nephrite

L’appareil circulatoire est constitué d’un organe principal qui est le rein. Ce dernier joue un rôle épurateur et facilite les fonctions d’élimination des éléments toxiques l’organisme. Il peut arriver que ce dernier soit atteint d’une inflammation et ne puisse plus remplir ses fonctions. Les déchets sont alors stockés dans le sang : un risque élevé pour la santé du patient.

Cette inflammation est appelée néphrite. Elle survient très souvent lors d’une agression ou une maladie infectieuse cutanée mal soignée, ou encore à la suite d’une maladie provoquée par une activité anormale du système immunitaire de l’être humain.

Découvrons dans les détails les causes de la néphrite, ses symptômes et son impact sur la santé de l’être humain. Comment se soulager, se soigner et en venir à bout grâce aux plantes ?

 

Néphrite : qu’est-ce que c’est ?

Inflammation d’origine infectieuse ou toxique, la néphrite affecte le rein. Elle peut être chronique ou aigüe empêchant ainsi le rein de jouer son rôle d’épuration. Les toxines qu’il aurait dû éliminer ne le sont pas et se retrouvent en quantité anormale dans le sang. Ce dysfonctionnement peut alors conduire à une insuffisance rénale.

Le rein est constitué de 2 pièces essentielles qui lui permettent de remplir pleinement ses fonctions : le glomérule et le tubule. La néphrite touche généralement ces deux pièces et le rein n’arrive plus à garder les substances importantes dont il a besoin ; notamment les protéines ou encore les cellules sanguines.

 

> Causes et impact de la néphrite sur la santé :

Les origines ou causes de la néphrite sont généralement de 2 ordres :

  • Le premier est une maladie infectieuse mal ou non-soignée. L’infection qui est le plus souvent d’origine virale ou bactérienne affecte les reins qui ne sont plus en mesure d’assumer leurs fonctions. Les toxines sont alors diffusées dans le sang où elles s’accumulent. Les reins sont de plus en plus exposés : ce qui aggrave la maladie.
  • Le second ordre est une anomalie du système immunitaire. Comment cela se passe-t-il ? Lorsqu’un anticorps et un antigène se retrouvent dans une région de l’organisme et s’associent pour produire leur propre complexe immunitaire, puis l’envoient dans les reins pour affecter les cellules qui s’y trouvent : il y a inflammation puisque les réactions immunisées ne sont pas normales. Il peut également arriver que l’anticorps seul attaque le rein, le fragilisant.

Quand on sait que le rein a la principale tâche d’apporter un certain équilibre acido-basique et hydro-électrolytique à l’organisme, on comprend très vite que son inflammation perturbe complètement le système circulatoire de l’être humain, et donc sa santé.

La néphrite peut conduire à une situation sanitaire plus préoccupante : l’insuffisance rénale.

> Symptômes de la néphrite :

Même si les signes de la néphrite varient d’une personne à une autre, ils sont en général remarquables au niveau des urines. Celles-ci sont rares, troubles avec souvent des traces de sang.

Le patient perd progressivement l’appétit. Une fièvre s’installe avec une montée de la température et des œdèmes se forment sur certaines parties de son corps (chevilles, pieds, mains, paupières). 

 

Des plantes pour soigner la néphrite !

 

Il existe de nombreuses plantes aux propriétés diurétiques entre autres, pour venir à bout de la néphrite.

  • Les stigmates de maïs en infusion peuvent soigner la néphrite. Pour ce faire, laissez les stigmates infuser pendant une quinzaine de minutes avant de la boire. La posologie est de 4 tasses au moins par jour.
  • L’oignon peut également venir à bout de la néphrite. Hachez les oignons crus et appliquez-les en cataplasme sur les reins. Vous pouvez également faire du jus d’oignon cru à la centrifugeuse et en frictionner les reins.
  • La salsepareille en infusion soigne la néphrite. La faire infuser pendant 15 minutes avant la prise. Prenez-en 1 tasse 4 fois par jour.
  • Le géranium est aussi très efficace dans le traitement de la néphrite. Prenez les bouts fleuris de cette plante et laissez-les infuser pendant 1 quart d’heure dans de l’eau, puis buvez-en au moins 4 tasses par jour.
  • La citrouille a fait ses preuves dans le traitement de la néphrite. Pour ceux qui préfère les potages ou les purées, concoctez de la purée ou du potage de citrouille et faites-en une cure en intégrant une bonne quantité dans chacun de vos repas quotidiens.
  • L’huile essentielle de genévrier en friction sur les reins porte des résultats positifs.
  • La pariétaire ou la prêle des champs, deux diurétiques puissants en tisane agissent positivement sur les reins. De plus la prêle est hémostatique et riche en minéraux.
  • L’orge, la coriandre, et les feuilles du raisin d’ours. Chacune de ces plantes préparée séparément en tisane est également très efficace dans le traitement de la néphrite.
  • Un mélange de panicaut, prêle et fenouil peut aussi soigner la néphrite. Pour cela, mélangez 70 g de racines de panicaut, 20 g de tiges de prêle, et 10 g de racines de fenouil. Pour réaliser une tasse de décoction, prélevez 1 cuillérée à soupe de ce mélange et versez-la dans une quantité d’eau. Laissez bouillir le tout pendant 20 minutes, avant de prendre votre décoction.

Pour plus d’informations, consultez votre médecin-traitant ou alors ; demandez conseil à votre pharmacien.