Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Tulipe thaïlandaise : le curcuma rose à fleurs très ornementales

Tulipe thaïlandaise : le curcuma rose à fleurs très ornementales

Curcuma alismatifolia - tulipe thailandaise
0

Elle n’a de commun avec la tulipe que le nom mais ses fleurs sont tout aussi belles et spectaculaires.

La tulipe thaïlandaise en résumé :

Nom latin : Curcuma alismatifolia
Nom commun : tulipe thaïlandaise, curcuma rose, curcuma d’ornement
Famille : Zingibéracées

Type : fleur

Hauteur : jusqu’à 70 cm
Exposition : plein soleil, mi-ombre
Sol : profond, riche, léger, frais, drainé, acide à neutre

Plantation : fin du mois de mai – Floraison : juin à juillet

La tulipe thaïlandaise, Curcuma alismatifolia, est une zingibéracée originaire d’Asie tropicale, qui n’a donc rien de commun avec le genre Tulipa. Également connu sous le nom de curcuma rose, il s’agit en fait d’une très belle et exotique vivace rhizomateuse, dont la floraison à bractées roses fait son apparition durant la belle saison. Les longues feuilles caduques et vert clair de la tulipe thaïlandaise sont à la fois lancéolées et nervurées, et peuvent atteindre jusqu’à 70 cm de haut. La tige florale émerge de la base de la touffe en une splendide inflorescence qui se compose de petites fleurs tubulaires et protégées par des bractées groupées en épis.

Attention : le curcuma comme épice est extrait du rhizome du Curcuma longa, à ne pas confondre avec la tulipe thaïlandaise qui est un curcuma d’ornement.

Culture et entretien de la tulipe thaïlandaise

D’origine tropicale, le curcuma d’ornement est une plante non-rustique qui ne résiste donc pas au froid de l’hiver sous nos latitudes. Les parties aériennes de la tulipe thaïlandaise dépérissent dès que les températures tombent en dessous de 10°C, et son rhizome ne survit pas aux premières gelées.

Dans ces conditions, seules les régions qui profitent d’un hiver doux avec de rares gelées peuvent envisager de cultiver le curcuma rose en pleine terre toute l’année. Pour les autres, déterrez vos rhizomes de tulipe thaïlandaise au début de l’automne, et hivernez-les jusqu’au printemps dans un espace sec, frais, sombre, et bien ventilé.

Durant l’été, arrosez régulièrement la plante et apportez-lui un peu de sang séché par griffage une fois par mois, afin de stimuler sa floraison.

Autre option, le curcuma d’ornement accepte d’être cultivé en pot et en intérieur. Seul impératif, optez pour un contenant suffisamment grand afin d’offrir l’espace nécessaire au bon développement de ses racines.

Pensez à copieusement arroser votre tulipe thaïlandaise en pot au moins une fois par semaine (le substrat ne doit jamais sécher complètement entre deux arrosages.) Attention à bien retirer l’eau de la coupelle à chaque fois. Deux fois par mois, procédez à des apports d’engrais pour plantes fleuries.

Une fois la floraison achevée, laissez sécher le feuillage et tailler le curcuma rose avant de l’installer dans une pièce maintenue à 15°C. Stoppez vos arrosages jusqu’en avril, période où la plante doit être rempotée.

Culture Curcuma alismatifolia - tulipe thailandaise

Plantation de la tulipe thaïlandaise

En pleine terre

  • Installez le curcuma rose à emplacement ensoleillé ou à la mi-ombre, et à l’abri du vent.
  • Enrichissez le sol avec du compost (le sol doit être bien drainé, riche et profond.)
  • Creusez un trou de 10 cm de profondeur environ.
  • Installez le rhizome dans le trou de plantation et recouvrez-le de terre.

En pot

  • Le rhizome de la tulipe thaïlandaise est sensible au pourrissement en présence d’un excès d’eau. Choisissez donc un pot percé en son fond, et installez-y un lit drainant (gravier ou billes d’argile.)
  • Utilisez un substrat composé d’un mélange de terreau, de terre de jardin, et de compost.
  • Enterrez le rhizome sous 10 cm de substrat.
  • Installez le pot en pleine lumière. Une véranda offre notamment des conditions parfaites à ce type de culture.

Multiplication de la tulipe thaïlandaise

Notez que le semis de graines peut être envisagé au printemps en mini-serre chauffante, mais cette pratique se réserve aux jardiniers les plus aguerris et les plus patients. On peut également multiplier le curcuma rose par division des rhizomes au printemps.

Ceci devrait aussi vous plaire :


©JackieLou DL, ©joloei


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *