coriandre

La coriandre est un plante annuelle tout à fait adaptée à nos climats l’été et très aromatique.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Coriandrum sativum
Famille : Apiacées
Type : Annuelle

Hauteur : 25 à 60 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et léger

Récolte : Mai à octobre

L’entretien de la coriandre, de la plantation ou du semis à la récolte est facile et saura agrémenter la plupart de vos plats, sauces et salades.

Semis et plantation de la coriandre

De manière général, on peut considérer que le semis de coriandre en extérieur peut commencer dès le mois d’avril dans la moitié sud et mai pour la moitié nord.

Mais il est tout à fait possible de commencer à semer en serre chaude ou en intérieur dès le mois de février/mars.

Plantation de la coriandre :

Si vous achetez votre coriandre en pot, il faudra prévoir de le rempoter assez rapidement dans un plus grand pot ou de le mettre en pleine terre après l’achat.

C’est l’assurance que la plante se développe dans les meilleures conditions.

Mais, attention, la coriandre n’aime pas être déplacée et aura toujours un meilleur développement si elle est semée directement en place.

Semis de coriandre:

La coriandre peut-être semée en place tout au long du printemps et de l’été. Le semis de coriandre est recommandé plutôt que de planter des jeunes plants achetés.

  • Enfouir les graines dans 1 à 2 cm de terreau
  • Espacez vos rangs de 20 cm
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée qui peut durer jusqu’à 2 semaines.

Dès que les plants auront formé 4 ou 5 feuilles, éclaircissez à environ 20 cm afin de laisser de l’espace pour permettre à la plante de se développer.

  • Ils arriveront à maturité environ 2 mois après le semis

Problème de culture avec la coriandre

Le problème récurrent avec la coriandre est la montée en graine.

  • La coriandre forme alors des longues tiges avec peu de feuilles.
  • Des fleurs apparaissent rapidement, laissant ensuite place à des graines.
  • La coriandre finit en général par s’épuiser puis à mourir.

La meilleure solution à ce problème reste de semer directement en place, plutôt que d’acheter des jeunes plants de coriandre.

En effet, la coriandre déteste être déplacée et c’est en général à ce moment qu’elle vit un stress qui conduit à la montée rapide en graine.

Récolte de la coriandre

feuilles de coriandre

Les feuilles peuvent être coupées au fur et à mesure des besoins et cela jusqu’aux premières gelées.

Il est préférable de cueillir les feuilles une par une, plutôt que d’arracher une multitude de tiges ou de couper plusieurs tiges à la fois avec des ciseaux.

Veillez à consommer de préférence les feuilles les plus anciennes.

A l’automne, afin de garder votre coriandre le plus longtemps possible, coupez à raz et conservez la congelée en bocal après l’avoir ciselée.

Il est également possible de conserver les grains après les avoir fait sécher car ils viennent parfumer les plats, en grain ou broyé dans le poivrier.

A savoir sur la coriandre

coriandreOriginaire d’Asie, elle est l’une des plus cultivée au monde. Très utilisée au Mexique par exemple, elle est très aromatique et parfumée.

On l’appelle aussi « persil arabe » ou « persil chinois ».

La coriandre s’utilise principalement pour aromatiser salades, omelettes et plats en sauce.
On l’utilise également pour agrémenter certains crustacés et grillades.

Elle est de culture facile et résiste assez bien à la plupart des maladies.

Enfin, la coriandre offre de nombreux bienfaits et vertus pour la santé.

Conseil malin à propos de la coriandre

Les graines de coriandres se récoltent lorsque leur couleur passe du vert au brun clair.

A lire sur les plantes aromatiques :