Camu camu : un fruit à consommer pour faire le plein de vitamine C

Camu Camu bienfaits

Le camu camu est un fruit tropical originaire d’Amazonie. De plus en plus populaire ces dernières années, on le considère comme un superaliment en raison de sa très grande richesse en vitamine C.

Voici ce qu’il faut savoir sur les vertus de ce petit fruit qui appartient à la même famille que la goyave.

Camu camu et ses bienfaits pour la santé

Une source inestimable en vitamine C :

En France, l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments recommande un apport journalier en vitamine C compris entre 60 et 120 mg. Le camu camu est un superfruit pour répondre à ce besoin, car il contient 2 000 mg de vitamine C/100 g. Comparativement, l’orange en contient 47,50 mg/100 g et le kiwi 92,7 mg/100 g.

Le saviez-vous ?

Par le passé, les personnes qui ne mangeaient pas suffisamment de fruits et de légumes frais attrapaient le Scorbut, car elles manquaient de vitamine C. C’est encore le cas aujourd’hui dans les pays sous-développés ou les populations très pauvres.

La richesse en vitamine C du camu camu, un atout santé :

Essentielle au corps humain, la vitamine C contenue à haute dose dans le camu camu a des effets bénéfiques sur de nombreuses fonctions de l’organisme :

  • camu camuaide à garder une bonne santé bucco-dentaire, car elle protège contre les gingivites, les maladies des gencives et le déchaussement des dents,
  • lutte contre l’inflammation en empêchant la libération de l’histamine (hormone qui intervient dans les réactions allergiques et inflammatoires),
  • antioxydante, la vitamine C préserve des radicaux libres et renforce l’immunité
  • préviens les maladies cardiovasculaires lorsque son taux est élevé dans le sang,
  • La vitamine C contrôle la glycémie et évite au  foie certaines lésions.

Une petite baie avec de grandes qualités nutritionnelles :

Sa composition globale complète et accompagne idéalement l’action de la vitamine C (3 à 9 % du poids du fruit) :

  • avec la présence dans celle-ci de vitamines D, B1, B2 et B3,
  • de minéraux (calcium, potassium, sodium et fer),
  • d’acides aminés (  sérine, leucine, acide ellagique, acide gallique),
  • d’antioxydants (flavonoïdes, caroténoïdes, tanins).

Les différentes façons de consommer le camu camu

À incorporer dans des préparations :

camu-camu- consommation-conseilsPour profiter de tous ses atouts santé, on mélange ce petit fruit à des préparations  car son goût est très acide :

  • lait sucré (vache, soja ou autre),
  • yaourt,
  • smoothie avec d’autres fruits,
  • sorbets.

💡Pour réaliser des smoothies ou des jus encore plus vitaminés, le camu camu se marie très bien avec de nombreux ingrédients : baies rouges, cranberries, baies de Goji, fruits exotiques, banane, carotte (liste non exhaustive).

Sous forme de complément alimentaire :

Le camu camu est disponible en cachets ou en gélules. Mais c’est sous la forme de poudre que sa consommation est la plus répandue, car on peut l’ajouter à différentes boissons ou aliments.

Il est conseillé de faire des cures de 3 semaines renouvelables. À prendre avant les repas, il ne faut pas dépasser une cuillère à café par jour.

💡Choisir une poudre 100 % naturelle, bio , sans additifs ou conservateurs.

À savoir sur le camu camu

camu camu originesLe camu camu ou Myrciaria dubia est un arbre d’origine amazonienne de la famille des Myrtaceae. Il est particulièrement présent au Pérou et au Brésil où il pousse dans les zones boisées et humides près des points d’eau. Il peut atteindre une hauteur de 4 à 5 mètres. Ses fruits appelés aussi camu camu sont de couleur rouge-mauve et ressemblent à des cerises.

À lire aussi :

Conseil malin

Le camu camu doit être consommé en quantité raisonnable, car une surconsommation de vitamine C entraîne des problèmes digestifs, des maux de ventre, des nausées et des problèmes rénaux.


©ildipapp, ©StocksSnap, ©alexkonon

L.D.