Connexion
Accueil / Jardinage / Déclinaison d’arbres aux belles couleurs d’automne

Déclinaison d’arbres aux belles couleurs d’automne

0

On assiste à l’automne au dernier show que nous offre la nature avant sa mise au repos. Le flamboiement des couleurs est alors à son comble. Profitez de ce moment pour explorer les jardineries et constituer un tableau magique où vous mêlerez les feuillages d’automne avec les floraisons du moment.

Liquidambar, l’arbre à la sève couleur d’ambre

  • Le copalme d’Amérique (Liquidambar styraciflua) est un arbre apprécié pour son élégance naturelle. Il forme rapidement un bel arbre d’ombrage même si sa croissance est lente les 2-3 premières années. Sa plantation en isolé met en évidence sa remarquable silhouette pyramidale.
  • Son feuillage à forme découpée en patte d’oie est alterne. Cette position sur le rameau permet de le distinguer des érables qui ont des feuilles opposées. De plus, le froissement de ses feuilles diffuse un parfum de térébenthine caractéristique. Les petites lanternes brunes de 2 cm qui pendent aux rameaux confirment son identification.
  • De nombreux cultivars ont été sélectionnés pour leur coloris à d’automne qui varient du pourpre sombre ‘Moraine’, ‘Burgundy’, au jaune rouge avec ‘Worplesdon’, ‘Stared’, en passant par des teintes claires rose jaune comme ‘Festival’ ou ‘Silver King’. La taille adulte atteint généralement 15 à 20 m, mais un certain nombre de cultivars mesurent autour de 10 m comme ‘Lane Roberts’, ‘Stella’,  ‘Worplesdon’, etc. ‘Slender Silhouette‘ présente un port colonnaire de 5 m de haut sur 1 de large, idéal pour un petit jardin, en alignement ou pour marquer une entrée.

Cultiver le Liquidambar

Le Liquidambar apprécie les terres profondes, lourdes, riches et fraîches. Il tolère cependant assez bien la sécheresse et parfaitement le calcaire, les sols temporairement immergés l’hiver et même les embruns. Choisissez un endroit lumineux qui mette en valeur ses colorations automnales.  Placez-le à 5-8 m des autres arbres, à 3 à 5 m dans une haie variée. Il met du temps à se remettre d’une transplantation.

Le saviez-vous ?

Les jeunes feuilles du Liquidambar étaient utilisées au Mexique pour lutter contre les fortes fièvres. Elles se fumaient mélangées au tabac tandis que la résine servait à diminuer la douleur. Rapportée par le médecin de Philippe II d’Espagne, cette dernière fut utilisée comme encens dans les églises.

Lilas des Indes, un arbre aux multiples atouts

Le lilas des Indes (Lagerstroemia indica) est un petit arbre qui n’a rien à envier aux érables pour la couleur du feuillage automnal.

  • lagerstroemia automneEn été, ses rameaux se chargent de magnifiques grappes de mousselines roses, blanches, rouges ou mauves. Son feuillage rond, vert luisant, noir ou pourpre offre un formidable contraste avec la floraison.
  • L’hiver permet de mieux apprécier son écorce cannelle flammée de rose et sa silhouette tortueuse.
  • les teintes chaudes du feuillage s’expriment au printemps mais surtout à l’automne dans des tons rouge orangé.

Préférez des arbres à floraison précoce (dès juillet)  comme ‘La Mousson’ si vos étés sont frais. Même si on le trouve jusque dans le Bassin Parisien, le lilas des Indes a besoin d’étés chauds pour bien fleurir. Cependant Lagerstroemia indica ‘Whit VIII’ RHAPSODY IN PINK même s’il est tardif, fleurit à profusion au nord de la Loire. Sa floraison rose clair est soutenue par les tons acajou des pousses et du feuillage qui verdit avant d’adopter des tons cuivrés. Ses dimensions réduites (2,50 x 1,20 m) en font un sujet parfait en bac ou dans un petit jardin.

Parmi les nouveautés américaines souvent plus rustiques et résistantes à l’oïdium, on trouve la série  BLACK SOLITAIRE® comme ‘Jiber0116’ CRIMSON RED qui se distingue par un feuillage rare noir brillant ! Il garde ce coloris du printemps jusqu’en automne avant de chuter.

Cultiver le Lilas des Indes

Pensez à protéger la souche avec un paillage jusqu’à 15 cm de haut les 3 premières années de plantation. Sinon, les variétés naines peuvent se cultiver en pot pour être mises à l’abri l’hiver. Plantez-le en plein soleil, à l’abri du vent (contre un mur sud), dans tout sol bien drainé, même calcaire, en façonnant un trou 3 fois plus large que la motte. Arrosez abondamment après une journée caniculaire. La plupart des cultivars résistent à -15°C une fois adulte.

Sumac de Virginie, un petit arbre accommodant

Le sumac de Virginie est un petit arbre américain qui ne manque pas d’air à l’automne.

  • Sumac de Virginie - Rhus typhina automneSon feuillage composé ressemble à de grandes plumes qui virent au rouge, pourpre, orange ou bronze et qui contrastent joliment portées par une ramure tortueuse sombre. Le cultivar Rhus typhina ‘Laciniata’ est éblouissant à l’automne avec son feuillage finement ciselé.
  • Il ne mesure guère plus de 3 m de haut et peut être rabattu régulièrement pour former un arbuste touffu.
  • Son intérêt vient aussi de ses fruits rouge cramoisi qui paraissent en bout de branche durant l’été, sur les pieds femelles.

Très facile à cultiver, son seul défaut est de former de nombreux rejets si vous venez à blesser les racines. Prenez garde à la sève fortement irritante par contact ; portez des gants lors de la taille.

Eva Deuffic

Pour aller plus loin :


©Wingedbull ©Denis Doukhan, ©AnneTipodees, ©ManfredRichter


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *