Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chien / Le setter irlandais : un chien affectueux, curieux et très dynamique

Le setter irlandais : un chien affectueux, curieux et très dynamique

setter irlandais
0

Le setter irlandais est très reconnaissable à sa robe rouge. On lui reconnait des aptitudes exceptionnelles de chasseur et un tempérament agréable. Cependant c’est une race fougueuse, nerveuse et très active qui ne convient pas à tous les profils. Son maître devra chasser avec lui ou le dépenser quotidiennement pour le rendre heureux.

Voici ses caractéristiques principales et ses besoins essentiels.

Origine du setter irlandais

Originaire d’Irlande, le setter a pour ancêtre le chien d’oysel, un leveur de gibier au poil long et à la musculature développée.

La sélection du setter irlandais débute véritablement à la naissance de la cynophilie au XIX. L’objectif était de produire des chiens capables de chasser grouses et bécassines dans les collines d’Irlande.

On commence par élever des setters à la robe rouge et blanc, mais très vite le setter à robe rouge gagne en popularité dans toute l’Europe.

Le premier standard est rédigé vers 1885

Caractéristiques principales du setter irlandais

setter irlandais taille poidsCette race possède un squelette léger et athlétique. Ses yeux et sa truffe sont marron foncé. Ses oreilles sont attachées bas et en arrière. Son allure générale dégage une impression de vitesse et de vivacité.

Taille au garrot : femelle 55 et 62 cm/mâle 58 et 67

Poids : femelle 18 kg à 23 kg/20 kg à 25 kg

Poil : long et plat, parfois légèrement ondulé, avec des franches sur les pattes et le ventre

Couleur : rouge ou blanc et rouge

Espérance de vie : 15 ans

Aboiements : aboie facilement

Âge idéal pour accueillir un chiot : 3 mois

Caractère et comportement du setter irlandais

setter irlandais caractère comportementLe setter irlandais déborde d’énergie. Il a souvent du mal à se canaliser. Une dépense quotidienne sera nécessaire sous peine de le voir développer des troubles du comportement (destruction, anxiété, vocalises).

Vivre en appartement sera difficile pour lui.

Têtu et sensible, son éducation devra être ferme tout en restant positive et bienveillante.

Joyeux et joueur, c’est un bon chien de famille qui recherche constamment l’attention et l’affection. Un autre chien dans le foyer sera un véritable plus pour lui.

Méfiant avec les inconnus, il peut devenir un chien d’alarme pour avertir. On doit le socialiser dès son plus jeune âge.

Avec un odorat très développé, c’est un chien de chasse exceptionnel. Chien d’arrêt et bon retriever (rapporteur de gibier), il chasse bécasses bécassines, perdreaux, tétras et grouses (dans son pays d’origine).

Santé, alimentation et entretien du setter irlandais

Les maladies les plus courantes :

Le setter irlandais est robuste et ne souffre d’aucune pathologie particulière.

Il est cependant prédisposé à la torsion de l’estomac et à l’obésité.

L’alimentation :

On conseille de donner la ration du setter irlandais après l’effort pour lui éviter une torsion de l’estomac.

Lors des périodes de chasse, il faut donner des croquettes riches en protéines pour apporter suffisamment d’énergie à l’animal.

L’entretien :

On recommande un brossage régulier pour éviter la formation de bourre, notamment au niveau des oreilles et des franches.

Bien inspecter son pelage pour repérer épillettiques et puces, car les chiens de chasse courent dans les hautes herbes.

Budget à prévoir pour un setter irlandais

Prix d’achat :

Entre 800 et 1000 euros selon le sexe, la lignée et la couleur.

Coût mensuel :

120 euros (alimentation, friandises, jouet, antiparasitaires, produits de soins, accessoires)

Ceci devrait aussi vous plaire :

Conseil malin

Une loi récente impose à tous les propriétaires de tenir leur chien en laisse du 15 avril au 30 juin dans les forêts pour préserver la faune et les écosystèmes forestiers. En effet, cette période correspond à la période de reproduction pour de nombreuses espèces d’animaux.


©Yurkap, ©Mr_Incognito_,©dannaragrim


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *