Chrysanthemes toussaint

Fête religieuse honorant tous les saints, le 1er novembre est devenu le jour où l’on rend hommage aux défunts.

C’est l’occasion de se retrouver en famille pour fleurir les tombes.

A lire aussi : bien cultiver le chrysanthème

Histoire de la Toussaint

La Toussaint a une longue histoire. Contrairement aux idées reçues, elle ne trouve pas son origine dans la Bible mais a fait son apparition au VIIe siècle pour célébrer les martyrs chrétiens. C’est seulement au Moyen-âge, en l’an 835, que Louis Le Pieux (le fils de Charlemagne) instaure une fête de tous les saints le 1er novembre. Prenant de l’ampleur dans tout l’Occident, celle-ci devient un grand rendez-vous chrétien au XVIe siècle. Au début du XXe siècle, le pape Pie X rend obligatoire pour les fidèles de se rendre à la messe ce jour-là.

En invitant à prier les saints dont la lumière éclaire les humains, la Toussaint témoigne de l’espérance chrétienne devant la mort, à savoir que la vie éternelle succède à l’existence chrétienne. C’est probablement là une des raisons expliquant pourquoi la Toussaint, au fil du temps, s’est confondue avec la fête des morts qui est fixée au 2 novembre sur le calendrier religieux.

Toussaint : Fériée et commerciale

A cette proximité de date, s’ajoute une raison pratique : le 1er novembre étant férié mais pas le lendemain, l’habitude a été prise de se rendre au cimetière le jour de la Toussaint pour fleurir les tombes des défunts. L’apparition des caveaux de famille à partir du XVIIIe siècle et l’éloignement progressif des cimetières de la ville renforcent le besoin de recueillement qui prend le pas sur la Toussaint originelle.

Durant le XXe siècle, la tradition populaire prend le relais de la célébration religieuse. Aujourd’hui, la Toussaint ne concerne plus seulement les croyants. Pour les familles, qui vivent de plus en plus éloignées les unes des autres, c’est l’occasion de se rassembler pour rendre hommage à leurs chers disparus. Les vacances scolaires octroyées à cette date facilitent les déplacements et renforcent ce phénomène dont les incidences sont importantes sur le plan commercial. La Toussaint est devenue un rendez-vous incontournable pour les fleuristes, opérateurs funéraires, métiers de bouche et grandes surfaces.

A lire aussi : bien cultiver le chrysanthème

Fabienne Lisse