tarte oignon jambon  serrano

Facile à réaliser, cette recette de tarte à l’oignon et au jambon Serrano est gourmande et parfumée.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 pâte feuilletée
  • 750 g d’oignons
  • 2 cuil. à café de sucre
  • 2 brins de thym
  • 60 g de beurre
  • 3 oeufs
  • 20 cl de crème liquide (30% matière grasse)
  • 200 g de tome de brebis
  • 4 tranches de jambon Serrano
  • Sel, poivre du moulin

Tarte à l’oignon et au jambon Serrano

– Disposer la pâte feuilletée dans un moule à tarte beurré. Piquer à la fourchette et placer 30 minutes au réfrigérateur.

– Ecroûter et tailler la tome en fines lamelles.

– Eplucher, laver et émincer les oignons. Les faire suer au beurre.

Saupoudrer de sucre et faire caraméliser légèrement. Ajouter les brins de

thym effeuillés. Mélanger et réserver. Laisser refroidir.

Préchauffer le four à 200°C (th.7).

– Dans un bol, casser les oeufs et à l’aide d’un fouet, les battre en omelette.

Verser la crème, mélanger et assaisonner. Incorporer les oignons refroidis.

– Retirer la pâte du réfrigérateur, y verser le contenu du bol. Déposer en surface les lamelles de tome de brebis. Enfourner et cuire 30 minutes environ jusqu’à ce que la tarte colore. Retirer du four et couper en parts égales.

– Servir accompagnées de jambon cru et de lamelles de tome de brebis.

B.A.ba du chef

– Vous pourrez incorporer à votre tarte des rondelles de pommes de terre Rattes préalablement précuites.

– Cette tarte peut aussi être accompagnée d’une salade de roquette. Un chutney aux abricots secs, tomates séchées et piment

d’Espelette sera aussi le compagnon idéal de cette tarte, sa saveur acidulée et sa couleur chatoyante réveilleront l’ensemble.

Le jambon Serrano :

Dégusté cru au moment de l’apéritif ou en accompagnement d’une salade, le jambon serrano dévoile tout son caractère si séduisant. Le jambon serrano est le résultat de la combinaison parfaite entre la race, le climat et la tradition. Son exquis mélange d’arômes et de saveurs lui octroie les valeurs nécessaires d’un produit avec des qualités propres.

Côté cave :

Dans cette recette composite, la tarte se comporte comme un accompagnement du Serrano. Elle apporte un moelleux, un fondant et une douceur d’ensemble, donnée par la fondue d’oignon, qui vient contraster et prolonger la sécheresse et le salé du jambon. Ici, chacun peut jouer en fonction de ses goûts en prenant plus ou moins de jambon ou de tarte, ce qui ne serait pas possible si le Serrano était incorporé à l’appareil. Avec des vins présentant un minimum d’acidité, on ajoutera une dimension supplémentaire qui viendra soutenir l’ensemble.

Un rouge des Coteaux du Giennois, issu d’un assemblage de gamay et de pinot noir, jouera pleinement ce rôle par son fruité et sa fraicheur, de même qu’un Rioja Joven (jeune) qui, bien qu’un peu plus mûr au niveau aromatique, aura suffisamment de tonus pour une alliance qui sera plus ibérique, de surcroît. En blanc, un Saint Véran, vin du sud Bourgogne, favorisera, quant à lui, les caractères lactés, beurrés de la tarte tout en ayant assez de vivacité pour éviter toute lourdeur à l’accord ainsi créé.

M. Chassin

Mots de la cuisine

Beurre clarifié : beurre fondu puis décanté auquel l’on retire le petit lait et la caséine. Ce beurre présente l’avantage de pouvoir être chauffé à haute température sans brûler.

Recette : T. Bryone, Photo : C. Herlédan

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *