Visite du chat chez le vétérinaire : comment limiter son stress ?

Visite du chat chez le vétérinaire

La perspective de la visite du chat chez le vétérinaire est souvent une source d’anxiété pour le propriétaire. En effet, à l’heure de partir au rendez-vous Minet manque souvent à l’appel ou se montre peu coopératif pour être déplacé hors de son territoire.

Voici ce qu’il faut faire pour anticiper et optimiser la consultation du chat à la clinique vétérinaire.

À lire aussi : marquage urinaire du chat dans la maison, que faire ?

Visite du chat chez le vétérinaire, les difficultés possibles

Pour être heureux, le chat a besoin d’avoir un territoire bien établi et toujours les mêmes habitudes au quotidien. Tout changement dans sa routine de vie génère chez lui un stress important.

La visite du chat chez le vétérinaire est une mauvaise expérience pour ce compagnon routinier à bien des égards.

  • On l’attrape à la hâte et souvent dans la panique.
  • On le contraint à rentrer dans une caisse de transport, lieu que généralement il ne connaît pas et apprécie peu.
  • Le voyage en voiture jusqu’à la clinique vétérinaire est traumatisant, car il n’est pas habitué à être transporté (roulis, odeurs inconnues, bruits, etc.). De plus, il peut souffrir du mal des transports.
  • Dans la salle d’attente du cabinet vétérinaire, on le met en présence avec des congénères ou autres espèces animales sans aucune échappatoire, enfermé dans sa caisse de transport.

Le saviez-vous ?

Le chat possède une excellente mémoire. Si les visites précédentes ont été la source de douleurs ou de stress, il s’en souviendra les fois suivantes.

Limiter le stress de la visite vétérinaire pour le chat

visite vétérinaire du chat, comment se comporter ?Pour que la consultation ne vire pas au cauchemar pour le chat, le vétérinaire et le propriétaire, il existe quelques précautions à prendre.

  • Faire en sorte que la caisse de transport du chat fasse partie de son quotidien. Elle peut par exemple lui servir de couchage ou de cachette. Ainsi, il pourra y déposer ses phéromones et elle fera partie intégrante de son territoire.

💡   On conseille de l’acheter avec une ouverture supplémentaire sur le dessus pour pouvoir manipuler le chat plus facilement.

À lire : chat et caisse de transport, comment faire le bon choix ?

  • Choisir une clinique vétérinaire avec des espaces d’accueil séparés pour le chien et pour le chat.
  • Recouvrir la caisse de transport d’une serviette de toilette. Être dans le noir, l’empêche de voir son environnement et le rassure.
  • Prendre le rendez-vous en dehors des heures de forte influence.
  • Habituer le chat a être transporté en voiture.

💡 Si la visite du chat chez le vétérinaire reste problématique, pourquoi ne pas faire appel à un vétérinaire à domicile. C’est une option très intéressante pour ne pas faire l’impasse sur les soins médicaux du petit félin.

Avoir les bons réflexes après la visite vétérinaire

  • Ne forcez pas minet à sortir de sa cage de transport. Il pourrait devenir agressif.
  • Ouvrir la porte de celle-ci et laisser le chat sortir tranquillement et reprendre sa routine de vie.

Vous pourrez  l’observer se toiletter longuement et avec minutie pour débarrasser son pelage des odeurs de la clinique vétérinaire et venir y déposer ses précieuses phéromones.

  • Utiliser des phéromones de synthèse sous forme de diffuseur électrique pour apaiser le chat.

Conseil malin

Pour faciliter la visite du chat chez le vétérinaire, il faut mettre en place une routine de soins dès l’arrivée du chaton à la maison (nettoyage des oreilles, brossage, bain, etc.). Cela permettra de l’habituer à être manipulé et à mieux accepter les soins médicaux.


©Milkus, ©ealisa, ©leoniekvanervliet

L.D.