Pourquoi les araignées prennent possession de nos maisons et sont-elles dangereuses ?

araignée interieur maison

En automne, la présence des araignées dans la maison horripile les propriétaires. Il faut dire qu’avec leur couleur brunâtre, leurs quatre paires de pattes longues et velues et leur abdomen rond et bombé, elles n’ont rien de bien sympathiques. Mais pourquoi les araignées sont-elles présentes dans nos maisons à cette saison ? Sont-elles dangereuses pour l’homme ? Ont-elles une utilité pour l’écosystème ? On vous dit tout.

L’automne, la période des amours

On pense à tort que l’araignée tégénaire noire envahit nos maisons à l’automne. En réalité, elle cohabite avec nous toute l’année cachée dans un coin de notre habitat derrière nos meubles, un frigo, une poutre, un angle de chambre, de salle de bain, un grenier ou un garage.

Simplement, elle vit plutôt la nuit, ce qui la rend discrète, voire invisible. Ajoutons à cela qu’elle est craintive, préférant la fuite à la confrontation.

araignée dans la maison en automneÀ l’automne pour le mâle, impossible de rester caché plus longtemps dans sa toile, car c’est la période des amours et il est irrésistiblement attiré par les phéromones envoyées par les femelles. Pour mener à bien sa mission, il parcourt les murs de nos maisons pour trouver une toile occupée par une femelle pour s’accoupler.

Monsieur prend des précautions avant de s’aventurer chez Madame. En effet, il touche la toile avec l’une de ses pattes de façon régulière pour indiquer à la femelle qu’il n’est pas une proie. Si la femelle s’avance, il prend la fuite pour ne pas lui servir de repas. Si elle ne se montre pas, il la rejoint et vit avec elle jusqu’à sa mue de maturité.

Lors de l’accouplement, il lui injecte du sperme avec son organe copulateur qui se trouve dans ses pédipalpes (sorte de grandes pattes situées derrière les mandibules).

Le saviez-vous ?

Il existe d’autres espèces d’araignées tégénaires dont les plus connues sont :

  • La tégénaire géanteTegenaria duellica
  • La tégénaire des champs ou tégénaire champêtre Tegenaria agrestis
  • La tégénaire commune ou tégénaire domestiqueTegenaria domestica
  • La tégénaire des murs, Tegenaria parietina

Comment éloigner les araignées sans les tuer ?

araignée dans la maison, les raisonsL’araignée est une alliée pour l’écosystème et un maillon important de la chaîne alimentaire. Insectivore, elle s’attaque à tous les nuisibles de taille inférieure à la sienne en raison de la faible toxicité de son venin. C’est notamment une redoutable prédatrice des moustiques et des moucherons.

Et la dame est cannibale, régulant ainsi sa population. Pour toutes ces raisons, il est préférable de cohabiter avec cette dernière sans lui faire de mal.

💡Après avoir piégé un insecte dans sa toile composée d’une plateforme et d’un entonnoir dans lequel elle se cache, la tégénaire noire injecte ses enzymes toxiques à l’intérieur de sa proie pour la liquéfier et l’aspirer.

Un animal sensible aux odeurs :

Pour l’éloigner des maisons, on peut utiliser des odeurs répulsives :

  • En posant sur un meuble des écorces de citron ou un marron coupé en deux,
  • Ou en vaporisant du vinaigre blanc ou des huiles essentielles (menthe, lavande, eucalyptus) autour des entrées (fenêtre et porte).

Les autres astuces :

  • Utiliser des prises anti-araignées,
  • Installer des moustiquaires.

L’araignée est-elle vraiment sans danger ?

L’araignée tégénaire noire ou eratigena atrica que l’on trouve dans nos maisons en automne n’a ni dard ni dents. Par conséquent, elle ne peut infliger ni piqûre ni morsure. D’après la LPO, elle est totalement inoffensive et ne s’attaque pas à l’homme.

Les piqures sont en général l’œuvre d’autres insectes comme les moustiques, ou les punaises de lit.

Elle possède en revanche des mandibules (chélicères) équipées de glandes à venin. Ce dernier circule dans de petits canaux avant d’être libéré par des crochets très acérés. Mais là encore ces derniers sont trop modestes pour transpercer la peau humaine.

Le saviez-vous ?

1600 espèces d’araignées sont recensées en France. Seule une dizaine d’entres elles peuvent occasionner des morsures et uniquement, si elles se sentent en danger.  Avec pour conséquences de petites boursouflures et des démangeaisons sans gravité. Les morsures d’araignées avec envenimation sont extrêmement rares. Elles ont lieu généralement dans les régions subtropicales et tropicales d’Afrique, d’Australie et d’Amérique du Sud (Mygales et autres).

À lire aussi :

Conseil malin

Les plus téméraires pourront déplacer l’araignée en la faisant rentrer dans une boite. Il suffit de pousser cette dernière à l’intérieur avec une feuille de papier. La remettre dehors lorsqu’il fait froid la condamnera. Opter plutôt pour un lieu comme un abri de jardin ou un garage.


©Jiri/AdobeStock, ©Henrik Larsson, ©wirestock, ©freepik, ©seiola

Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.