2020 à 1 h 38 min

    Bonjour et merci pour le super partage.
    J’apprécie la qualité de votre contenu. On ressent la qualité du travail et la passion que vous y mettez afin d’apporter le maximum d’informations aux autres et de les accompagner à retrouver une vie saine, la santé.
    J’ai déjà une idée sur cette méthode et je la trouve bien car je vois déjà des résultats,même si cela fait quelques semaines que je l’ai commencé: rebrand.ly/Sante-Et-Remise-En-Forme
    Est-ce que vous pensez que votre méthode pourrait m’aider encore plus?

    Merci d’avance pour votre réponse

    Cordialement

  • Philippe COMTET a écrit le 4 juin 2020 à 10 h 12 min

    excellent,j’ai appris pleins de choses sur le sujet,merci

  • Aboubakar a écrit le 15 juin 2019 à 13 h 26 min

    Un diabétique peut il consommer le Soja

    • Le Bras a écrit le 25 février 2022 à 13 h 39 min

      Pourquoi ne pourrait-il pas ? Un diabétique peut consommer de tout en quantité résonnable. De plus, le soja est essentiellement composé de protéines, ce qui n’a aucun impact sur la glycémie. Et non, il n’y a pas de perturbateurs endocriniens dans le soja.

  • Julie Powell a écrit le 26 mai 2018 à 13 h 43 min

    J’étais constamment inquičte au sujet ma glycémie et je devais tout le temps faire attention ŕ ce que je mangeais. Je me sentais piégée et j’avais l’impression d’ętre un fardeau pour ma famille. Mais j’ai fini par utiliser la technique de relance du pancréas et maintenant ma famille n’arrive pratiquement pas ŕ suivre mon rythme. Je mange mes aliments préférés et je fais des choses qui me plaisent.

    Bonne chance!

  • Berk. a écrit le 13 novembre 2017 à 20 h 32 min

    merci messieurs pour vos conseils, merci pour votre humanisme et votre sincérité, je vais suivre votre conseil pour combattre cette maladie de diabète qui menace beaucoup de gens

  • Matthieu a écrit le 8 décembre 2016 à 8 h 08 min

    Merci pour cet article très intéressant sur le diabète et le traitement car je préfère me soigner avec des plantes