Le tulipier : admirez son feuillage et ses fleurs

tulipier de virginie - Liriodendron tulipifera

Le tulipier est un arbre magnifique, réputé pour son feuillage, surtout à l’automne. 

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom latin : Liriodendron sp.
Famille : Magnoliacées
Type : Arbre

Hauteur : Jusqu’à 35 m
Exposition : Ensoleillée à mi-ombragée
Sol : Profond, fertile, bien drainé, non-calcaire
Rusticité : Rustique jusqu’à -15 °C

Croissance : Rapide – Feuillage : Caduc – Floraison : Estivale

Présentation du tulipier

Il existe deux espèces principales de tulipier : le tulipier de Chine (Liriodendron chinense) et le tulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera). Elles se distinguent surtout par leurs feuilles : celles de L. chinense sont plus découpées que chez L. tulipifera.

tulipier de virginieLe tulipier doit son nom à la forme de ses fleurs. Bien qu’il fasse partie de la famille des magnolias, sa floraison n’en atteint pas le même éclat et se trouve souvent dissimulée par le feuillage.

Il prend des teintes surprenantes, comme en témoigne le jaune de ses feuilles dès les premiers froids. Ces dernières ont d’ailleurs une particularité. En effet, en regardant bien, la silhouette de chaque feuille évoque une tête de chat.

Pour l’espèce la plus vendue, le tulipier de Virginie, il existe deux variétés principales :

  • ‘Aureomarginatum’, dont le feuillage est panaché de jaune d’or ;
  • ‘Fastigiata’, au port colonnaire mince et compact.

Plantation du tulipier de Virginie

tulipier de virginie

Afin de croître convenablement, le tulipier a besoin de quelques conditions :

  • un emplacement au soleil ou à la mi-ombre ;
  • beaucoup d’espace pour ne pas freiner le développement de ses branches ;
  • un terrain bien drainé, fertile et surtout non-calcaire.

Quand le planter ?

Il est recommandé de planter le tulipier dès le début de l’automne, afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver.

Comment planter le Liriodendron ?

Les proportions de l’arbre à l’âge adulte, ainsi que sa croissance rapide, ne permettent pas de le cultiver en pot ou en bac.

En motte ou en conteneur :

La plantation du tulipier s’effectue en quelques étapes simples :

  • Tulipier de Virginie - liriodendron tulipiferaCreusez une fosse de plantation large (40 à 50 cm) et profonde (minimum 50 cm).
  • Déposez une couche de billes d’argile au fond, afin d’améliorer le drainage.
  • Complétez ensuite avec du terreau que vous mélangerez à la terre.
  • Dépotez le tulipier et désagrégez légèrement la motte pour en libérer quelques racines.
  • Installez l’arbre dans le trou et placez un tuteur le plus près du tronc en faisant attention aux racines.
  • Rebouchez la fosse de plantation avec un mélange terre/terreau et tassez bien autour du pied.
  • Reliez le tuteur et le tronc à l’aide d’une ceinture de tuteurage disposée en « 8 » ; le nœud devant se trouver entre l’arbre et son support.
  • Arrosez copieusement.

En racines-nues :

En général, le tulipier est vendu en conteneur. Néanmoins, si votre sujet est en racines-nues, suivez ces quelques étapes avant de le mettre en terre :

  • Observez les racines et, avec un sécateur bien aiguisé, éliminez celles qui sont abîmées.
  • Préparez du pralin et plongez-y le système racinaire.
  • La fin de la plantation reste la même que précédemment.

Conseil malin : faites des économies d’eau et de désherbage en appliquant une épaisse couche de paillage naturel au pied du tulipier. Les écorces de pins sont parfaites, car elles acidifient légèrement le sol en se décomposant.

Entretien du Liriodendron

Le tulipier ne demande pas d’entretien particulier :

  • tulipier entretiensurveillez l’arrosage les étés des premières années suivant la plantation ;
  • renouvelez le paillage lorsque celui-ci diminue ;
  • desserrez la ceinture de tuteurage afin qu’elle n’abîme pas le tronc.

La taille n’est pas nécessaire. Selon la silhouette de votre jeune arbre, une coupe de formation peut être envisagée. Cependant, pour les sujets adultes, l’élagage est déconseillé.

Multiplication du tulipier de Virginie

Le Liriodendron tulipifera se multiplie par semis en automne. En revanche, pour les variétés horticoles telles que ‘Aureomarginatum’ et ‘Fastigiata’, procédez par greffage en fin d’été.

Maladies et ravageurs du Liriodendron tulipifera

Outre sa grande rusticité, le tulipier est un arbre résistant. Il ne semble pas sensible aux maladies, et les insectes ne posent pas de problèmes particuliers.

Emplois du tulipier

Fréquent dans les parcs et les grands jardins, le tulipier est aussi un bon arbre d’alignement pour les longues allées.


©ivabalk, ©WikimediaImages, ©Hans Braxmeier