Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Découvrez la panoplie d’ails ornementaux

Découvrez la panoplie d’ails ornementaux

Variétés Allium giganteum - ail ornemental ornement
0

L’automne est la période idéale pour planter l’ail ornemental. Ces vivaces bulbeuses font partie d’un vaste genre qui inclut l’oignon, l’ail et la ciboulette. Une partie d’entre elles sont purement ornementales (non comestibles) bien que l’on décèle encore cette odeur d’oignon si caractéristique en froissant les feuilles. Il existe une large gamme d’aulx ornementaux, faciles à faire pousser. Découvrez comment les choisir…

1- Comment choisir l’ail d’ornement ?

Quand planter l’ail d’ornement ?

  • L’automne correspond au moment de la plantation de l’ail décoratif quelle que soit sa période de floraison. Cette dernière s’étire de mars à juillet selon l’espèce et dure environ 1 mois. Vous pouvez encore planter son bulbe durant l’hiver à condition que le sol soit bien drainé. Pensez qu’un bulbe ne produira généralement qu’une seule tige florale d’où l’intérêt d’en planter en masse pour créer un jeu de boules par exemple.

Des tailles et inflorescences variées

  • Ail de Sicile - Nectaroscordum siculum

    Inflorescence retombante de l’ail de Sicile

    La hauteur des hampes florales varie de 10 cm à 1,50 m.

  • Les fleurs sont groupées en ombelle terminale plus ou moins sphérique, comprenant 50 à 100 fleurs, portées sur une tige dressée. Certaines espèces présentent une ombelle à fleurs retombantes comme l’ail de Sicile Allium siculum (syn. Nectaroscordum siculum). Cette espèce à larges clochettes bicolores a l’avantage de former plusieurs tiges florales à partir d’un seul bulbe.
  • Les espèces les plus colorées sont originaires du centre et de l’ouest de l’Asie. Les teintes varient du jaune (Allium moly, flavum) au bleu (Allium caeruleum) en passant par différents tons de mauves (Allium sphaerocephalum, giganteum…).
  • A. christophii est capable de former une ombelle rayonnante de 25 cm de diamètre au style très graphique. Une
    Allium sphaerocephalum

    Allium sphareocephalum et Lavatera ‘Barnsley’

    multitude de fleurs en étoiles violettes se succèdent en juin. Malgré sa tige courte, on l’apprécie aussi en bouquet sec, tout comme  A. schubertii.  Surnommé l’ail Feu d’artifice,  ce dernier se distingue par la forme explosive rose métallique de son ombelle géante, juchée à 50 cm de hauteur.

  • Créez un jeu de boules magique avec Allium ‘Purple Sensation’ ou  A. giganteum dotés d’ombelles compactes de plus de 8 cm, juchées au som
  • met de tiges solides de 1 m de haut. ‘Mount Everest’ est une forme blanc pur de 10 cm de diamètre pour 1,20 m de haut, etc.
  • Allium ‘Globemaster’ offre une floraison spectaculaire rose-mauve, mesurant jusqu’à 22 cm de diamètre, perchée à 1 m.   Allium christophii, ‘Pinball Wizard’ forment aussi des boules géantes. Groupez les bulbes par 5 en massif ou en potée et associez-leur une plante basse comme un buis ou une Hebe naine.

Un intérêt ornemental prolongé

Allium schubertii, Geranium sanguineum 'Striatum'

Allium schubertii, Geranium sanguineum ‘Striatum’ et Achillea umbellata en rocaille

Les inflorescences de l’ail ont l’avantage de conserver leur silhouette graphique même lorsque la floraison est terminée.

Les tiges florales desséchées notamment chez l’ail schubertii et christophii gagnent à rester en place. Vous pouvez aussi les tirer du massif  – inutile de couper, la tige vient toute seule – pour vos bouquets secs.

Notez que la fleur de l’ail ornemental offre aussi une belle fleur à couper pour bouquets frais.

2- Comment marier l’ail ornemental ?

Pour potées ou rocailles

Allium karataviense

Allium karataviense

Utilisez les espèces naines pour fleurir les potées et rocailles :

A. moly, kataraviense, cirrhosum, oreophilum…

Pour jardins secs

L’ail d’ornement est parfaitement mis en valeur dans un jardin de graviers qui réserve ainsi un espace dégagé tout autour. Associez-le à des touffes diffuses de gauras, des plantes compactes comme le Népéta ou des couvre-sols comme l’Oenothera missouriensis.

Pour un mixed-border

Avec son feuillage ample, l’ail d’ornement a tout à fait sa place parmi des vivaces. Il suffit de planter une dizaine de bulbes avec les ails de grande taille comme Allium giganteum pour offrir un effet structurant.

Allium ‘Mount Everest’ associé dans un mixed-border avec Iris des jardins, Kniphofia, Lupins

A lire également : Comment aménager une mixed border ?

 

Pour jardin sauvage

Allium christophii et bourrache

L’ail est une plante frugale qui se contente d’un sol assez pauvre et sec et se multiplie tout seul en produisant des bulbilles. Il est par ailleurs mellifère et son odeur repousse les pucerons. Son seul défaut est de pourrir si le sol n’est pas suffisamment drainant.

Notez que le bulbe se plante jusqu’à 15 cm de profondeur pour les bulbes les plus gros et 5 cm pour les plus petits.

Associez-le à des graminées comme Stipa gigantea ou tenuissima, des lavatères, des bourraches

Nos conseils de culture

  • Couper les inflorescences à la fin de la floraison permet de ne pas épuiser le bulbe et d’obtenir une inflorescence plus grande l’année suivante. A vous de choisir entre profiter de leur effet graphique et de leurs semis éventuels ou augmenter la taille des inflorescences !
  • L’ail ornemental est sensible aux mêmes parasites que l’ail et l’oignon (rouille, mouche de l’oignon, anguillule…). Evitez de les planter sur une parcelle ayant reçu ce type de culture. Arrosez dès avril pour maintenir le feuillage bien vert afin qu’il puisse accumuler des réserves pour l’année suivante.

Pour aller plus loin :


Texte et photos Eva Deuffic


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *