Connexion
Accueil / Jardinage / Camphrier : un arbre décoratif et vertueux

Camphrier : un arbre décoratif et vertueux

camphrier
0

Le camphrier est un arbre asiatique apprécié pour son feuillage décoratif, aromatique et médicinal.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cinnamonum camphora
Famille : Lauracées
Type : arbre

Hauteur : 20 m, 10 m sous nos climats
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre
Sol : fertile et bien drainé, même sec

Feuillage : Persistant – Floraison : entre avril et juillet

Plantation du camphrier

Cinnamonum camphora se plante plutôt au printemps afin de laisser le temps aux racines de bien s’implanter avant d’affronter le froid hivernal. En climat doux, vous pouvez cependant l’installer à l’automne (septembre-octobre).

Le camphrier est très accommodant sur la nature du sol du moment que celui-ci est bien drainé. Il apprécie ainsi les sols sablonneux. Sa croissance rapide le sera davantage encore en sol riche et à exposition ensoleillée. Il tolère cependant la mi-ombre, mais exige un emplacement abrité des vents violents. Sa rusticité est de l’ordre de -10°C.

  • camphrier arbreFaites tremper la motte dans un seau d’eau pendant que vous creusez la fosse.
  • Creusez un trou d’au moins 50 cm de profondeur et de 3 fois le diamètre de la motte. Décompactez le fond et les côtés de la fosse avec les dents de la fourche-bêche.
  • Ajoutez quelques pelletées de compost ou terreau, de la corne broyée ou de l’engrais de fond pour enrichir le sol.
  • Si l’arbre est grand, plantez 1 à 3 tuteurs solides autour de la fosse.
  • Installez l’arbre en veillant à positionner le collet au ras du sol.
  • Démêlez les racines si nécessaire.
  • Comblez le trou en formant une cuvette pour faciliter l’arrosage.
  • Tassez avec le pied et versez 1 à 2 arrosoirs pour chasser les bulles d’air.
  • Liez le tronc au(x) tuteur(s) avec des liens souples.
  • Paillez et arrosez généreusement et régulièrement durant les 3 premières années suivant la plantation.

Plantez le camphrier en isolé, en alignement ou bosquet ou encore au sein d’une haie. Sous nos climats, le camphrier atteint entre 6 et 10 m de hauteur pour 4 m de large. Il peut donc se mener sur un seul tronc ou en touffe rabattue régulièrement.

Camphrier en pot :

  • camphrier plantationMunissez-vous d’un grand  bac percé.
  • Placez-le à exposition ensoleillée, à l’abri du vent et du froid.
  • Placez des cailloux ou billes d’argile dans le fond du bac afin d’assurer un bon drainage.
  • Réalisez ensuite un mélange composé de 1/3 de bonne terre végétale, 1/3 de terreau et  1/3 de sable.
  • Ajoutez de l’engrais organique complet ou de l’engrais à libération lente.
  • Pour finir, arrosez pour bien imbiber le substrat.

Entretien du camphrier

camphrier entretienEn pleine terre, l’entretien du camphrier reste limité.

  • Taillez les extrémités de rameaux noircis par les gels tardifs.
  • Réalisez une taille légère des rameaux au printemps si vous souhaitez lui donner une forme plus compacte.
  • Protégez les racines du gel avec un épais paillage de feuilles mortes. Les jeunes sujets pourront être protégés avec du voile d’hivernage lors de gels prolongés.

Maladies et ravageurs du camphrier

Le camphrier, par sa forte teneur en composés aromatiques (50 % de camphre) au sein du bois et du feuillage, éloigne naturellement les ravageurs et maladies.

Cependant un sujet en pot, stressé par un manque d’arrosage ou un air sec présente parfois des cochenilles et acariens.

Multiplication du camphrier

Le semis de graines fraîches permet d’obtenir jusqu’à 80% de réussite. La levée des graines prend  jusqu’à 1 mois et demi.

  • camphrier culturePlantez les graines à l’obscurité dans un pot rempli d’un substrat très drainant type terreau à semis.
  • Un écart de température entre le jour et la nuit est indispensable : 25°C le jour, 8°C la nuit est idéal.

Le bouturage estival de pousses semi-ligneuses conduit au même taux de réussite.

  • Placez les boutures dans le même substrat ou dans un mélange de 50% de terreau et 50% de sable.
  • Placez alors le pot à l’étouffée sous cloche ou sous sac plastique.

Les plants s’enracinent ainsi au bout de 6 à 8 semaines.

A savoir sur le camphrier


Ravintsara bienfaitsCinnamonum camphora
est originaire de Chine du Sud, Corée, Japon et Taïwan. Il a gagné tous les  continents et  engendré plusieurs variétés dont la malgache var. CT 1,8 cinéole à l’origine du Ravintsara. Ses feuilles ont quasiment perdu leur teneur en camphre mais ont gagné du cinéole qui sert à soigner une multitude de maux et à parfumer le rhum !

Son huile essentielle est en effet à l’origine du fameux Ravintsara produit à Madagascar. Peu connu du public, il devient cependant fréquemment utilisé dans l’aménagement de places du sud de la France pour sa croissance rapide, sa résistance à la sécheresse et son port majestueux.

Chez l’espèce type, toutes les parties de l’arbre dégagent une forte odeur de camphre, notamment le feuillage au froissement. Les feuilles, rosâtres au débourrement, deviennent vert clair luisant et coriaces. La floraison printanière discrète donne des fruits charnus de 1 cm, bleu sombre.

A lire aussi :

Conseil malin

Lorsque vous entourez une plante persistante comme le camphrier avec 2-3 tours de voile d’hivernage, placez des tuteurs afin de ne pas toucher le feuillage. Evitez toutefois d’enfermer trop longtemps la végétation qui a tendance à repartir.


Eva Deuffic – Photos : ©nitinut380, ©Rupendra143, ©Hans, ©cynoclub

 

 


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *