lombalgie plante soin

Bien que souvent bénigne, la lombalgie est une forme de mal de dos pouvant être d’origine inflammatoire, viscérale ou mécanique.  La dorsalgie touche 10% de la population mondiale et représente l’une des principales causes de consultations médicales.

Qualifiée de « maladie du siècle » tant elle représente la principale cause d’incapacité à travailler chez les français (âgés de moins de 45 ans) et la troisième chez les 45 ans et plus,la lombalgie touche également 84% des jeunes âgés de 18 à 24 ans.

Comment soulager la lombalgie sans recourir à un traitement médicamenteux ?

Quelles sont les plantes médicinales réputées pour calmer naturellement ce mal de dos ?

Lombalgie : causes et symptômes

État douloureux localisé au niveau du bas du dos pouvant descendre jusqu’aux fesses, cuisses, ou l’arrière du genou, la lombalgie est également appelée « tour de reins » ou « lumbago ».

Ses causes sont multiples, mais les plus fréquentes sont : soit un faux mouvement, une entorse ligamentaire, soit une déchirure musculaire ou un problème au niveau des disquesintervertébraux.

D’autres facteurs tels que la grossesse, la spondylarthrite ankylosante, la surcharge pondérale, l’arthrose, la sténose du canal rachidien, la fibromyalgie ou l’ostéoporose peuvent provoquer des douleurs lombaires.

On retiendra également les tumeurs, les infections rénales ou de la colonne vertébrale, un anévrisme de l’aorte abdominale, des affections de la vésicule biliaire, des troubles gastriques ou encore la pneumonie comme causes potentielles de la lombalgie.

Quant aux symptômes, le mal de dos – qui peut survenir brutalement, et augmenter au moindre effort – est la principale manifestation. Il peut durer quelques jours comme plusieurs années. On parlera respectivement de lombalgie aiguë ou lombalgie chronique.

Lombalgie, se soigner naturellement

Parmi les plantes médicinales les plus indiquées pour soulager le mal de dos, on trouve :

Réputé pour ses propriétés anti-inflammatoire et analgésique, il est recommandé de faire infuser 5 g de racine de gingembre dans 250 ml d’eau : tisane à boire bien chaud après les repas.

  • Le romarin et la prêle comme anti-inflammatoires

Posologie : dans 1 L d’eau, faire bouillir 15g de romarin et 15 g de prêle. Laissez le tout infuser pendant environ une demi-heure. Une fois refroidi, imbibez une gaze de ce mélange médicinal, puis appliquez sur la zone douloureuse. Allongez-vous pendant 30 minutes environ. A renouveler 2 fois par jour.

  • Le vinaigre de romarin : dans une bouteille de vinaigre, faites macérer quelques branches de romarin puis, faites-en des massages au niveau des douleurs localisées pour favoriser la circulation sanguine.
  • Salsepareille
  • Le Marronnier d’Inde

Tout comme la prêle, cette plante aux effets dépuratifs aide également à minéraliser l’organisme.

Pour en tirer le meilleur profit, préparez 1 L d’infusion de prêle et de salsepareille. Ajoutez un peu de stévia et de citron. Buvez-en toute la journée.

Conseils à propos de la lombalgie

Économique et simple d’usage, l’argile verte ou rouge – utilisé en cataplasme – ce minéral est également recommandé pour soulager les inflammations. Mélangé à de l’eau chaude, il est conseillé de l’appliquer sur la peau et de laisser agir pendant 30 minutes et au mieux, toute une nuit.

En cas de crise de lumbago, les farines raffinées, le sucre blanc, les produits laitiers, la viande rouge sont à bannir de votre alimentation. Ainsi, pour privilégierune alimentation anti-inflammatoire, le poivron rouge, certains légumes (céleri, brocoli, betterave, carotte), les graines de Chia, les noix, les fruits (ananas, papaye…) et le thé vert sont indiqués.

Contrairement aux idées reçues, privilégiez des exercices physiques. Par contre, les charges trop lourdes sont à éviter.