ceanothe

Le céanothe est l’un des plus beaux arbustes ornementaux grâce au bleu unique de sa floraison.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Ceanothus
Famille : Rhamnacées
Type : Arbuste

Hauteur
 : 2 à 5 m
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire

Feuillage : Persistant
Floraison : Printemps

La plantation, la taille et l’entretien du céanothe sont des gestes qui vous aideront à avoir de magnifique fleurs et une belle croissance du céanothe.

Plantation du ceanothe

Le céanothe se plante de préférence dans un endroit ensoleillé ou légèrement ombragé mais pas à l’ombre car il fleurirait mal.

  • Optez pour le céanothe en haie ou en isolé au milieu du jardin et il vous comblera !

A l’automne ou au printemps, vous prendrez soin de la planter dans une terre légère car un excès d’humidité pourrait altérer la bonne croissance du céanothe.

Évitez à tous prix de planter le céanothe pendant une période de gel ou de forte chaleur.

  • Le céanothe aime les sols bien drainés et redoute l’excès d’humidité
  • Il redoute les fortes gelées en hiver
  • Suivez les conseils de plantation de Jardiner malin

Céanothe en pot :

La culture du céanothe en pot est tout à fait possible et même une bonne idée pour donner un peu de couleur à une terrasse ou un balcon.

  • Assurez-vous que le pot du céanothe soit bien percé au fond pour l’écoulement de l’eau
  • Utiliser un terreau pour arbustes à fleurs
  • Prévoir des arrosages réguliers, dès que la terre est sèche en surface
  • Un paillage en hiver protègera les racines du froid

Si vous craignez de fortes gelées en hiver, mettez votre céanothe en pot à l’abri du gel, dans un lieu frais et lumineux.

On utilise aussi la variété rampante du céanothe pour créer de jolies plate-bandes et profiter de son effet couvre sol.

Il aime les situations ensoleillées !

Taille et entretien du céanothe

Supprimez les fleurs fanées et les tiges desséchées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs.

Cette opération n’est pas indispensable mais elle est bénéfique, surtout chez les petits sujets.

Si vous souhaitez réduire la ramure ou remodeler la silhouette, ne taillez surtout pas à la fin de l’hiver mais attendez la fin de la floraison.

Pour les espèces caduques, taillez franchement au printemps les pousses de l’année précédente.

Ceanothe en hiver

Le ceanothe est résistant au froid et doit vivre en extérieur, même en hiver.

Mais il est rustique jusque -10°, pas plus, et devra donc être protégé si de fortes gelées sont à craindre chez vous.

  • Pour le céanothe en pot, rentrez votre céanothe à l’abri du gel, dans un lieu frais et lumineux
  • En extérieur et en terre, protégez votre ceanothe avec un voile d’hivernage si les températures descendent fréquement sous les -8°.

A savoir sur le céanothe

ceanotheCet arbuste a une floraison généreuse dont le bleu est la teinte principale et le caractérise parmi tous les arbustes qui fleurissent au printemps.

On trouve aussi des céanothe rose, particulièrement florifère et tout aussi décoratifs.

Il est originaire d’Amérique et s’adapte parfaitement à nos climats, même si un arrosage régulier est recommandé durant ses 2 premières années.

En ce qui concerne le céanothe rampant, il conviendra particulièrement en rocaille ou même en couvre-sol car vous apprécierez sa pousse rapide.

  • Le ceanothe s’adapte particulièrement bien au bord de mer, en haie ou en isolé.

Enfin, grâce à son pouvoir mellifère, vous ferez le bonheur des abeilles qui en ont bien besoin et vous participerez activement à la qualité de l’écosystème dans votre jardin

Conseil malin à propos du ceanothus

En haie ou le long d’un mur (pouvant même être palissé), le céanothe étonne et émerveille grâce à sa floraison d’un bleu rare magnifique.

A lire également :


Photo ©cast