Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Adopter un chien âgé : avantages, inconvénients et erreurs à éviter

Adopter un chien âgé : avantages, inconvénients et erreurs à éviter

Adopter un chien âgé
0

Lorsque l’on souhaite accueillir un chien, on s’oriente naturellement vers un chiot, car c’est mignon et craquant. Pourtant, dans les refuges, de nombreux chiens seniors attendent une famille aimante pour finir leurs vieux jours. Voici à quoi il faut s’attendre lorsque l’on envisage d’adopter un chien âgé.

Un chien est âgé à partir de quel âge ?

adopter un chien âgé tous les avantagesSelon sa taille et sa race et avec les progrès de la médecine vétérinaire, le chien est considéré comme âgé (senior ou doyen ) vers 10 ans.

Cela ne signifie pas qu’il n’a plus d’énergie ou d’envie. C’est au contraire un merveilleux compagnon plus serein avec un besoin de dépense moins important.

💡Un chien de grande taille a une espérance de vie moins importante.

Le saviez-vous ?

Pour encourager l’adoption de chien âgé de 10 ans et plus dans les refuges, la Fondation 30 Millions d’Amis prend à sa charge les futurs frais vétérinaires à hauteur de 600 euros sur présentation d’une facture.

Adopter un chien âgé, les avantages

Il y a de nombreuses raisons qui encouragent à adopter un chien âgé :

  • il a acquis la propreté,
  • le chien a déjà reçu une éducation de base,
  • le caractère et le physique du chien sont fixés,
  • l’animal a passé la période où il est hyperactif, creuse des trous ou mange des objets,
  • cela offre la possibilité d’adopter un animal si l’on se trouve trop âgé ou pas assez patient pour accueillir un chiot,
  • une adoption dans un refuge libère une place pour un autre chien qui en a besoin,
  • l’adoption d’un chien âgé coûte moins cher (un don volontaire généralement) que l’adoption ou l’achat d’un chiot (entre 350 euros et 1000 euros en moyenne).
  • C’est un engagement à court terme.
  • On fait une bonne action et l’animal se montre très reconnaissant.

💡Lorsque le chien âgé sort du refuge, il est vacciné, identifié, castré ou stérilisé.

 Adopter un chien âgé, les inconvénients

Avec un passif et l’arrivée de la vieillesse, adopter un chien âgé présente aussi des inconvénients dont il faut être conscient avant de se lancer dans l’adoption :

  • des problèmes de santé déjà installés (arthrose, vue qui baisse, ouïe moins fine, etc.) ou à venir (problèmes dentaires, incontinence, troubles cardiaques, maladies rénales et hépatiques).
  • un passé qui a pu laisser des traces (manque de sociabilisation, difficulté à gérer la solitude, etc.).
  • un animal que l’on ne pourra pas éduquer comme on l’entend.
  • Un temps court a passé avec lui.

Adopter un chien âgé, une décision qui doit être réfléchie

Lorsque l’on adopte un chien âgé, c’est sa dernière chance d’avoir un panier retraite pour finir ses jours heureux. Il faut bien réfléchir, car il mérite alors de recevoir tous les soins nécessaires.

adopté un chien âgé les conseilsSe renseigner sur son histoire :

  • Pourquoi l’a-t-on abandonné ?
  • Peut-il s’entendre avec les autres animaux et avec les enfants ?
  • Pourra-t-il rester seul sans faire de bêtises ou sans aboyer ?

Des frais à prévoir :

Les frais vétérinaires chez le chien âgé sont plus fréquents et plus coûteux que chez les chiens plus jeunes. Il faut s’assurer d’être en mesure de les assumer.

Prévoir un temps d’adaptation :

Tout comme lorsque l’on adopte un chiot, le chien âgé a besoin de temps pour s’adapter à son nouvel environnement. Il faut être patient et bienveillant et lui fixer un cadre pour l’aider.

💡En cas de difficultés, un comportementaliste aide à résoudre certains problèmes de comportements.

À lire aussi :

Conseil malin

Avoir de l’expérience avec les chiens (comportement, éducation) est recommandé avant d’adopter un chien âgé. En effet, il faudra composer avec sa vie passée pour construire avec lui une belle relation. Cela reste une expérience formidable et enrichissante.


©Lucigerma, ©freepik, ©freepik


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *