Soja

Plante herbacée annuelle appartenant à la famille des Fabaceae, le soja est originaire d’Asie de l’Est et existe en diverses variétés.

Végétal aux tiges rampantes ou grimpantes, cet oléagineux est cultivé pour ses graines riches en huile et en protéines.

En France, la fleur soja est souvent plantée au mois de mai – dans un sol frais et un mélange d’argile et de sable – et se récolte de septembre à octobre. Très écologique, le soja nettoie la terre, bonifie du sol et protège la nappe phréatique.

Fort apprécié et vanté par les phytothérapeutes, le soja regorge de multiples vertus thérapeutiques et culinaires insoupçonnées.

Un peu d’histoire à propos du soja

Etymologiquement, le mot soja vient du chinois « jiàngyóu », lui-même dérivé du japonais « shoyu » qui veut dire « sauce soja ».

L’origine de la culture du soja reste incertaine, mais des recherches récentes montrent que sous la forme sauvage, elle aurait débuté en 9000 en Asie avant Jésus-Christ.

Selon certains écrits, la première référence au soja fut japonaise en 712, lorsqu’elle apparue dans le « kojiki » (Chroniques des choses anciennes).

Puis en 1665, le Père Domingo Navarrette décrit le « tofu » (produit dérivé de soja) comme un plat courant et bon marché en Chine. Plus tard en 1739, des missionnaires chinois plantèrent des graines de soja au Jardin des Plantes à Paris. En 1765, la culture des premiers plants de soja vit le jour en Corée, aux Etats-Unis ; en 1882 en Argentine puis au Brésil avant de s’étendre en Inde. Il a fallu attendre la fin du 19e siècle pour voir son introduction en Afrique.

Caractéristiques du soja :

Du nom scientifique « glycine max », le soja est encore appelé « haricot oléagineux », « pois chinois » ou encore « soya ». Existant en plusieurs variétés, il se différencie par la couleur des graines, le port ou encore la période de floraison.

Entièrement revêtue de poils fins brins ou gris, cette plante potagère existe en diverses variétés (soja jaune, soja à graines vertes, soja à graines noires) et présente :

  • des tiges d’une hauteur de 30 à 130 cm,
  • des feuilles trifoliolées mesurant entre 2 à 7 cm de large et 6 et 15 cm de long,
  • des petites fleurs en grappes de couleur pourpre ou blanche,
  • des fruits ou gousses contenant des graines comestibles de 5 à 11 mm de diamètre.

Propriétés et bienfaits du soja pour la santé

Grâce aux protéines végétales qu’il contient, le soja est connu pour ses vertus contre l’excès de cholestérol. Véritable allié de la santé de la femme, les graines de soja :

  • réduisent le risque de cancer du col de l’utérus, surtout chez les femmes en surpoids.
  • diminuent les risques de maladies cardio-vasculaires.

Selon des recherches scientifiques américaines, le soja favoriserait la résistance à la douleur et agirait contre le stress. Consommé au naturel, c’est un véritable allié minceur car contenant moins de cholestérol.

En cuisine, le soja se décline en divers produits dérivés (tempeh, miso, sauce de soja, tofu) constituant depuis des siècles, la base de la gastronomie asiatique.

En effet, la fève de soja contient un assortiment de tous les acides aminés essentiels, faisant de lui, un ingrédient incontournable des régimes alimentaires végétalien ou végétarien.

Les phytothérapeutes recommandent des extraits de soja (riches en phyto-oestrogène) pour soulager les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, suées nocturnes). Cependant, ces composés chimiquement identiques à l’hormone oestrogène peuvent augmenter le risque de cancer du sein chez certaines femmes.

Recette santé : comment utiliser le soja ?

Les aliments à base de soja sont très sains. Toutefois, préférez les noix de soja, les « fèves edamane », le « tempeh » et le « miso » aux produits à base de soja transformés.

Quant aux extraits, il est indiqué de prendre entre 50 et 90 mg d’isoflavones de soja par jour.

A découvrir : nos recettes avec du soja

Conseil malin à propos du soja :

Le soja est bénéfique lorsqu’il fait partie d’un régime alimentaire sain et varié.

Au même titre que les légumineuses, il contient diverses protéines naturellement allergènes : avant d’être consommée, sa graine doit être transformée par fermentation ou par cuisson.

  • Coin jardinage a écrit le 10 janvier 2018 à 16 h 58 min

    Le soja est en effet très bénéfique pour la santé. Personnellement, j’ai complètement remplacé le lait de vache en lait de soja. Et maintenant, je ne peux que me ravir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *