Connexion
Accueil / Recettes de cuisine / Confitures / Gelée de mûres : la délicieuse recette

Gelée de mûres : la délicieuse recette

gelee de mures
0

La gelée de mûres est une recette qui accompagnera parfaitement vos petits déjeuner mais aussi certains plats en sauce.

facile à réaliser, suivez nos conseils de la cueillette à la mise en pot pour réussir votre gelée de mûres.Confiturez malin avec les produits de votre jardin……. Pourquoi pas avec des mûres !

Ingrédients :

  • 3 kilos de mûres
  • 2 kilos de sucre de préférence « spécial confiture »
  • Un citron

Recette de la gelée de mûres

Préparation des mûres :

  • Ôtez les queues restant attachées aux fruits. Lavez les mûres à l’eau froide pour éliminer toutes les poussières ou corps étrangers, puis égouttez-les.
  • Utilisez une grande bassine pour la cuisson. Mettez-y les mûres avec un verre et demi d’eau. N’hésitez pas à ajouter les fruits pas assez murs car leur pectine plus abondante favorisera la « bonne prise » de votre gelée. Laissez-les bouillir pendant cinq minutes jusqu’à ce que les fruits aient donné tout leur jus, qu’ils soient éclatés et presque cuits.

Cuisson de la gelée de mûres

  • Retirez le mélange du feu et faites-le égoutter en utilisant une mousseline aérée ou, (le summum !) un petit pressoir.
  • Pesez le mélange obtenu et remettez-le dans la bassine préalablement bien nettoyée.
  • Ajoutez-y le sucre ( 1 kilo de sucre pour 900 gr. de mélange )
  • Reprenez la cuisson en ne cessant de remuer jusqu’à ébullition. Laissez cuire environ cinq minutes en remuant très fréquemment et en retirant l’écume que vous ferez déguster en avant-première aux petits gourmands.
  • Le test d’une bonne cuisson se fait en versant une goutte de gelée sur une assiette refroidie au congélateur. La goutte qui se fige vous indiquera que la cuisson est achevée.
  • Versez dans les pots préalablement ébouillantés. Refermez-les aussitôt et placez-les à l’envers avant de les retourner pour les stocker. Si vos pots sont sans couvercle, vous pouvez aussi attendre le refroidissement, verser de la paraffine fondue et les revêtir ensuite d’un petit carré de tissu décoré que vous maintiendrez avec une élastique.
  • Dans tous les cas, vos pots de gelée vous rappelleront alors les placards gourmands et abondamment garnis de votre grand mère.

 


A découvrir aussi :


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • janel a écrit le 8 juillet 2018 à 21 h 04 min

    Bonjour, je fais éclater les mures dans un récipient a feu très doux et couvert, quand le fruit est cuit je mixe puis je passe au moulin a légumes pour séparer les grains, je pèse la pulpe et je mets 100gr de sucre par kilo de fruits, je mets dans des barquettes et je stocke au congélateur lorsque s’est froid, la quantité de sucre est au gout de chacun, je fais de même avec les framboises a part que c’est un fruit plus acide et demande un peu plus de sucre, bon appétit.

  • Lalloué a écrit le 13 août 2017 à 14 h 26 min

    Et le citron? on le garde pour pour faire une caîpirinha, s’il est vert?

  • Doris a écrit le 29 juin 2015 à 16 h 57 min

    Bonjour,

    Perso, je ne suis pas très gelées, car il faut beaucoup de sucre et bonjour les calories. Moi qui mange souvent de la confitures ça craindrait !

    Donc comme avec les framboises, j’ai toujours cuit les mûres en entier, c’est beaucoup moins de travail, c’est plus sain à mon avis (je mets env. 30 % de sucre seulement ce qui sublime le fruit, cela se conserve moins c’est sûr, mais en lavant les pots et couvercles à l’eau bouillante, en les retournant sur un torchon fraîchement lavé, les laissant jusqu’à refroidissement, j’arrive à les consommer sans moisissure, pendant quelques mois au moins…

    Les pépins ne m’ont jamais dérangée, mais ils peuvent gêner certains, je comprends. Eventuellement, si la confiture n’est pas destinée à des enfants, on peut rajouter une gorgée d’un alcool, sur une grande casserolle, genre rivesaltes tuilé, banuyls, sirop de cassis…
    Je fais aussi cuire ma marmelade avec un peu de basilic frais hâché menu (le petit juste effeuillé) ou un ou 2 brins de lavande (pas plus ! suivant la taille de la casserole ou bassine, sinon gare au goût d’eau de cologne pas terrible. Je retire alors la lavande, mais je laisse bien sûr le basilic. (l’un ou l’autre en général).
    Voilà, bonnes confitures.