Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Amarante, Amaranthus : une floraison spectaculaire

Amarante, Amaranthus : une floraison spectaculaire

Amaranthus amaranthe amarante fleur
0

Amaranthus en résumé :

Nom latin : Amaranthus sp.
Nom commun : Amarante
Famille : Amarantacées
Type : Plante annuelle

Hauteur : 70 cm à 1 m
Distance de plantation : 40 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Tous types, meuble et humifère

Plantation : Printemps
Récolte : Été, automne

La floraison de l’Amaranthus est si spectaculaire qu’on en oublierait presque qu’on peut également la consommer. Sa simplicité de culture en fait une plante idéale pour les jardiniers débutants, que ce soit au jardin ou au potager.

Plantation de l’Amaranthus

Si l’Amaranthus s’accommode de toutes les natures de sol, elle s’épanouira néanmoins beaucoup plus facilement si vous lui offrez une terre meuble et riche en matières organiques. Pour une meilleure croissance, privilégiez également une situation ensoleillée.

La plantation de l’Amaranthus se déroule en plusieurs temps :

  1. En automne, préparez la terre en lui apportant une fumure organique de type terreau, compost ou fumier bien décomposé. Ensuite, travaillez le sol sur environ 20 cm de profondeur à l’aide d’une grelinette ou d’une fourche‑bêche. Évitez autant que possible d’utiliser une bêche et de retourner la terre. En effet, l’impact sur la structure du sol et sur sa faune est trop préjudiciable.
  2. L’Amaranthus étant sensible au froid, il est préférable, dans un premier temps, de semer les graines en avril, dans des godets remplis d’un mélange de terreau et de sable. N’enfouissez pas les semences, mais plaquez‑les simplement à la surface.
  3. Lorsque les dernières gelées sont passées et que le sol s’est réchauffé (en général vers la fin du mois de mai), repiquez les plants les plus vigoureux en les espaçant de 40 cm chacun.

Culture et entretien de l’Amaranthus

Amaranthus amaranthe amarante culture entretienUne fois que les plants ont repris et se sont bien installés, aucun entretien n’est nécessaire.

Seul un été sec vous imposera de surveiller l’arrosage pour que le sol ne se dessèche pas. Opérez alors par des apports réguliers, mais modérés.

Conseil malin : Si vous avez planté l’Amaranthus dans une zone exposée aux vents, il pourra être nécessaire d’installer un support comme un tuteur ou un treillis, afin que les tiges ne cassent pas.

Maladies et ravageurs :

L’Amaranthus peut être la cible des limaces et des escargots, notamment sur les jeunes feuilles. Les pucerons peuvent également être problématiques s’ils sont trop nombreux. En revanche, l’amarante n’est pas sensible aux maladies.

Récolte et conservation de l’amarante

Les feuilles de l’Amaranthus se récoltent en été, au fur et à mesure de vos besoins, car elles ne se conservent pas bien. Les graines, quant à elles, se prélèvent en automne.

L’Amarante en cuisine

utilisation amarante amaranthus cuisineIl est possible de consommer à la fois le feuillage et les graines de l’amarante.

Les très jeunes feuilles peuvent être consommées crues, en salade ; tandis que les plus grandes s’accommodent de la même façon que les épinards. Attention toutefois à ne pas trop en manger, car elles contiennent de l’acide oxalique.

Enfin, les graines peuvent être consommées grillées ou réduites en poudre pour faire de la farine.


©orestligetka.ukr.net, ©Narcoz52, ©monticello


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *