Lutter contre la fonte des semis avec des traitements naturels

Fonte des semis

Vous avez fièrement semé vos graines pour le potager ou le jardin d’ornement. Les ayant arrosées régulièrement, de premières petites pousses sont apparues. Pourtant, vos jeunes plantules n’ont pas l’air très en forme : elles sont chétives et ramollies… C’est probablement la fonte des semis !

Explications et moyens de lutte.

Qu’est-ce que la fonte des semis ?

Il s’agit d’une maladie cryptogamique provenant de divers champignons : FusariumRhizoctoniaPythium, Botytris ou Phytophtora. Ils pénètrent jusqu’à l’intérieur de la plante et l’affaiblissent. Cela amène rapidement au dépérissement de la plantule, trop jeune pour lutter contre cette maladie. En un rien de temps, tous vos semis sont touchés alors il faut réagir vite ! Les champignons survivent dans le sol, le terreau ou même les graines

Comment la reconnaître ?

  • Le plant se ramolli, il va jusqu’à se coucher contre terre
  • La base de la tige se colore de brun ou de rouge et s’amincit
  • La plantule se nécroseplantes touchees par fonte des semis
  • Parfois, certains plants ne sortent même pas de terre.

Quelles plantes sont touchées ?

Toutes les plantes peuvent être touchées par cette maladie, qu’il s’agisse d’aromatiques, de fleurs ou de semences potagères.

Les facteurs à risque

causes fonte des semisComme bon nombre de champignons, ceux responsables de la fonte des semis, surviennent en milieu humide. Si vous semez en serre, pensez à l’aérer régulièrement, surtout en cas de printemps pluvieux.

Des semis denses et trop profonds sont également à proscrire. Semez dans une terre meuble que vous aurez travaillé préalablement, à la grelinette si c’est en pleine terre ou avec un terreau de semis drainé avec du sable. Évitez également les substrats trop riches.

Traitements naturels en prévention

Il n’existe pas de traitement curatif naturel à ce jour, uniquement des solutions de prévention. La maladie se propage tellement vite que, si vous l’observez, il faut mieux vous débarrasser des semis concernés.

Astuces préventives :

  • astuce eviter fonte des semisUtilisez un terreau spécial semis qui sera parfaitement équilibré, bien drainé et pas trop riche
  • Ne semez pas trop serré
  • Désinfectez votre matériel avant utilisation, cela vaut pour toutes les actions de jardinage
  • Référez-vous à l’étiquette pour connaître la profondeur de semis
  • Aérez régulièrement les pièces dans lesquelles se situent vos semis
  • Arrosez régulièrement mais en pluie fine, le substrat ne doit jamais être détrempé, seulement humide
  • Installez vos semis à une température entre 15°C et 20°C idéalement.

La prévention au naturel :

Purin de prêle

Le purin de prêle est un antifongique efficace que l’on utilise en pulvérisation. Il s’agit d’un concentré qu’il faut diluer : 1L de purin pour 9L d’eau. Il suffit ensuite de le pulvériser sur les semis au moment de l’arrosage. Vous pouvez utiliser un vaporisateur pour arroser les semis en pluie fine avec votre purin. Ne l’utilisez pas pour chaque arrosage, seulement une fois par semaine, le temps de la levée. Le reste de l’année, une pulvérisation mensuelle est suffisante pour l’ensemble de vos plantes.

Charbon de bois

Au moment de préparer votre substrat, ajoutez du charbon de bois réduit en poudre à vitre terreau spécial semis. Il limite l’humidité et ainsi l’apparition de certains champignons. Comptez 1.5 kg de poudre de charbon par mètre carré de terre. Procurez-vous du charbon de bois horticole et non celui vendu en supermarché pour le barbecue. Vous pouvez aussi utiliser votre propre charbon de bois si vous avez une cheminée.

Infusion d’ail

Antibactérien et antifongique, l’ail est un autre allié naturel contre la fonte des semis. Il s’utilise comme le purin de prêle, en pulvérisation. Pour réaliser cette infusion, il suffit de mettre 500g d’ail en petits morceaux dans 5L d’eau. Portez à ébullition, puis laissez mijoter 30 minutes durant. Ensuite, éteignez le feu, couvrez le contenant et réservez pendant une demi-journée. Il ne reste plus qu’à filtrer et verser cette solution dans des bidons et des bouteilles.