Connexion
Accueil / Recettes de cuisine / Accompagnement / La recette du sel aromatisé à l’ail des ours

La recette du sel aromatisé à l’ail des ours

Recette du sel aromatisé à l'ail des ours
0

L’ail des ours pousse en abondance dans les sous-bois entre les mois de mars et de mai. Cette variété d’ail sauvage offre alors un feuillage odorant aux fragrances aillées très appréciées des fins gourmets.

Cette recette de sel aromatisé à l’ail des ours, originale et de saison, est idéale pour pepser agréablement tous vos bons petits plats faits maison. Voici comment la réaliser en quelques étapes simples.

La préparation du sel à l’ail des ours

Ingrédients

  • Gros sel200 g de feuilles d’ail des ours sèches
  • 1 kg de sel de Guérande

À noter : vous pouvez ajuster la quantité de feuilles en fonction de vos goûts et/ou de l’usage que vous souhaitez faire de votre sel aromatisé à l’ail des ours.

Matériel

  • 1 robot mixeur ;
  • des bocaux en verre ;
  • une casserole d’eau.

Étapes de préparation

  1. Recette du sel à l'ail des oursPlacez les feuilles d’ail des ours sèches dans le robot mixeur.
  2. Ajoutez le gros sel et démarrez le mixeur.
  3. Désinfectez vos bocaux à l’eau bouillante et séchez-les soigneusement.
  4. Placez le sel dans les bocaux propres et secs.

Le sel aromatisé à l’ail des ours peut être conservé et consommé pendant plus d’un an sans qu’il perde sa saveur.

Le séchage des feuilles d’ail des ours

La recette du sel à l’ail des ours doit être réalisée avec des feuilles d’Allium ursinum parfaitement séchées. Séchage naturel, au déshydrateur ou au four… trois méthodes s’offrent ici à vous.

Feuilles d'ail des oursCommencez par nettoyer soigneusement vos feuilles d’ail des ours, en les mettant à tremper pendant quelques minutes dans un grand bol d’eau agrémenté d’une cuillère à soupe de vinaigre blanc et d’une cuillère à café de bicarbonate de soude. Rincez ensuite abondamment les feuilles, retirez les impuretés résiduelles éventuelles et essorez délicatement à l’aide d’un torchon propre.

Séchage naturel

Le séchage naturel est la méthode la plus indiquée pour conserver toutes les saveurs de l’ail des ours. Toutefois, il s’agit aussi de la technique la plus longue.

  1. Posez les feuilles sur un linge propre et sec, sans les entasser.
  2. Placez-les dans un espace sec, chaud et ventilé.
  3. Retournez les feuilles chaque jour pendant 1 semaine environ.

Le séchage au déshydrateur

Le déshydrateur a bien sûr l’avantage de faciliter grandement le séchage de vos feuilles d’ail des ours. Une fois lancé, l’appareil se charge de tout, avec une précision au degré près. Cette méthode vous permet d’obtenir un séchage parfait, avec un minimum de perte de saveur et de vitamines.

  • Réglez votre déshydrateur à 45 degrés et laissez-le fonctionner toute la nuit.

Le séchage au four

Dernière méthode envisageable : la déshydratation au four. Celle-ci a l’avantage d’être très rapide, puisque quelques heures suffisent pour un séchage complet de vos feuilles d’ail des ours.

  1. Placez une feuille de papier cuisson sur la plaque du four.
  2. Déposez vos feuilles d’ail des ours par-dessus.
  3. Allumez le four et réglez la température entre 45 et 50 degrés.

Astuce : laissez la porte du four très légèrement entrebâillée pour permettre à l’humidité de s’échapper et ainsi optimiser le séchage.

Utiliser le sel à l’ail des ours en cuisine

Gratins, risottos, cakes salés, pains, pâtes, sauces… le sel à l’ail des ours fait maison est un condiment qui peut agrémenter de très nombreux plats salés.

Quelques suggestions d’utilisation :

  • Omelette au sel d'ail des ourssa légère note aillée relève idéalement les préparations à base de légumes, de riz ou de pâtes ;
  • mélangé avec un beurre pommade, il s’utilise judicieusement pour assaisonner les grillades et les viandes déjà cuites ;
  • ce condiment est également tout indiqué pour agrémenter les omelettes ;
  • il permet aussi d’aromatiser les eaux de cuisson, remplaçant judicieusement les bouillons cubes du commerce ;
  • on peut aussi l’intégrer à une sauce vinaigrette utilisée ensuite pour assaisonner les salades vertes.

Voir aussi :

Ceci va aussi vous intéresser :


Photos : ©FinjaM, ©congerdesign, ©MiVargof, ©mhburton


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *